Des phoques envoyés par le fond pour la science

whatsonthissealshead

Yes, it's a phoque. Un phoque dont la tête semble surmontée d'une webcam.

Sa mission? Cartographier le fond des océans.

Le but est d’aider les scientifiques à mesurer les effets du réchauffement climatique sur l’océan.

Rassurez-vous, il n’est pas tout seul: ce sont en tout 57 éléphants de mer qui ont été ainsi équipés d’une balise électronique permettant d’effectuer des relevés bathymétriques. Les phoques cherchent leur nourriture au fond de l’océan pendant 30% du temps, et après un total de 200.000 plongées, les chercheurs ont une assez bonne idée de l’allure du plancher océanique.

Les phoques ne sont d’ailleurs pas les seuls à travailler pour les scientifiques: par le passé, les baleines et d’autres grands mammifères marins ont aussi été mis à contribution pour mesurer la température et la salinité des océans. [Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. A combien s’élève le champ électromagnétique de ces balises ? Et judicieusement placée sur la calotte crânienne, c’est bien pensé. Récemment, une étude européenne s’intéressait au bien-être animal…

    1. vous pourrez donc aussi remarquer que l’objectif est légèrement tourné sur la droite pour éviter d’avoir l’antenne dans le champs !!!

      Arrêtez de prendre les gens pour des débiles, c’est fatiguant..!

  1. Des Caméras sur des phoques ?…
    Et après on va se plaindre qu’il y aura forcément des endroits mieux modélisés et plus photographiés que d’autres…
    Comme « Le Marais », par exemple…
    Pfff…

    (Pardon…)

  2. Bon, les petits rigolos, que j’apporte des précisions :

    1°) la colle employée pour ce genre d’outils est de type dégradable, ce qui signifie après un certain laps de temps prédéfini, la balise se détache et est récupérable

    2°) en ce qui concerne les ondes, elles sont de faible puissance en comparaison du moindre téléphone portable (pas les mêmes longueurs d’onde), ne sont émises habituellement qu’une fois par jour (ou dès que l’animal remonte de plongée) uniquement pour transmettre un faible nombre d’information (ce n’est pas de la vidéo ou du son)

    3°) contrairement à ce que dit Gizmodo, ce n’est pas une webcam, mais juste un capteur bathymétrique (via la pression, donc ça permet de connaitre la profondeur de l’animal et donc du fond océanique)

    1. Hé oh, le grand scientifique masqué (/petits rigolos), si tu nous donnais le modèle des balises, cela nous permettrait d’avoir des données objectives. N’y aurait-il pas une batterie à l’intérieur de la dite balise et donc un champ électromagnétique émis en permanence ?

  3. Lu dans le dernier « Science & Vie » :
    14 Narvals ont été équipés de capteurs par l’université de Washington pour mesurer les variations de température de l’eau de la mer de Baffin, sous la banquise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité