Wikileaks confirme que Google a été hacké par le politburo chinois

340x_googlechina

Au début de cette année, la situation de Google avait été plutôt agitée en Chine. Dans la masse de documents publiés par WikiLeaks hier, on apprend que le politburo chinois était derrière l'attaque qui avait visé Google en janvier dernier.

C’est suite à cet incident que Google avait menacé de se retirer de Chine. Les équipes de Google avaient hacké les hackers et découvert que la grosse attaque contre Gmail provenait en réalité du gouvernement chinois.

Les informations contenues dans les documents diffusés par WikiLeaks hier confirment les suspicions de Google et le rôle du Politburo Central du Parti Communiste Chinois dans cette attaque. On y apprend aussi qu’ils auraient pareillement piraté l’e-mail du Dalai Lama, ainsi que de nombreuses entreprises américaines depuis 2002. [The Guardian et TechCrunch]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Pire. On va sans doute les trouver « suicidés » (notez bien les guillemets) ou morts d’une overdose de drogue.

      Dans leurs affaires, on « trouvera » des documents terroristes, une photo dédicacée de Ben Ladden, des vidéos pédophiles, plein d’argent liquide, une carte de membre de [insérez ici le nom d’une secte].

      Mais comme ce genre de chose ne s’est « jamais » produit, je suis sans doute parano 😉

    1. Sans doute parce que la Chine est un pays très puissant malgré les préjugés qu’on peut avori sur eux. Le dictateur, pardon, président chinois est même devenu numéro 1 du classement Forbes recensant les hommes les plus puissant de la planète, devant Obama #2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité