Chrome Web Store : des débuts mitigés

500x_custom_1294203678221_screen_shot_2011-01-04_at_8.58.22_pm

En décembre, après plusieurs mois de débats et de négociations avec les développeurs tiers, Google avait finalement décidé de mettre en ligne sa plateforme de téléchargement : le Chrome Web Store.

Le but était simple : aider les développeurs et leur fournir un moyen de réaliser des revenus en attendant la sortie de Chrome OS et de ses appareils équipés.

TechCrunch nous rapporte aujourd’hui quelques chiffres qui ne font pas spécialement la joie de Google : au bout d’un mois, l’application la plus rentable ne réalise que 65 ventes par semaine … de quoi rendre les développeurs frileux.

Même si la plateforme est très jeune, le coup est plutôt dur pour les développeurs, puisque  » MathBoard « , l’application la plus téléchargée actuellement sur Chrome  n’affiche qu’un revenu de 165$ par semaine, rien de très encourageant.

Après les délais et reports de Google quant à la sortie de son OS ( qui permettra une importante mise en avant de Chrome Web Store et donc des applications des développeurs tiers), les résultats sont mitigés.

A trop attendre, Google se voit grignoter des parts de marché qu’il faudra récupérer par tous les moyens, et malheureusement Chrome OS n’est pour le moment pas tout à fait au point (  aucune gestion du HTML5 pour le moment)

D’un autre coté, le Cr 48, fer de lance de Google pour promouvoir son OS n’a été diffusé qu’en petit nombre à divers professionnels ainsi qu’à un nombre réduit d’utilisateurs. Plus particulièrement adressées aux OS mobiles ( bien que compatibles avec le navigateur Chrome), les applications du Chrome Web Store ont pour le moment trop de concurrence sérieuse sur PC ou Mac pour se démarquer, ne serais-ce que par l’usage de Firefox, Internet Explorer, ou Safari…

La popularité de la plateforme n’est également pas au mieux mais avec un mois à peine d’existence, il convient de relativiser les chiffres. D’autant que la meilleure application gratuite (Quick Note) a été téléchargée 8000 fois la semaine dernière, preuve qu’une communauté s’installe petit à petit sur la plateforme.

Le Chrome Web Store offre une interface claire et détaillée, largement similaire à celle de l’App Store d’Apple, et offre déjà une bonne base de données. Finalement, on se demandera si Google n’est pas lui même fautif dans ce lancement mitigé tant la promotion de cette plateforme s’est rendue discrète.

Le géant Américain a donc fléchi sous les demandes des développeurs, mais compte bel et bien lancer véritablement sa plateforme avec son OS, ce n’est qu’à ce moment qu’il conviendra de parler d’échec ou de succès.

Et vous, connaissiez-vous le Chrome Web Store ? [Tech Crunch]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sa m’étonne qu’il ne soit pas plus connu, je l’utilise depuis 2 semaines et je le trouve très bien pensé. En plus avec le système de syncro de google on retrouve ses applications téléchargées sur tous ses ordis.

  2. Bonne news, mais vous ne parlez pas des extensions, ce qui à vraiment fait décoller ce Chrome Web store, avec des extensions a plus de 150 000 téléchargements par semaine.

  3. Ça sera inévitablement un succès, comment peut-on tirer un bilan aussi hâtif après 1 mois d’utilisation (je ne félicite pas Tech Crunch pour le coup).
    L’installation des applications est d’une simplicité absolue. Et certaines applications, gratuites à l’heure actuelle, n’ont rien à envier à leurs versions logicielles !!!! (Tweetdeck, View, Scribble, Grooveshark, et j’en passe…)
    http://goo.gl/F6mNl

  4. ChromeOS ne sera pas un succès parce que c’est un système PRIVATEUR associé au Cloud Computing qui délocalise vos données personnelles sur des serveurs d’entreprises… ChromeOS ne permet pas d’accèder à ses données locales…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité