Un terrifiant robot GPS navigateur zombie en guise de copilote

charlesrobot

Les GPS actuels étaient trop sympathiques à notre goût pour que les robots laissent ces petits boitiers à la voix calme et posée nous guider dans les méandres de la circulation.

Ils ont donc chargé l’un d’entre eux, un copilote humanoïde zombie nommé Charles, de vous tenir compagnie sur la route.

Ne quittez surtout pas la route des yeux, vous pourriez avoir une crise cardiaque en découvrant à quoi ressemble votre passager.

Charles, voyez-vous, est un système GPS qui ressemble vaguement à un buste humain. C’est donc une tête et des épaules qui prennent place à côté de vous dans la voiture, pour votre plus grande terreur.

Ce zombie doué d’un grand sens de l’orientation observe vos mimiques (n’essayez pas de lui mentir, il a été formé par le docteur Lightman), écoute le timbre de votre voix et plus généralement scrute tous vos comportements pour mieux analyser votre humeur afin de s’adapter à celle-ci. Charles fait alors en sorte de vous être agréable dans sa manière de vous indiquer la route à suivre. Les gars de Cambridge nous assurent que Charles parvient à détecter précisément l’état émotionnel du conducteur dans 70% des cas.

Ce serait presque charmant si Charles n’était pas aussi terrifiant:

(Pour ceux qui auraient un doute, Charles est à droite sur la photo)

Regardez de dos, c’est encore pire:

Il existe donc officiellement pire qu’un chauffeur de taxi trop bavard: un GPS humanoïde qui épie vos moindres faits et gestes. On parie que la version 2.0 vous interdira de téléphoner, de manger un sandwich ou même de vous mettre les doigts dans le nez en conduisant?

Ne vous inquiétez pas: Charles ne conduit pas. C’est juste qu’à Cambridge comme dans le reste de l’Angleterre, les gens conduisent du mauvais côté de la route: le volant est donc placé du mauvais côté du levier de vitesse, mais Charles est bel et bien passager. Du moins pour le moment. [Daily Mail via Engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce que vous ne dites pas, c’est que le conducteur (celui qui tient le volant en tout cas) est le créateur de la créature, le Pr Frankenstein.
    Il aurait pu utiliser le cadavre d’une pulpeuse femelle humaine, plutôt que Paul Mac Cartney.
    Mais c’est vrai que les anglaises sont moches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité