L’orchestre et ses solistes

5160810675_2583cf0052

L'un de nos contributeurs a publié hier sur Gizmodo un billet d'humeur à caractère polémique. Sa prise de position n'était pas suffisamment assortie d'arguments pour être débattue de manière constructive. Aussi nous avons choisi de retirer cet article de Gizmodo.

Notre soliste a joué hier sa partition sur un registre inhabituel et vous a surpris par son interprétation particulière. Nous avons bien entendu les murmures du public dans la salle et nous en tiendrons compte pour l’avenir.

Maintenant les musiciens ont repris leurs instruments et le concert continue de plus belle: l’orchestre vous reste dévoué et continue à jouer avec autant d’entrain la partition de l’amour de tous les gadgets. [crédit image Gudlyf]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Enfin, déjà, il aurait évité le terme « Gogol » pour parler de Google, ça aurait quand-même été moins mal recevable, ce genre d’article. Être critique, OK; se moquer, pourquoi pas. Mais ce genre de terme, franchement… Et je ne parle même pas (ah bah si, finalement) du fait que ce terme reste quand-même péjoratif pour les gens atteint de mongolisme…

    1. Gizmodo n’aurait pas dut retirer son article, car là on comprend plus rien.

      Ce qui me gène le plus c’est que ça ne soit pas assumé par Giz. Et on nous vente régulièrement le formidable espace de liberté qu’est le net…

  2. Oooooh cratum !!!! J’ai envie de te baffer en lisant ton commentaire !!

    Gizmodo assume parfaitement sur le coup, par cet article.
    Déjà que certains hurlaient pour que l’article soit modifié/supprimé; maintenant que c’est fait, il fallait qu’il y en ait qui se plaignent… Arrêtez de vous plaindre toujours ! Et arrêtez de toujours évoquer une entrave a la liberté d’expression qd il n’y a pas raison et au moindre sujet a polémique…

  3. « Comment by mathieu — 17 déc 2010 @ 6:55

    La liberté s’arrête là où commence celle des autres … »

    En partant de ce principe il ne te restera pas grande liberte

    Hadopi 2 doit te satisfaire, mais te rattrapera…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité