Chine: un an de camp de travail, pour un tweet

Chine: un an de camp de travail, pour un tweet

Cheng Jianping, qui utilise le nom de Twitter wangyi09, a été condamné à une année de camp de travail pour re-tweeter un tweet de sa fiancée (Hua Chunhui) qui se moquait des protestataires chinois qui ont détruient des produits japonais. Elle a ajouté quelques commentaires dans le tweet. Le jour de leur mariage, ils ont été emmenés tous les deux par la police. Hua a été relaché cinq jours plus tard, et il a appris que sa fiancée Cheng avait été condamnée à une année de camp de travail pour "trouble à l'ordre social".

« Le message Twitter se moquait des jeunes protestataires qui ont cassé des produits japonais lors d’une récente démonstration, et a suggéré qu’ils cassent le Pavillon Japonais à l’Exposition Universelle de Shanghai », a rapporté CNN.

Hua déclare que ceci était une satire, mais le gouvernement chinois ne plaisante pas avec ce qu’ils ont probablement perçu comme une incitation au sentiment anti-japonais. « C’est ridicule et un cas typique de censure de prison », a déclaré l’avocat de Cheng. C’est un rappel sévère que malgré un progrès économique rapide, les libertés basiques et fondamentales qu’on apprécie ne sont définitivement pas la norme dans certaines régions du monde.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité