L’intrigue de Tron Legacy “catastrophique” ?

tron_legacy

Le critique de cinéma Roger Ebert est plus que partagé à propos de Tron Legacy: il reconnait que les séquences d'action 3D sont superbes, mais apparemment vous feriez bien de penser à prendre votre téléphone portable ou votre lime à ongles pour vous distraire pendant les parties à "suspense"...

Les premiers paragraphes de la critique de Tron Legacy par Roger Ebert abordent les grandes questions philosophiques sur la vie à l’intérieur d’un ordinateur. Il fait ensuite l’éloge de la 3D dans des les scènes d’action et se révèle un fan inattendu de Daft Punk.

En revanche ça se gâte sérieusement lorsqu’il aborde l’intrigue, qu’il qualifie de « catastrophe ». Si l’on peut se fier à son jugement, cela signifie que  Tron Legacy ne restera pas des mois durant en tête d’affiche. Autrement dit c’est simplement un bon blockbuster hollywoodien moderne qui ne fait pas trop mal à la tête. [Ebert @ Sun Times]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. De toutes façons je pense pas qu’il faut s’attendre à un truc incroyable!
    J’y vais vraiment pour les scènes d’action et pour… Daft Punk.

  2. Autrement dit, c’est encore un scénario de film vide utilisé comme pretexte pour faire un Show Reel d’une heure trente et qui n’a dont aucun autre intérêt que celui du visuel (pour ceux qui aiment les images de synthèse seulement donc).

    1. je ne comprendrais jamais que les gens ne puissent pas apprécier avatar. Ce ne serait ce que pour la découverte du monde proposé et de l’interconnexion entre la nature, gens et animaux. Si tu n’as pas vu le rêve que cela a pu engendrer à certaines personnes, tu as du rater quelque chose.

  3. La blague.. le mec viens juste d’ouvrir les yeux : ca fait un moment que les gros budgets américains misent sur l’image…encore plus depuis un -creux – Avatar, qui quelque peu finit d’enfoncer le clou.

    1. Une minute d’Avatar est plus consistante et évocatrice que l’intégralité de Tron Legacy qui, dans le genre « creux » et totalement vain à notre époque, se pose là.

  4. Tron est le premier film à utiliser des séquences retravaillées ou conçues par ordinateur. Il faut toutefois se rappeler qu’en 1980, la souris (avec ses boutons et sa boule) n’était pas encore répandue. L’invention de la souris à boule date de 1979, et est restée confinée dans les universités et parcs de recherche et n’a émergé pour le public qu’en 1983 sur l’Apple Lisa. Et comme Disney ne possédait pas de ces ordinateurs expérimentaux, les informaticiens engagés par Disney ont travaillé de longues heures uniquement avec un clavier, en mode texte.

    Le rendu lissé et artificiel que l’on obtenait avec les images de l’époque n’est pas un défaut, puisqu’il permet de donner un caractère artificiel au monde de l’ordinateur par rapport à la réalité. Ce rendu a par ailleurs été utilisé plus tard par John Carpenter en 1996 pour le sous-marin dans Los Angeles 2013, les trucages ayant été faits par Buena Vista Visual Effects, qui est une branche de Disney.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tron

  5. Dis donc Gizmo, vous devriez envoyer des rédacteurs au Canada.
    Pour l’avoir vu, j’ai adoré, c’est pas le meilleur film de tout les temps mais il est quand même magnifique, l’intrigue est bonne, le scénario tient la route, etc.
    Donc arrêtez de vous fier à un critique idiot, faites vous votre propre opinion.
    C’est un bon film, pas un TRES BON, mais, merde, arrêtez d’attendre toujours de films delamortquitue.
    Bande de consommateurs, nah.
    Faites un film, on en reparle plus tard.

  6. N’en dépliase Tron Legacy est un excellent divertissement. Visuellement il est etourdissant. La technologie a incroyablement progressé entre deux… Le scenario que je redoutais fait appel à une pirouette un peu tordue (les ISO) mais il n’empeche qu’esthetiquement il est génial. Seul Castor fait figure de copie du Merovingien de Matrix (l’inspiration est flagrante)dans un delire visuel vraiment jouissif. c’est beaucoup plus nerveux que le premier volet qui accuse son age et le reve d’utopie de Flynn m’a fois n’a pas pris une ride.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité