Le MIT présente sa version High Tech des oursins

porte monnaie

Le MIT (Massachussetts Institute of Technology) a clairement décidé de se pencher sur les problèmes d’argents des citoyens américains, et comme d’habitude lorsqu’il s’agit de cet institut, les solutions proposées sont ultra High Tech, et surtout à l’opposée de ce que l’on pourrait oser croire en première instance.

Imaginez donner une âme à votre porte-feuille …. insensé ? Pas tant que ça…

[vimeo]http://vimeo.com/14492626[/vimeo]

Imaginez donc que votre portefeuille vous annonce clairement l’état de vos finances lorsque vous le sortez de votre poche au moment de vous payer une folie . Refusant de s’ouvrir lorsque vos moyens sont limités, et gonflé à bloc lorsque votre bourse est pleine…

Techniquement, le procédé fonctionne par l’appui d’une puce Bluetooth intégrée dans le porte-monnaie, reliée à un smartphone lui-même en contact constant avec un système de gestion de budget en ligne.

Plusieurs versions sont envisagées, il en va ainsi du Bumblebee qui vibre à chaque fois qu’une transaction financière est réalisée, la longueur de la vibration dépendant du montant de la transaction (gare à madame et à ses séances Shopping du samedi…)

Le Peacock (modèle illustré en photo) quant à lui gonfle ou se rétrécit en fonction de vos moyens, le volume de votre portefeuille affichant clairement et visiblement vos moyens…

Le dernier modèle, baptisé Mother Bear reste certainement le plus frustrant, puisqu’il dispose d’une charnière motorisée qui bloque son ouverture. Ainsi, il suffit de programmer son budget alloué mensuel pour que l’ouverture de celui-ci se fasse de plus en plus dur à mesure des dépenses, pour empêcher toute ouverture lorsque l’utilisateur à englouti la grenouille.

Pour le moment, ces modèles restent des prototypes, les éléments électroniques n’étant pas de taille à permettre une intégration parfaite dans les portefeuilles,  le MIT espère d’ailleurs pouvoir miniaturiser l’ensemble pour arriver à proposer ces solutions dans la dimension d’une carte de Crédit.

Les systèmes pourraient alors être adaptés à n’importe quelle porte-monnaie, reste qu’à trop miniaturiser ou a le rendre trop accessible, les plus dépensiers pourraient se voir tentés de se séparer du procédé pour continuer de jeter leur argent par les fenêtres… [MIT via DesignBoom via GizMag]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité