Google Street View atteint de cécité sélective en Allemagne

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=LK3fltsVMdU[/youtube]

La peur face à la puissance de Google est compréhensible. De même que les aspirations au respect de la vie privée. Mais fallait-il vraiment aller jusqu’à flouter 240.000 maisons dans la partie allemande de Street View?Cela n’a pas vraiment de sens. Si l’on peut se rendre, disons, Kielganstraße 25 à Berlin pour regarder et même photographier le bâtiment, pourquoi le faire flouter? Il est là, de toutes façons. Alors pourquoi vouloir le cacher?

Il semble que la démarche de ces 240.000 Allemands tienne plus d’une croisade de principe contre le géant américain de l’internet qu’autre chose. Surtout que d’autres entreprises, allemandes, proposent exactement le même service que Street View et montrent des photographies de tous les bâtiments dans leurs propres outils de navigation de rues.

Heureusement que le reste des 81 millions d’Allemands n’a pas été pris de cette frénésie de vie privée. Tant mieux car il y a sans doute des batailles plus importantes à mener sur le thème de la vie privée. [Greg.org]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un publicitaire, démarcheur, ou je ne sais quel autre genre de clown, pourra aisément collecter des données rapidement et en masse sur Street View. En revanche, s’il doit se rendre sur place et prendre des photos, ça sera beaucoup plus compliqué, voire impossible car trop long et trop couteux.
    La question n’est donc pas de savoir si l’info est publique ou non, mais plutôt de limiter tant que possible qu’un usage inconvenant en soit fait.
    Quant au fait que d’autres entreprises allemandes exposent ces photos, on peut se douter qu’elles ne sont pas aussi connues que Google Street View : par conséquent, si elles ont proposé à la population de flouter les images, celle-ci ne l’a très certainement pas su et ne l’a pas demandé. Mais ça aurait été assurément le cas avec une meilleure information.

    Bref, pour ma part je trouve que les allemands ont raison.

  2. Plus qu’une croisade contre un géant américain, il s’agit d’une croisade pour le respect de la vie privé, et il s’agit d’une option qui devrait exister de base dans le street view de n’importe quel pays. A notre époque où on s’indigne contre les dérives de Facebook et confrères, je trouve anormale qu’on trouve normale qu’une entreprise qi fait sont beurre Grace aux données personnelles de ses utilisateurs puisse exiber sur le net de la sorte les domiciles de millions de personnes sans demander l’avis a qui que ce soit, sans devoir rendre des comptes, et surtout sans permettre aux personnes concerner de protéger s’ils le désire leur domicile contre l’exhibition sur internet.

    1. Sauf que l’exterieur d’une Maison/immeuble est du domaine publique, tu ne peut d’ailleurs pas en faire ce que tu veux, Je ne vois pas ou est l’irrespect de ta vie privée.

      1. Oui et non, car tu as le droit de mettre des haies si tu ne souhaites pas que les gens puissent voir chez toi. Or il me semble que les google cars prennent leurs photos à une hauteur plus élevée que les humains, ce qui peut devenir du voyeurisme…

        1. Ils prennent pas non plus la photo a 5m. Je pense pas que ca dépasse les haies ou alors c’est pas vraiment des haies…

        2. Les caméras sont situés à 3m de hauteur, ce qui est plus haut que la majeur partie des palissades de jardin. Mais bon, la génération facebook est entré dans l’air du communisme numérique, où le fait de se refuser à exhiber sa vie et ses biens sur internet des devenu quelque chose de moralement répréhensible. Quand je pense qu’il y a pas 10 ans, ne serai ce que donner son vrai prénom sur internet était une chose impensable, et à notre époque, il y a quelques semaines, je me suis fais insulté sur un forum car j’ai osé dire que je trouvais logique qu’on devrai avoir le droit de flouté les photos de son domicile sur google streetview.

        3. Mouais…je suis d’accord sur « la croisade de principe ». Après tout, il y a une limite du « droit à l’image » et à la vie privé. Ce sont pas des caméra qui rentre chez toi quand même. Et si les seuls personnes qui se sentaient concerné était « eventuellement » les gens qui ont des haies et qui voient leur jardin sur street-view, ce serait compréhenseble, mais là, c’est clairement pas le cas!!

          Oui, toute ces façades sont accessibles en publique, alors pourquoi refuser que d’autre gens les voient?? On peut toujours trouver mille scenarios sur « oui, ça pourrait être utiliser à des mauvaises fins »…un vrais cambrioleur/démarcheur/autre se rend sur place pour faire son boulot…

          Par contre, quelqu’un qui n’a jamais vu Berlin et qui voudrait « visiter » un lieu PUBLIQUE sans se payer un voyage…bah non, il l’a dans l’os!!

          Alors le respect de la vie, je suis totalement d’accord! Mais stigmatiser google la dessus, c’est du grand n’importe quoi (alors que je suis sur que ceux qui se plaignent ici ont tous un compte facebook….Avec des informations qui ne leur appartiennent pas…liser les conditions générales!!)

        4. Non, je n’ai pas de compte facebook, et je n’en aurai jamais. S’il veut visiter un lieu publique pour y découvrir les monuments ou autre truc du genre, ce n’est pas le fait que monsieur tout le monde ai flouté sa maison qui va l’en empêcher.
          Il y a une différence entre le fait qu’une personne passant dans la rue puisse potentiellement voir la façade de ta maison, et le fait qu’elle soit exhibé sur internet. Mais encore une fois il s’agit d’un point de vu que la génération facebook risque d’avoir du mal à comprendre.

  3. j’appartiens à cette génération facebook, et en effet je trouve cela impensable. Et cette guerre de principe…sans trop d’intérêt.
    ah si, jouer aux « irréductibles » conservateurs peut-être.

    Croyez vous franchement qu’avoir la photo de son domicile sur streetview représente un quelconque danger ? non, même pas recevoir des spams pour un ravalement de façade ou des offres sensationnelles par des paysagistes…

    rien de tout ça, pour moi floutter sa maison c’est jouer à l’anticonformiste ou faire ch… pr faire ch …

    Et qui n’a jamais joué à « où est ma maison » sur google ?… lol

    1. Moi. Je ne sais même pas si ma ville a été googlelisé.
      La génération facebook, c’est du communisme numérique : pensé unique, pratique unique, aucune liberté individuelle. Obligé de tout partager, et ceux qui se refuse à tout livrer sur internet sont stigmatisés, montré du doigt, et mené au piloris. On est clairement dans les principes de base d’une dictature.

      Si je pense différemment de vous, c’est mon droit. Même si ce n’est pas de votre avis, je suis propriétaire de ma maison, elle m’appartient, ce n’est pas la propriété de google ou de facebook. Au même titre que ma personne et mon image m’appartient, et que j’ai légalement le droit d’en refuser l’exhibition sur le net, je ne vois pas en quoi mes autres propriétés devraient être obligatoirement livré en pâture au net, parce que google a décidé que c’était le meilleurs choix pour qu’il puisse réaliser du profit. Ce n’est pas parce que matt zerbmachin chose ou autre patron de google, les grands penseurs de notre époque, ont décrété que la notion de vie privé était un fléau que c’est forcément le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité