L’homme qui valait (volait ?) 4,5 millions de dollars

500x_man-sniffing-money-at-keyboard

Aujourd'hui George Castro affirme qu'il ne sait pas d'où viennent les 4,5 millions de dollars qui auraient transité sur son compte bancaire. Sauf qu'une enquête qui vient tout juste de débuter tendrait déjà à prouver qu'il aurait tout simplement piraté l'un des comptes bancaires de l'université de Columbia. Il est vrai que 4,5 millions de dollars sur un compte sans en connaître la provenance, c'est d'un classique...

Bien qu’il soit encore difficile aujourd’hui de savoir si George Castro était réellement membre de l’Université de Columbia (l’homme est âgé de 48 ans, doutons…), les enquêteurs pensent déjà s’orienter vers le fait qu’il était apparemment familier des comptes de l’université. Comment ? Mystère.

A un moment il aurait pris le temps de tout simplement modifier l’un des comptes existants pour y ajouter sa propre identité comme bénéficiaire. Après deux virements, son compte aurait ainsi été crédité de 3,5 millions de dollars en octobre puis de 1 million de dollars en novembre. La suite ? George Castro serait passé par la case guichet pour tout retirer en espèces.

Les enquêteurs l’ont arrêté devant chez lui alors qu’il était en possession d’un sac de sport contenant 200 000 dollars (pour les achats de Noël sans doute). Quant à George Castro, présumé innocent pour l’heure, il a été placé en détention avec un montant de caution fixé à 2 millions de dollars.

Toutes les autres informations complémentaires n’ont pas encore été révélées par la police. Pour finir, notons que George Castro maintient que l’argent est miraculeusement apparu sur son compte et qu’il a simplement voulu en profiter. Et pourquoi pas ?

[NY Post via Business Insider]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca peut être possible. En tout cas, dans le cadre d’un procès, le fait qu’il n’ait pas chercher à fuir ni à disparaître va certainement jouer en sa faveur.

  2. Il m’est arrivé de recevoir un virement de plusieurs centaines de dollars sur mon compte sans avoir aucune idée de la provenance et de la raison. Je savais simplement que ça venait des USA et jusqu’à ce jour, rien ne m’a été demandé mais j’ai quand même pris mes dispositions auprès de ma banque pour ne pas avoir de soucis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité