Lequel est le plus écolo : le vrai sapin de Noël ou le faux ?

christmas-tree-rockefeller-center

Un faux sapin de Noël peut théoriquement être utilisé à vie. Un vrai sapin de Noël doit être coupé, acheté, jeté et remplacé chaque année. Alors, lequel est meilleur pour la planète ? Selon le New York Times : le vrai sapin. Comment un produit réutilisable peut-il être néfaste pour notre environnement ?

Un faux sapin de Noël est principalement fabriqué à partir de plastique et de métal qui ont tous les deux au moment de leur extraction un impact important sur l’environnement. En plus, les faux sapins sont généralement fabriqués en Chine, un pays qui se trouve à plusieurs milliers de kilomètres de votre salon. Forcément au niveau de l’empreinte carbone pour le transport ce n’est pas encore ça. On peut encore ajouter qu’un sapin en plastique est remplacé tous les 6 à 10 ans. On enfonce le clou : il n’est presque jamais recyclé comme il devrait, car le faux sapin est généralement en PVC, un plastique trop cher pour qu’il soit rentable de le recycler.

Les avantages du vrai sapin ? Il est naturel et biodégradable. Il sent bon et il est beau. Donc, la prochaine fois que vous avez envie d’un sapin, ignorez le faux, et achetez le vrai. Vous vous ferez plaisir… naturellement. [NY Times]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils en disent un tas de connerie sur ce site. « PVC, un plastique trop cher pour qu’il soit rentable de le recycler. » cette phrase veux rien dire! Pour info, le PVC est l’un, voir LE plastique le plus recyclé.

    1. Petite info: Le PVC est le plastique le moins facile à recycler, son recyclage est trop cher, il est systématiquement incinéré. Le PET est le plastique le plus recyclé.
      Un étudiant en Master polymère.

  2. Et le vrai sapin produit de l’oxygène pendant sa pousse, et ne requiert pas d’engrais ou de pesticides.

    Sinon, les kikoo-hasbeen qui utilisent encore le terme « bobo » ( et reprochent donc aux bourges de se soucier de l’environnement ), on peut vous qualifier de gros beaufs réac’ (si vous savez ce que réac’ veut dire) ?

  3. Y a aussi des vrais sapins en pot qu’on peut acheter et qui resservent d’une année sur l’autre.
    Une astuce consiste à réduire les nouveaux bourgeons d’une années sur l’autre… on les reconnait car ils sont vert tres clair… généralement ces nouvelles poussent font 3 cm en moyenne… il suffit de les raccourcir en coupant cette partie (avec les doigts simplement, pas besoin de secateur).
    Par contre l’ideal est de le dépoter pour le mettre en terre chaque année pour le remettre en pot l’année suivante… c’est tout se suite plus chiant.

  4. C’est un peu n’importe quoi ce que l’on lit ici.
    OK le plastic est moins écolo. Mais j’utilise le même sapin depuis plus de 15 ans et il va encore tenir longtemps.
    Ok il a peut-être fallu le faire venir de Chine (et encore…) Mais ça a fait 1 trajet en tout et pour tout. Ceux qui utilisent de vrais sapins les font pousser dans leur jardins peut-être? Il faut chaque année une trajet pour le faire venir de la sapinière ainsi qu’un autre pour le recycler. Au final, les sapins naturels ont un plus grand impact sur les transports.
    OK le sapin émet de l’oxygène. Mais on pourrait planter des arbres qui vivraient longtemps et qui produiraient bien plus d’oxygène en consommant bien plus de CO2 là on sont les sapinières. Le tout en évitant à la terre de se fatiguer à force de devoir faire pousser de nouveaux arbres chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité