Un boxer à l’épreuve du scanner

340x_betabrandprivates

Affaire des scanners corporels, suite. Ici place au rayon business. Si le brouhaha autour de ces machines s'estompe un peu, nous ne sommes finalement pas surpris que des sociétés comme Betabrand sautent sur l'occasion. Et mettent au point des sous-vêtements à l'épreuve du scanner cachant aux machines les plus intimes parties.

Oui, mais le boxer anti scanner est encore en phase de développement. Justement la société Betabrands est à la recherche de 50 personnes pour tester ces sous-vêtements simples soldats ce afin de s’assurer qu’elles protègent bien ce que vous avez deviné.

Le hic de l’histoire : le volontaire devra s’alléger de cent dollars pour s’offrir le boxer en question et devenir cobaye. Surprenant. bon si les résultats s’avèrent positifs les scanners ne découvriront pas les parties de ceux qui portent ces sous-vêtements à partir du premier trimestre 2011.

[Betabrand via TechCrunch]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et une fois passé au scan le flic te soupçonne de cacher quelque chose dans ton calcif il t’emmène dans l’arrière boutique, te fait te déculotter et qui c’est le con dans l’histoire ?

  2. expliquez moi l’intérêt d’acheter ce type de produit ou même de les produire ?
    car si vous passez dans un portique corporel, vu la zone d’ombre vous serez recalé et aurez droit au passage « traditionnel »…
    non ?

  3. Le genre de caleçon que je ne vais pas acheter pour la bonne raison que l’idée de montrer ma bite au scanner de l’aéroport me plait assez. Puisque ils veulent voir et ben ils vont voir !

  4. Après l’examen rectale de la fouille approfondi, les 100 dollars déboursés pour le boxer risquent fort bien de se retrouver au même endroit que le pouce du douanier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité