Il y a 20 ans, Leica sortait son premier appareil photo numérique.

Leica

Leica

Je ne me rappelle plus vraiment du milieu des années 90 (en dehors de tout ce qui touche à Zack Morris et aux couleurs fluo devenant has been à mon grand désarroi), mais une chose est certaine, je n’ai jamais croisé cet appareil photo Leica.

Son design m’aurait surpris, et son fonctionnement révolutionnaire à cette époque aurait forcément attiré mon attention… Côté design c’est vrai qu’il peut surprendre avec ses énormes poignées rappelant celles des appareils photo Fisher Price... d’autant que ce genre d’essais esthétique n’est pas l’habitude de la marque plutôt tournée vers les professionnels et à la réputation sérieuse…

On apprécie… ou pas, d’autant que ce n’était pas là la seule bizarrerie de l’appareil… Non, le principal élément faisant de cet appareil photo un objet unique est qu’il s’agit d’un appareil photo numérique !

Plutot impressionnant pour l’époque, il proposant des clichés d’une résolution de 5140 x 5140 (notez au passage que les clichés pris sont parfaitement carrés, une étrangeté supplémentaire…) , alors pourquoi cet appareil n’a finalement pas percé et lancé la révolution numérique légèrement avant l’heure ?

La raison est simple et il faut se retourner vers les poignées, et en comprendre l’intérêt… Le choix esthétique n’en est finalement pas un, puisque les temps de pose pour la réalisation des clichés demandaient plus de 3 minutes… Les poignées servant ainsi d’organe de cadrage.

L’appareil était voué à une utilisation sur trépied, et finalement son fonctionnement est bien éloigné de celui de nos APN actuels, il s’agit en fait d’un mini scanner couplé à un objectif photo… les prémices de la photo numérique en somme…

Cet appareil du fait de ses restrictions n’a été utilisé que par des chercheurs ou des photographes de musées,  inutile de vous demander pourquoi maintenant… il suffit de mettre votre APN actuel sur trépied et de choisir un temps d’exposition jusu’à 3 minutes pour comprendre pourquoi… (3 secondes devraient largement suffire à vous convaincre du résultat) [Photojojo and B&H]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une résolution de brute pour l’époque (et même maintenant…) couplée à un temps d’exposition incompatible à une usage ordinaire ne pouvait que destiner cet appareil à un usage professionnel spécifique. Et c’était certainement l’intention à l’époque.

    Belle trouvaille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité