Du savon râpé bon pour la planète

soapgrater

soapgrater

Les designers sont fantastiques, ils sont capables de nous mettre face à des évidences que les grandes sociétés de marketing ont fini par nous faire oublier pour toujours nous en vendre moins à un prix plus exorbitant.

Comment ne pas de dire  » il fallait y penser  » en voyant ce distributeur de savon ? Une solution qui convertira sans aucun doute les adeptes du savon liquide au retour du savon de Marseille .

On doit ce concept à Nathalie Stämpfli à la recherche d’une solution économique et écologique pour remplacer les savons liquides qui contiennent de l’eau et tout un ensemble de produits chimiques dont le traitement n’est pas toujours tendre avec la planète, ainsi que des emballages volumineux dont le plastique n’est pas toujours recyclé.

Le problème des savons normaux étant qu’ils nécessitent tous autant d’eau pour extraire une couche de leur bloc, et que généralement le fait de mouiller un pain entier de savon provoque des pertes non utilisées.

Ici le principe est simple, le pain de savon vient se positionner sur une rape dont l’action se fait par une simple pression. Des petits copeaux de savons tombent ainsi dans la main de l’utilisateur qui n’a plus qu’à y apporter un peu d’eau pour en profiter pleinement.

Le concept a également été porté dans une forme adaptée à la douche, ressemblant fortement avec un poivrier dont il faudra tourner le moulin pour obtenir des morceaux de savon.

Simple, et efficace … il ne reste plus qu’à inventer le shampooing antipelliculaire en pains. [NathalieStämpfli via Kottke]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il y a les mêmes dans les trains de la SNCF.

    Une sorte de petite roue noire que l’on tourne…et ça rape le savon qui est au dessus.

    C’est surtout dans les anciens trains.

    1. sauf que ça résout pas le problème de la perte de savon qui se dilue dans l’eau et s’écoule sans avoir été utilisé.
      et puis l’avantage de ce concept, c’est qu’on peut facilement partager le savon, en particulier en cas de maladie de peau d’une personne de la famille ou dans un lieu public.
      en plus, ça évite de voyager avec un savon mouillé dans les bagages (vous aviez remarqué que les boîtes à savon sont rarement étanches ?)

  2. J’aime bien les objets et l’idée, c’est beau de simplicité :)

    Par contre il suffit de diluer du savon rapé dans de l’eau pour avoir du savon liquide qu’on peut mettre dans des flacons réutilisables (genre on pousse et ca mousse) surrement plus pratique.

    Petite remarque au sujet du savon: en Guyane Francaise c’est le seul produit autorisé pour se laver dans les criques (petites rivières) quand on va camper. En effet le savon de marseille est 100% biodégradable et il pollue très peu comparé aux gels douches du commerces qui contiennent de très nombreux composés polluants nuisibles pour l’environnement et issus du pétrole.

    En bref: passez au savon! c’est naturel, ca sent bon, c’est pas cher et ca pollue moins.

  3. @Leo : le savon de marseille seul autorisé en guyane pour ne pas salir l’eau des petites rivières… MDR!!!

    Au fait, si le savon a le malheur d’être mouillé ou humide, la rape elle rigole moins à mon avis.

  4. ça fait un bail que le savon de Marseille n’est plus fabriqué à Marseille…ni en France d’ailleurs..
    Sinon c’est une bonne idée !

  5. le problème c’est que dans l’industrie tout les savon ne font pas la même taille je me voie mal acheté un distributeur pour chaque savonnette acheté . sinon faudra apprendre a taillé les savon mais bon le principe même de la rape tombe a l’eau vue que si ont découpe on gaspille .

  6. Si le ressort qui repousse le poussoir se casse, on verra des imbéciles pousser et tirer de nouveau pour râper tout en faisant un geste ultra rapide pour amener la main sous le distributeur de façon à récupérer les miettes de savon…

    Pour ça sa vaudrait le coup ^^

  7. « ainsi que des emballages volumineux dont le plastique n’est pas toujours recyclé ». Ne me dites pas que ce machin sera vendu sans emballage(s).

  8. Et ces trucs polluent pas? Plastique?… Bref, les protecteurs de la planète, allez dire ça à Total et compagnie qui eux polluent réellement!

  9. Dans un concept c’est pas l’idée qui compte mais la solution technique apportée.
    Le concept de la SNCF est différent de celui-ci présenté : SNCF faut tourner , ici il faut pousser.
    C’est comme l’idée du moteur à explosion , il y a la combustion par essence et d’autre par le gazole etc… , c’est la même idée mais pas la même technique.
    On brevette une technique pas une idée : CQFD !
    L’idée c’est 1% du brevet et n’est pas brevetable ;

  10. Hello ! Je viens de découvrir cette invention … C’est juste génial !!!! Mais je n’arrive pas à en trouver … Il faudrait l’adapter… Quelqu’un l’a déjà fait ? Sous la douche c’est top, ca permet de conserver le savon au sec ! Sinon, les savons pour les cheveux ça existe !!!!

  11. Utiliser du savon solide naturel coute 30 fois moins chère que du savon liquide chimique qui pollue la planète !!!!
    Source : la bataille du savon , meilleurs consommateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité