Découverte du premier système solaire par la sonde Kepler

Kepler_11 Système Solaire

Amis terriens, la découverte que la NASA vient de révéler est de premier ordre et laisse la voie (lactée) ouverte au rêve. Du rêve, on passe à la réalité avec la découverte du premier système solaire (avec plus de 3 planètes et autre que le nôtre).

Kepler est un télescope spatial conçu par la NASA pour découvrir des planètes extra solaires (dites aussi exoplanètes) dans la voie lactée. Il a été lancé le 7 mars 2009.

Or il vient de photographier un système solaire composé d’une étoile autour de laquelle gravitent 6 planètes. Baptisé ‘Kepler-11‘, il a des similitudes avec notre système solaire mais c’est surtout le premier système solaire jamais découvert composé de plus de trois planètes (excepté le nôtre bien entendu). Il se situe à 2000 années lumières de la Terre.
Sa découverte met en effervescence la communauté scientifique et selon un chercheur de la NASA travaillant dans l’équipe ‘Kepler’: « il est incroyablement compact et plat, et il y a un nombre impressionnant de planètes en orbite autour de l’étoile – on ne savait tout simplement pas que de tels systèmes solaires pouvaient réellement exister ailleurs ».
Selon l’astronome Jack Lissauer, le nombre d’étoiles ayant un système de planètes similaire à celui de Kepler-11 est bien inférieur à 1% de toutes les étoiles.
Dans ce système solaire, toutes les planètes sont composées d’un mélange de pierres et de gaz (et peut-être même d’eau), et elles sont toutes plus grandes que la Terre. Par ailleurs, la planète la plus éloignée de l’étoile en est toutefois deux fois plus proches que ne l’est la Terre du soleil. Elle se situerait entre Mercure et Vénus si on la transposait à notre système solaire (voir photo ci-dessous).
Kepler va continuer (jusqu’en novembre 2012) son périple et prendre des photos de ce système solaire. Cela permettra de connaître avec précisions les tailles et les compositions de ces planètes et peut-être d’en découvrir de nouvelles (une septième, une huitième…).
Le nom de la sonde porte celui de l’astronome Johannes Kepler et on peut dire qu’elle le porte vraiment bien après avoir fait cette découverte. Kepler a en effet étudié l’orbite des planètes autour du Soleil (Lois de Kepler).

Les deux représentations illustrant cet article sont à mettre au crédit de l’artiste Tim Pyle et de la NASA.

[via nasa]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. 2000 annees lumières ! 2000 ans et si peu d’évolution… quelle perte d’argent et de temps quand des terriens meurent encore de faim. On finira bien par le repas des ET un jour

      1. @ pascal Vision très étroite…On crève la faim car on est de plus en plus nombreux, alors soit on arrête de procréer soit on va voir ailleurs, et puis de tout temps l’homme a toujours voulu savoir ce qu’il y a après l’Horizon…un peu d’ouverture d’esprit et de rêve n’a jamais fait de mal à personne.

  1. @mick, c’est à 2000 années lumière! Pense à prendre de la bouffe et des rechanges.

    C’est d’ailleurs ce qui me fait le plus halluciner dans cet article.
    Comment un objet lancé par l’homme a pu parcourir une telle distance en si peu de temps. C’est dingue.

    1. @FreeAsABird: la sonde n’a pas parcouru cette distance, c’est la lumière qui met 2000 années à nous arriver de ce système.

      La sonde a peut-être parcouru quelques millions de kilomètres, voire un peu plus s’ils ont réussi à bien l’accélérer en utilisant les effets gravitationnels de planètes avant la sortie du système solaire…
      Ce que cela signifie avant tout, c’est que les informations que nous recevons de ce système datent en réalité déjà de 2000 ans.

      1. Petite précision (j’avoue que j’ai du aller vérifier sur wiki avant de poster^^):

        Kepler n’a pas quitté le système solaire, c’est un télescope spatial (comme Hubble) à ceci près qu’il est en orbite héliocentrique et non géocentrique comme l’était son ancêtre 😉

  2. … Il serait bien de dire que la photo est une « Illustration de la NASA/Tim Pyle »… Je suis sûre que certains vont penser que c’est la vraie photo prise par le satellite Kepler…

  3. Je sais pas trop la taille de l’étoile, ou sa masse, mais des planètes aussi proches ne risquent-elles pas d’avoir des difficultés à abriter la vie?

    ‘fin bon… jsuis pas astrobiologiste non plus

    1. Je me suis dis la meme chose, sachant que ces planetes sont plus proches de leur étoiles que vénus du soleil, et que la vie est impossible sur celle-là…

  4. Attention, c’est loin d’être le premier système solaire autre que le notre à être découvert, cependant, c’est bien le premier système découvert par la sonde Kepler.

    Ce n’est pas non plus celui qui possède à priori le plus de planètes, mais le celui de l’étoile HD10180, découvert en août 2010, qui semble posséder 7planètes.

    1. @gloubo, HD10180 n’en a que 5; les deux autres sont supposées. Et Kepler-11 en a donc une de plus de façon certaine et c’est le premier système solaire de plus de trois planètes qui soit comparable au nôtre.

      Celui de HD10180 n’est pas comparable au nôtre car il est loin d’être compact; les planètes y sont beaucoup plus éloignées.

      1. Pour ce qui est de HD10180, même si les 2 autres planètes n’ont pas été observées par transit, leur action gravitationnelle permet d’être quasiment certain qu’elles existent (et je n’ai jamais parlé de sa similitude ou non avec notre système).

        Enfin bon ce n’est pas la question, je réagissais surtout à cette phrase de l’article « mais c’est surtout le premier système solaire jamais découvert composé de plus de trois planètes (excepté le nôtre bien entendu) » alors qu’on connait déjà des systèmes de plus de trois planètes depuis un certain temps (par exemple le plus connu: Gliese 581 avec 4 planètes confirmées depuis longtemps et 2 d’abord supposées puis confirmées autres plus récemment).

        1. @gloubo, je comprends le sens de ton com.

          Mais Gliese 581 n’est pas du tout comparable à un sytème solaire puisque Gliese est une naine rouge. Et donc elle n’est en aucun cas comparable à notre soleil et donc à notre sytème solaire.

          Quant aux déductions par observations, ça n’est pas comparable à une observation directe, comme c’est le cas avec Kepler.

        2. @gloubo, Gliese n’a que deux planètes en zone habitable et c’est ce qui compte dans certains décomptes de systèmes solaires. Les autes exoplanètes hors zone habitable ne sont pas prises en compte.

          Ici, d’après la NASA les 6 (et peut-être d’autres) planètes sont très proches de l’étoile.

          C’est hallucinant comme observation même si on savait depuis longtemps qu’il devait exister d’autres systèmes solaires, et même quantité d’autres.

          Tu te rends compte que c’est la première fois qu’on en observe un aussi « peuplé »

    2. @gloubo, exact en partie. Car les planètes de HD10180 sont simplement supposées par des observations indirectes et des calculs. D’ailleurs, certains disent que ce système n’en aurait même que 3 ou 4 et que certaines seraient simplement des grosses astéroïdes.

      Alors que là, avec la sonde Kepler, c’est le premier système solaire observé directement par un instrument de mesure.

      1. Je te reporte à mon commentaire du dessus et je répète que je réagissais surtout au fait que ce n’est pas le premier système découvert ayant plus de 3 planètes, contrairement à ce qui est annoncé dans l’article.

        1. @gloubo, il y a système solaire et système solaire. La Nasa parle de système solaire en ne prenant en compte que les planètes qui se situent dans la Zh (Zh pour Zone habitable).

          Les autres systèmes solaires pas du tout comparables au nôtre, on s’en balance en fait. Ca n’intéresse que les astronomes.

          Et des systèmes solaires avec plus de 3 et même 2 de façon sûre exoplanètes situées dans la Zone Habitable, on n’en connaissait pas jusqu’à la découverte de celui-là.

    3. apparemment, c’est vraiment le premier système solaire qui dépasse les 3 ou peut-être 4 vraies planètes, c’est à dire dépassant une taille critique.

      HD10180: la plupart des 3, 4 ou 5 planètes c’est du gaz. D’ailleurs, ils attendent l’été pour refaire d’autres observations permettant de faire des calculs indirectes de masses.

      La NASA le dit et moi je les crois, puisqu’ils ne mentent jamais …. hein, non?

        1. @gloubo, faux et archi faux, tu mélanges (gazeux 😉 ) tout.

          Seule sa surface est faite de gaz mais on sait qu’elle a au moins l’équivalent de la terre en volume en dur comme la roche.

        2. La surface qui occupe la majorité du volume… en effet elle à un noyau solide assez gros, mais c’est une part infime de son volume et de sa masse, une géante gazeuse quoi…

  5. @gloubo, désolé mon gars mais tu te raccroches aux branches là.
    Je te cite plus haut: « Béh jupiter aussi c’est du gaz que je sache ^^ »
    c’est faux puisqu’elle contient en son centre l’équivalent de la terre en dur.

    Et à aucun moment tu n’as parlé de proportion. En valeur absolue, le volume de la Terre ça compte quand même, non?

    1. Etant donné que c’était une réponse à cette affirmation: « la plupart des 3, 4 ou 5 planètes c’est du gaz », j’estime qu’il n’était pas nécessaire de prendre en compte le noyau, puisque d’après les théories actuelle, une planète gazeuse à forcément un noyau…

  6. @gloubo, c’est le 1er système solaire à plus de trois exoplanètes sans aucune discussion. On parle ici de planètes observées par transit et non de calculs ou d’observations indirectes.

    Sinon on peu aussi par des statistiques dire qu’il en existe plus d’un milliard avec 6 ou même plus de planètes. Faut pas tout mélanger @gloubo.
    Kepler c’est une sonde et il s’agit d’observation directe.

    1. Dans ce cas il fait dire c’est le premier système détecté par observation directe, (même si il me semble que c’est faux puisque j’avais vu il y a quelques mois que 2 ou 3 exoplanètes déjà connues par transit avaient étés observées en optique visible ou infrarouge je sais plus)

      Un système détecté grâce aux transits est quand même un système détecté, il n’y a pas a justifier sur le fait que ce soit une observation directe quand on lit ca « on passe à la réalité avec la découverte du premier système solaire (avec plus de 3 planètes) »

  7. @gloubo, l’astronomie est une science et avec des « je sais plus », tu ne peux pas en déduire grand chose. Sur le site de la Nasa, c’est pourtant clair que c’est le premier système solaire observé de plus de 3 étoiles.

    Après, par observations indirectes on peut aussi faire beaucoup d’hypothèses. Mais ça reste des hypothèses contrairement à cette observation directe. CQFD.

    Pour Jupiter, c’est pathétique de voir un mec qui dit une ineptie vouloir à tout prix la justifier.

    1. Bon déjà je tiens tout de même à me justifier, simplement pour répondre à ton agressivité. On est pas sur un site scientifique, et cet article n’a rien de scientifique non plus, quelqu’un dit que les planètes autour de Gliese 581 son du gaz, je lui répond que Jupiter c’est du gaz (sous entendu: ces planètes sont semblables à Jupiter), j’allais pas me mettre a le critiquer en lui disant que non c’est pas que du gaz juste pour l’emmerder (et les « pathétiques », tu peux te les garder, on est pas des sauvages).

      Le ‘je sais plus » est juste à titre d’exemple, j’avais mieux a faire que rechercher la source pour poster un bête commentaire sur un site de divertissement.

      De plus, non, une observation directe dans le visible n’est pas une preuve totale, même si elle s’en approche, c’est juste plus fiable que le transit (et donc selon ta logique, l’existence de ces planètes reste une hypothèse même par observation directe).

      Enfin, pour mettre fin à ce débat stupide, Kepler utilise LUI AUSSI la méthode du transit pour détecter les exoplanètes… il se démarque seulement par sa capacité à surveiller la luminosité d’un très grand nombre d’étoiles simultanément.

  8. @gloubo, pas d’agressivité de ma part; juste de l’agacement. Je ne prétends tout savoir mais les personnes qui le prétendent et racontent des inepties, ça m’agace un peu.

    D’abord, tu te plantes avec Jupiter mais t’essaye de minimiser ton erreur.

    Tu parles aussi de galaxies à plus que 3 planètes en les comparant à la galaxie observée par Kepler. alors que dans ce dernier cas, il s’agit d’une galaxie avec des exoplanètes (et non des astéroïdes) situées dans la Zone Habitable. Tout n’est pas comparable. Il faut un minimum de critères pour comparer.

    T’es quand même pas plus érudit que la Nasa qui affirme qu »il s’agit bien du premier système solaire à plus de trois planètes (observées).

    Arrête l’hémorragie.

    1. Bon déjà galaxie? je te croyais très pointilleux…

      Je ne minimise pas mon erreur, je justifie ma simplification grossière. Je considère que dire que Jupiter, c’est du gaz, c’est tout à fait acceptable dans le contexte de ces commentaires et qu’a ta manière, on devrait dire la composition exacte de chaque planète au moindre élément près sous toutes ses phases. Tu comprendras que ca n’a pas sa place ici et que parler d’une planète en étant global n’est pas déplacé.

      Après tu m’accuse de prétendre tout savoir (que je prend pour un « tu pètes plus haut que ton cul ») et bien c’est faux, on discute d’un sujet très simple qui ne demande pas de « tout savoir » (je m’excuse si mon ma manière de m’exprimer t’a parue « hautaine »).

      Et puis étrangement, tu à abandonné tes explications sur les observations directes et les transits, comme c’est curieux…

    2. Autre précision: ca ne serai pas la première fois que la NASA exagère ses propos pour faire du buzz et regagner l’intérêt de la société pour l’espace.

  9. @gloubo, enfin une chose censée. Mais c’est la seule chose qui soit pertinente dans tes commentaires.

    Pour le reste, j’ai bien peur que tu mélanges un peu tout.

    1. Personnellement, je pense que c’est toi qui est complètement hors contexte et qui sors des explications non pertinentes, mais bon, je vois bien que nous sommes tous les deux bornés et qu’aucun n’admettra qu’il a tords, je te proposes donc d’en rester la.

      1. @gloubo, le hors sujet, tu as effectivement l’air de bien connaître. Et les connaissances n’ont d’intérêt que lorsqu’elles sont en adéquation avec le sujet.

        Mais dans le genre mauvaise foi qui veut toujours avoir le dernier mot et essaye de faire oublier les sottises dites, tu es le champion toutes catégories.

        Tu es le seul dans le système solaire à atteindre ce niveau. A l’observation, c’est évident.

  10. Ok mais quel est la masse de l’étoile ?
    car c’est quand même un très gros facteur pour définir si la Zh des planète est correct ou non … qu’ils soient près de leur étoile ne veut pas dire qu’ils sont inhabitable !

  11. @gloubo,
    « Kepler-11 has the fullest, most compact planetary system yet discovered beyond our own.  »

    « Few stars are known to have more than one transiting planet, and Kepler-11 is the first known star to have more than three, »

    Volà, tout est dit. L’observation des planètes par transit est unique et c’est bien ce que fait Kepler. Sa découverte est donc bien une première incroyable.

  12. « Kepler est un télescope spatial conçu par la NASA pour des découvrir  »

    Y’a surement un petit truc à corriger 😉

    Merci pour l’info en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité