Battle Los Angeles 2011 s’affiche

Battle_LA_2011_a

Si vous n'en avez pas encore entendu parler, voici une affiche qui résume bien l'esprit du film. Effectivement, 'Battle: Los Angeles 2011' est un film; un film de guerre plus exactement mais contre une force inhabituelle.

Cette guerre nous projette en 2011: la Terre est attaquée par des forces venues d’ailleurs. Le monde s’écroule sous l’assaut de vagues alien et Los Angeles devient l’un des derniers bastions où les hommes résistent dans une bataille haute en couleur.
Les effets spéciaux semblent portés à un niveau encore jamais atteint. Le côté Platoon est omniprésent dans le trailer (voir ci-dessous) et la violence de la guerre est contrebalancée par l’usage de ralentis et d’une bande originale subjuguante. Ce trailer nous laisse penser (on peut l’espérer) que le film ambitionne de dépasser le simple film d’action pour inviter le spectateur à s’interroger sur l’éventualité d’un bouleversement de cet ordre. Et en voyant ce trailer, c’est exactement l’une des questions que l’on se pose.
Le réalisateur est Jonathan Liebesman (Massacre à la tronçonneuse: le commencement) et côté distribution on trouve Aaron Eckhart (The Dark Knight), Michelle Rodriguez (Lost, Machete, Avatar…), Ramon Rodriguez (Transformers: Dark side of the moon, Transformers: Revenge of the Fallen, The Taking of Pelham 1 2 3…), Bridget Moynahan (Blue Bloods, Lord of War, I Robot…), Ne- Yo (chanteur R&B américain) et Michael Pena (World Trade Center, Million Dollar Baby…).
Sea, ufos and surfers… avec cette sublime affiche pour patienter avant la sortie cinéma. Ou vous pouvez également aller visiter le site officiel.
Le film devrait sortir le 11 mars 2011 aux Etats-Unis et le 6 avril 2011 en France.


Ceux qui ont eu la chance d’aller à Los Angeles reconnaîtront le ‘Pier’ de Santa Monica avec sa roue emblématique (en petit sur l’affiche).

Ci-joint, le premier trailer sorti (le plus beau) « rythmé » par la chanson envoûtante « The Sun’s Gone Dim and the Sky Turned Black » (titre qui colle parfaitement au film) du chanteur icelandais Johann Johannsson (tirée de l’album « 1401: A User’s Manual » de 2006):

[via comingsoon]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca m’a l’air prometteur vu la bande annonce.

    Je croise juste les doigts pour qu’ils ne nous sortent pas la soupe hollywoodienne classique du gentil héros qui cherche à rejoindre sa famille !

  2. Au lieu de « encore LA » je dirais plutôt encore un film sur une invasion alien !
    Je sais que c’est à la mode depuis longtemps les films avec des extra-terrestes genre ET, Alien, Predator, etc… Mais dernièrement (je parle des derniers mois) il y en a vraiment énormément et ça parle toujours d’invasion (Skyline, Monsters, Battle : Los Angeles, et j’en oublie). Si on met en parallèle l’annonce faite par la Nasa il y a quelques temps, certains conspirationnistes pourront penser qu’on nous prépare une jolie petite annonce sur la découverte d’extra-terrestes.
    Je dis ça sans vraiment le croire, mais c’est ce à quoi j’ai un peu ironiquement pensé à la vue de toutes ces dernières sorties de films. Ah on peut aussi ajouter la série V qui débarque en France, même si elle est diffusée aux US depuis déjà un an.

    Plus sérieusement j’adore ce genre de film qui use et abuse d’effets spéciaux assez hallucinant, j’espère que celui là sera bon.

    1. j’ai pensé exactement à la même chose!!! surtout que les OVNIS font de plus en plus parler d’eux ces temps si, même en dehors des films!!
      enfin j’espere que ça ne sera pas un avet type « le jour où la terre s’arretera »!!
      enfin comme dit l’autre « wait and see »

  3. après skyline effectivement…quelqu’un l’a vu ? moi oui: film idiot, sans scenario et mal joué mais ce qui est frappant c’est que la relation que nous avons avec les races extra-terrestres est de plus en plus pessimiste..je veux dire que chaque film sortant sur ce sujet, et ce depuis le film de Spielberg avec Tom Cruise, nous place dans une situation désespérée, sans espoir, où la race humaine est anihilée. Comme si le sentiment qui flotte en ce moment reposait sur la destruction, la fin de l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité