Le Mac App store perd ses verrous

Mac App store

Mac App store

C’est malheureusement une chose systématique de nos jours, en quelque sorte la rançon de la gloire numérique : le système de sécurité du Mac App Store a été cracké.

Le système de diffusion de contenu de développeurs tiers d’Apple sur ses ordinateurs portables et plateforme de travail venant à peine d’atteindre les 1000 applis, l’auteur du logiciel permettant le hack garde un semblant de respect pour la plateforme et les développeurs et annoncent une disponibilité de son soft en février 2011. Retenez bien ce nom : Kickback, c’est celui du logiciel programmé par  Dissident, un membre de l’équipe Hackulous  ( une team déjà à la tête d’un Repo important sur le Cydia Store accessible pour les iOs Jailbreakés).

La team était également à l’origine des premières ruptures de protection de droits numérique des applis Apple pour iOS, et il semblerait que la leçon n’a pas suffi à Apple.

Concrètement, le logiciel permettra à quiconque d’accéder au Mac App Store et d’y télécharger gratuitement l’ensemble des applications disponibles.

Dans un communiqué, Dissident explique qu’il ne compte pas mettre Kickback à disposition du public si tôt après l’ouverture du Mac App Store et argumente ses raisons .

Pour lui, l’ouverture du Mac App Store va voir également la sortie d’applications sérieuses et à forte valeur ajoutée.  Selon lui, les applications ayant des buts plus orientés marketing ne seront lancées qu’après quelque temps d’utilisation.

C’est justement pour contrer ces applications peu productives, mais terriblement lucratives pour les sociétés qui exploitent le filon que Kickback a été créé.

Et il faut avouer que si l’on compare cette anticipation avec ce qu’il s’est produit sur l’App store d’iOS, le scénario a de fortes chances de récidiver … les premières applications y étaient intéressantes , utiles, optimisées et productives avec un prix décent et justifié  et ont rapidement laissé la place à des applications payantes pour une grande majorité inutiles ou ridicules.

Kickback a également une autre ambition, celle de faire réagir Apple sur la nécessité de proposer des versions d’évaluation pour l’ensemble des applications diffusées. Sans doute une peine perdue, puisqu’Apple n’a pas pour politique de négocier avec les pirates .

Pourtant Dissident lance tout de même une idée : un App store gratuit pendant 24 heures, permettant de télécharger et de supprimer l’ensemble des applications, avec une facturation pour les applications conservées au delà de la période promotionnelle … Un concept à creuser sans doute …[Gadgets DNA]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En fait, votre article est à coté de la plaque. Seule des applis de développeur n’ayant pas respectés les recommandations d’Apple en terme de sécurité peuvent être piratées. Apple n’a rien à changer, c’est aux développeurs de faire en sorte qu’on ne pirate pas leurs apps en suivant ces recommandations.

    1. On ne parle pas d’une faille de sécurité mais bien d’un « Cydia » à la sauce Mac, et quand des hackers s’en prennent au Mac App Store tout entier, ce n’est plus du domaine du « partage d’application » comme Angry Birds (pour ne pas la citer), permis grâce (ou à cause) à une petite manipulation de fichiers.

  2. Pinaise! Fort le mec, non seulement il à réussi à créer le crack mais en plus de ça y va remonter le temps jusqu’en 2001 pour le fournir. Si ça ce serait quand même cool d’obtenir tous les crack avant même que les prog/console/patch les sortent

  3. « un App store gratuit pendant 24 heures, permettant de télécharger et de supprimer l’ensemble des applications, avec une facturation pour les applications conservées au delà de la période promotionnelle »

    Comme sur l’Android Market en gros…

  4. Le fait est que certaines personnes télécharge une app, l’utilise qq heures et puis ne les lance plus jamais… Mais ils les ont utilisé. Par exemple, une test de personnalité, de QI… On peut largement finir de l’utiliser en 24H. Donc le devs ne gagnerait pas d’argent pour ça…

    Et parlons de ceux qui auraient télécharger une app, mais après ça se serait retrouver sans internet, le store considérant qu’ils ont décidé de garder l’app, alors qu’ils n’en veulent pas après l’avoir testé… Ça pourrait faire mal si l’app est chère…

    Franchement le système version lite ou d’essai est la meilleure solution d’après moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité