Wikileaks : Julian Assange va négocier avec la police

Wikileaks Founder Julian Assange Fights Extradition Moves

Un épilogue provisoire dans l'affaire Julian Assange, l'homme jusqu'ici traqué par Interpol ? Peut-être. Le fondateur de Wikileaks, quasiment considéré en ce moment comme l'ennemi public mondial numéro un, devrait prochainement rencontrer la police britannique. Julian Assange et son avocat négocieraient alors sa liberté provisoire sous caution et dont le montant oscillerait entre 100 000 Livres et 200 000 Livres.

L’Australien de 39 ans s’apprête provisoirement à baisser pavillon devant la justice britannique. C’est en effet aujourd’hui que Julian Assange et son avocat rencontreraient la police britannique afin de négocier sa liberté provisoire.

Ce qu’on ne sait pas encore en revanche c’est la possibilité d’une extradition vers les USA même si son avocat a déjà rejeté cette possibilité.

Pour mémoire, outre les informations diplomatiques divulguées, Julian Assange est soupçonné dans une affaire de viol remontant à août dernier en Suède. Des faits toujours niés par le fondateur de Wikileaks dénonçant une vile manipulation destinée à atteindre son site.

Nul doute qu’en trouvant un terrain d’entente avec la justice britannique, il devrait échapper à ce mandat d’arrêt international délivré par la Suède. To be continued..

[gawker]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour extrader un mec qui fait de l’ombre à beaucoup de pays, les différents gouvernements arrivent vite à s’entendre.

    Pour réguler le systeme monetaire ou trouver des accords pour l’environnement, c’est une autre affaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité