Un prof qui n’a pas franchement bonne mine

500x_20090410_pencils_33

Alors là, elle est bien bonne... Wendy Scott, enseignant au sein d'une école primaire de North Brookfield dans le Massachusetts (USA), veut interdire les crayons de bois et les stylos dans sa classe. Le professeur des écoles a même écrit un mot dans le carnet des élèves afin de justifier sa position. Et s'ils enfreignent la nouvelle règle, les élèves seront punis. Et ils écrivent avec quoi ? Leurs doigts trempés dans l'encre ?!

« Les élèves ne seront plus autorisés à apporter à l’école leurs instruments d’écriture. Les crayons seront désormais fournis par la classe et pour tous ceux qui seront pris avec des crayons ou stylos seront alors passibles de mesures disciplinaires« , a donc rédigé Wendy Scott dans le carnet scolaire de ses élèves.

En cause ? Elle craint que ses élèves ne fabriquent des armes avec leurs crayons. Alors là… Et ils ne pourront pas en confectionner s’ils le souhaitent avec les crayons qu’elle leur fournira ?! A n’y rien comprendre.

Notons que cette mesure ne concerne que les crayons de bois et autres stylos. Les élèves pourront donc continuer à apporter leur équerre, compas, agrafeuse et tout équipement scolaire pouvant hypothétiquement constituer la base d’une « ‘arme »… [mode souvenir on : ah, les crayons lançant des boulettes, terrible arme de distraction massive].

Dans les hautes sphères du district scolaire de North Brookfield dans le Massachusetts, les responsables ont logiquement pris leurs distances avec cette enseignante (sans cependant inviter l’institutrice à revoir sa position). Visiblement la mesure est entrée en application. Oui, c’est vrai des armes (des vraies) qui entrent au sein d’une école aux USA ça n’arrive jamais (sic).

[News Blaze via Geekosystem]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oui, mais un bon coup de sac à dos dans la tronche c’est pas anodin non plus !!!! et faut pas oiblier non plus que le papier…ça coupe !!!
    et d’une manière générale, si on leur apprend trop de chose à ces petits, ils vont être capable de nous fabriquer des bombes à eau et autres engin de destruction massive … de mise en pli !!!

  2. En français, sic est couramment utilisé en sténographie pour indiquer que le sténographe a noté une erreur mais qu’il l’a transcrite littéralement pour rester fidèle aux propos tenus en cours (sic).

    Il peut également vouloir dire que la citation a été recopiée en conservant la mise en forme.

    L’expression a aussi un sens plus large, pour montrer que l’on cite une phrase, si étranges que paraissent les termes.

    Il y a une citation ?

  3. @nonnon
    Commentaire totalement inutile et non structuré. Quand on parle de la bonne utilisation du mot « sic » vous auriez pu l’utiliser ici. Et tout le monde fait des erreurs. Il aurait fallu un commentaire non pas issu d’une citation mais de vos propres arguments pour qu’il soit recevable. Et enfin on ne vient pas commenter ici pour critiquer ceux qui écrivent les articles pour VOUS! Merci CQFD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité