Bug : 110 miliards de dollars partiront en fumée

100

La planche à billets de 100 dollars a eu du mou outre-Atlantique. Maudite banque fédérale américaine dont près de 110 milliards devront finalement être détruits. Cause de cette destruction ? Une erreur dans le procédé d'impression. Bernard Madoff, au fin fond de sa cellule dans la prison de Butner en Caroline du Nord, en rigole encore.

Valeur faciale de l’erreur donc : 110 milliards de dollars. Une paille. Une grosse paille après qu’un un problème lors de l’impression des coupures a laisse sur certaines une bande verticale non imprimée.

Réagissant avant d’en imprimer encore plus, les responsables de la production ont immédiatement stoppé les rotatives. Quant aux billets déjà imprimés, ils ont pris le chemin des coffres des réserves fédérales à Washington et à Fort Worth, au Texas.

Pour mémoire ce nouveau billet de 100 dollars, à l’effigie de Benjamin Franklin, avait été dévoilé en avril dernier et en grande pompe par l’administration américaine.

A cette époque on se félicitait des meilleurs systèmes de protection et d’inviolabilité jamais utilisés (après une décennie de recherche incluant notamment une bande de protection 3D) pour court-circuiter les faux-monnayeurs. Il fallait aussi penser à revoir les rotatives. Bad luck.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 1) Ça reste du papier, ça ne vaut rien, quelque soit le chiffre écrit dessus.
    2) Quelle que soit la protection du billet, ça ne stoppera jamais les vrais faux-monnayeurs : les banquiers qui prêtent (avec intérêt !) l’argent qu’ils n’ont pas (principe de réserve fractionnelle).

    Ce système des banques centrales et des monnaies fiduciaires est purement criminel et anti-démocratique.

  2. C’est pas de la fausse monnaie (vu qu’elle est produite par le FED), donc ils n’ont rien perdu si ce n’est le prix des feuilles de l’encre et des planches. Rien de plus.

    1. C’est de la monnaie à cours légal (i.e. la loi interdit au peuple de la refuser). Mais ça reste du papier, donc de la fausse monnaie. Pourquoi une institution privée comme la FED a le droit d’émettre ces billets ex-nihilo et les imposer, et pas une autre ? (Encore si c’était une institution publique, pourquoi pas. Mais là, même pas).
      Ça n’a rien à voir avec de vraies pièces en argent ou en or qui ont une valeur intrinsèque, ne peuvent pas être créées ex-nihilo, et donc sont de la vraie monnaie.
      Le dollar (et toutes les autres devises) a perdu son statut de vraie monnaie en 1971 quand Nixon a brisé les accords de Bretton Woods et supprimé la convertibilité du dollar avec l’or. Depuis lors, dettes et inflation explosent, on se demande bien pourquoi…

      1.  » Pourquoi une institution privée comme la FED a le droit d’émettre ces billets ex-nihilo et les imposer, et pas une autre ? »

        Peut être parce que c’est une institution publique en fait ?

  3. Pwo c’est pas parce que des gens comprennent l’économie qu’il faut les traiter de pauvres 😉
    Au contraire ce sont eux qui sont riche de leurs savoir :)

    Sinon vous avez raison, on monnaie n’a de valeur que celle qu’on lui donne, et donc elle ne prend valeur que lors du premier échange.

    Bon d’un côté actuellement on va dire qu’un billet de 100 sert à racheter un MBS de valeur 1 mais ça c’est une autre histoire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité