Les arbres malades du Wi-Fi ?

Le Wi-Fi rend les arbres malades

Le Wi-Fi rend les arbres maladesLe Wi-Fi s'est imposé comme distributeur d'internet sans fil dans la boucle locale. Mais il se pourrait que le Wi-Fi soit également un tueur silencieux.

Une étude menée par une université hollandaise suggère que les radiations Wi-Fi créent d’étranges anomalies chez les arbres. Ce qui est très embêtant, car nous aimons à la fois le Wi-Fi et les arbres. Sans compter que nous ne sommes pas forcément plus costauds qu’un arbre.

C’est la ville hollandaise d’Alphen aan den Rijn qui a commandité cette étude, menée sur une durée totale de cinq ans. La croissance des arbres a été étudiée pendant cette période par un chercheur de l’université de Wageningen: il a découvert que 70% des arbres des zones urbaines présentent les mêmes symptômes, contre seulement 10% il y a cinq ans. La raison de cette augmentation? Peut-être bien le Wi-Fi.

Peut-être car il s’agit d’une étude préliminaire, dont les résultats doivent être confirmées. Et comme les précédentes études ont plutôt démontré l’inocuité du Wi-Fi, les autorités se veulent rassurantes. Comme toujours dans ce genre de circonstances.

Mais tout de même: si le Wi-Fi peut affecter la croissance d’un arbre, quel effet a-t-il sur nous? En particulier sur ceux d’entre nous qui ont la tête aussi dure que du bois? [gawker.com]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Réchauffement climatique, tu trouve qu’il de plus en plus chaud ?
      Ben moi en tout cas je me les cailles et j’aimerais bien un peu de réchauffement climatique OUAIP

  1. Déjà , le réchauffement climatique ne veut pas obligatoirement dire qu’il doit faire 1000 degrès hein…
    Là , pour le coup, il y a une espèce d’autorégulation de la Terre qui rééquilibre les différences de températures… d’où des hivers où on se les « caillera ».

    Autre chose, avec un peu de jugeote et de réflexion mathématiques, vous comprendrez aisément que le réchauffement climatique ne ferra pas monter le niveau de la mer… c’est physiquement impossible .
    Indice : eau liquide, eau gelée, poussée d’Archimède… je vous laisse conclure. On a fait des études dessus et la Tv ne pense qu’à vous faire peur…

    Voilà même si ça n’avait qu’un pauvre petit lien avec le sujet, je tenais à le dire.

    1. Cette réflexion est juste si on tient seulement compte de l’océan glacial arctique. A savoir une couche de glace qui repose sur la mer et est donc soumise à la poussée d’archimède.

      En revanche, l’Antarctique et le Groënland, sont des iles. Une couche de glace sur un socle rocheux, il ne sont donc pas concerné par la poussée d’archimède. En fondant, leur calotte glacière augmentera donc bien le volume global des océans, et le niveau de la mer.

      Je suis moi aussi désolé pour le petit HS 😉

    2. Et il faut aussi compter sur la dilatation des liquides. L’eau froide n’a pas le même volume que l’eau chaude.
      Va donc demander aux micronésiens si il n’y a pas de montée du niveau des océans …

  2. Tout à fait mononokehime.
    On se s’inquiète pas des ondes propagées par la TV et la radio que je sache. Ca fait pourtant une petite centaine d’année qu’elles existent.

  3. Puisque les commentaires devient a la sauce scientifique, je souhaitais faire une petite parenthese:
    bien que le rechauffement climatique augmente le temperature moyenne de la Terre, pour nous cela signifie qu’il va faire de plus en plus froid pour une raison toute simple:
    rechauffement climatique=augmentation moyenne de l a temperature=fonte des glaces arctiques et antarctiques=courant océanique plus froid=diminution locale des temperatures.
    Je sais que cela semble contradictoires mais c’est ainsi.

    Par contre ca ne resout en rien le soucis des arbres et plus generalement de toutes ses ondes que nous ajoutons a notre quotidien depuis un siecle et dont nous ne savons absolument rien. Rappellez-vous que les premiers tests de la bombe atomique se faisaient à l’air libre et avec juste des lunettes de protections à quelques centaines de metres de la zone essai…..pour le wifi c’est pareil mais generalise a l’humanite toute entiere.
    Alors vive le wi-fi, vive les ondes radios et telephoniques et vive les micros ondes, dans tout ca, il doit bien y en avoir un qui doit être nocif pour l’écosysteme ou pour l’humanité….

  4. sinon heu il y a X millions d’année la terre était en fusion, il y a X millions d’année il y avait de la glace partout.

    au final la terre elle s’en fou qu’il fasse – 256°c ou + 1 million de degré, elle va survivre à ça sans souci.

    Bien sur que pour nous les parasites sur elle ça se passe moins bien, mais c’est la vie :D.

    Le wifi pouet et le reste aussi, vivez juste votre temps tant qu’il est temps !! quel jeu de mot je sais !

    1. Exactement! Comme l’avait dit quelqu’un dans une émission, c’est erroné de dire qu’on doit sauver l’environnement, car lui il continuera très bien bien sans nous.

      1. Je suis assez d’accord
        auparevent, je me disais, il faut faire les gestes qui sauvent la plnête. Désormais, je me dis que de toute façon, l’environnement ne soufrira pas de « nous »
        De plus, notre système économique mondial est assez écoeurant. Contre ça ? il y a nous, les gens plutot basiques, « normaux » on dira.
        on se trouve dans la catégorie 2 de l’humanité, celle qui ne peux pas agir sans détruire son système.
        Donc, la seule alternative qui nous reste signifie la fin pour nous humains.
        Donc bon, aidons nous certes, je continue à défendre cette idée, mais n’en faites pas trop avec les grandes idées de révolution personnelle. Je pense que c’est peine perdue…
        L’environnement continuera sans nous très bien, et bien mieux même.

  5. « Vivez juste votre temps… »… , Alors ne faisons surtout plus d’enfants !!! n’est-ce pas ??? car sauver son environnement n’est-ce pas oeuvrer pour ses enfants et petits, en même temps que pour la Terre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité