Un remake des Dents de la mer pas Jawli

ADDITION-EGYPT-SHARK-ACCIDENT

En voilà une série d'accidents dramatiques qui ne va pas dorer le blason de Charm el-Cheikh... Depuis une semaine les côtes de cette fameuse cité balnéaire égyptienne rejouent bien involontairement au remake des Dents de la mer, Jaws dans son titre originel. Après sept jours, on aurait heureusement capturé ces deux requins tueurs.

Profitant des vacances hivernales sous le soleil de Charm el-Cheikh, des milliers de touristes, notamment amateurs de plongée et snorkeling, affluent chaque année dans cette zone du monde.

Dimanche, nageant non loin de la côte, une touriste septuagénaire allemande a été attaquée perdant la moitié de sa jambe et son bras. Puis la vie à l’hôpital.

De quoi tristement allonger une liste déjà forte de quatre attaques en une petite semaine. Oui déjà des touristes russes et ukrainiens avaient été croqués de manière similaire étant alors victimes d’atroces mutilations. Des attaques répétées et quasi quotidienne ? Un vilain remake de Jaws.

Après que les autorités égyptiennes ont ordonné l’interdiction de se baigner un chasse au tueur était lancée. Finalement deux requins ont été capturés et identifiés comme les coupables. Malgré tout, les autorités invitent toujours les touristes à ne pas se baigner à Charm el-Cheikh. On ne sait jamais.

En attendant scientifiques, chercheurs et biologistes s’interrogent sur le pourquoi de ces attaques. Sinon plongez en scaphandre ou dans une cage…

[telegraph via gawker]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Faudrait qu’on nous invente une combi légère prémunissant de ce genre d’attaques (peu importe la technique : choc électrique ou résistance exceptionnelle à l’arrachement et à la compression).

  2. On a plus de chance de se faire manger par son chien que de se faire bouffer par un requin …
    Ces pauvres bêtes qui font les choux-gras du cinéma, ont vraiment pas de bol.
    Pour ceux qui ont vu le film/documentaire SharkWatter c’est assez affligeant ce que des psychoses peuvent engendrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité