[Reveillon] Sabrer son Champagne

Il y a plusieurs façons de célébrer l’arrivée du Nouvel an, certains seront dans des fêtes déguisés en ligue des justiciers (TBBT) , et d’autres seront au bureau à terminer d’emballer les cadeaux des gagnants du calendrier de l’avent

En France , comme dans beaucoup de pays le passage à la nouvelle année ne se fait généralement pas sans verser quelques gouttes de champagne, voici donc pour les non initiés une petite notice pour bien sabrer votre bouteille.[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=3QEgLXodM1g&feature=player_embedded[/youtube]

1 –  Choisissez bien votre outil et rassemblez les éléments. Si vous avez investi dans un sabre spécifique, pensez à le sortir de l’emballage (ça fonctionne en général mieux) Chose logique, mais puisque cette page sera disponible sur la version mobile, certaine s’en serviront peut être comme guide de survie au cours de la soirée,  ces mêmes personnes n’attendant pas spécialement les 12 coups de minuit pour commencer à festoyer il n’est peut être pas inutile d’être précautionneux. Si vous n’avez pas de sabre, le sabre d’officier du grand-père fera parfaitement l’affaire, ou un couteau la grande lame.
2 – Assurez-vous que votre bouteille de champagne est fraîche (3 à 4 °C maximum) , et retirez la feuille d’aluminium ainsi que le muselet  et la capsule qui recouvre le bouchon. (Certains affirment qu’il n’est pas nécessaire puisque le sabrage a pour vocation de casser la bouteille, mais cela permettra une meilleure glisse de la lame et une coupe plus propre)

3 – Tenez fermement la bouteille de champagne par la base et essayez autant que possible de ne pas diriger le bouchon vers un invité (encore moins le DJ de la soirée, ni le matériel de sono) et inclinez là entre 30 et 45 °
repérez le col du goulot : c’est ici qu’interviendra la casse la plus nette , c’est ici même qu’il va falloir insister.

4 – Il ne vous reste plus qu’à procéder au sabrage, tel un Hussard napoléonien. Pour ce faire, il suffit de maintenir le revers de la lame de votre couteau (rangez votre sabre laser Maitre Jedi) à plat en la faisant glisser du bas du col de la bouteille vers le col du goulot.  Quelques coups devraient suffire si vous avez réuni tous les éléments, mais parfois le sabrage peut rapidement tourner au cauchemar…

5 – En cas de panique, n’oubliez pas qu’il est toujours préférable d’ouvrir votre bouteille en faisant sauter le bouchon plutôt qu’en tentant de sabrer votre bouteille à grands coups de hache.

6 – En cas de succès, il ne vous reste plus qu’à verser ce qu’il reste de votre bouteille dans les verres que vous avez sans doute oublié de préparer puisque non annoncés au début du guide, preuve de votre manque de lucidité à cette heure avancée (ou pas).

Si vous n’arrivez pas à sabrer votre champagne et qu’il vous en reste donc des caisses passé les 12 coups de minuit, nous disposons d’une adresse sur Paris vous permettant de stocker celui-ci (sans aucune assurance de le revoir un jour), n’hésitez pas à nous contacter.

Champagne ou pas, l’ensemble de la rédaction Gizmodo vous souhaite à toutes et tous (et aux robots de surveillances de Skynet également) une bonne et heureuse année 2011, en espérant vous retrouver sur notre Blog / page Facebook/ Twitter / Site mobile dès que l’aspirine aura fait effet !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ayant déjà sabré quelques bouteilles, la seule astuce que je puisse ajouter est tout simplement de faire glisser la lame du couteau le long du « fil » de la bouteille (le grand trait vertical dû au moment où le verre a été arrondi pour donner sa forme à la bouteille)

    Très efficace!

    1. Autre methode, faire quelques traits de couteau sur le cou de la bouteille pour l’aider à ceder. Ensuite plus qu’a mettre un gros coup de… Nimporte quoi ou presque! Fonctionne avec un manche de cuillère à soupe!

  2. il faut sabrer en un coup ! Et accompagner le col qui part si non on pète tout et si y a du champagne qui part c’est que vous ne savez pas sabrer le liquide de ne doit pas sortir dixit un sabreur de Veuve-Cliquot et le bouchon doit atterrir le moins loin possible.
    message d’un champenois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité