Les IRM annoncent votre nouvelle vie de non fumeur.

340x_no_smoking_sign

Les IRM ( Imagerie par Résonance Magnétique )sont généralement utilisées en médecine pour la réalisation de représentations en 3 dimensions de corps vivants.

Souvent utilisées pour localiser précisément quelques dysfonctionnements tels que des lésions, calculs, hématomes, la technique pourrait bientôt également permettre de définir à quel moment de sa vie un fumeur est le plus enclin à arrêter la cigarette.Les IRM cérébrales permettent en effet d’observer l’activité du cerveau des patients pendant qu’ils sont soumis à des stimulus visuels ou olfactifs.

Une étude menée aux États-Unis concentre ainsi actuellement ses efforts pour prédire l’efficacité d’un programme de sevrage du tabac chez des patients fumeurs.

On sait clairement aujourd’hui que la dépendance au tabac est autant physique que psychologique. Les diverses solutions de substitution à la nicotine se font sous forme de patches, de gommes à mâcher, de médicaments ou d’implants.

Mais la partie psychologique de la dépendance prend souvent le pas, et il est difficile de se défaire de ses habitudes comme les gestes liés à la cigarette , et plus encore de résister à la tentation en soirée.

L’IRM intervient dans le cadre ou un patient envisage d’arrêter de fumer, et lui permettra de savoir si cela relève d’un désir profond ou si ce choix est plutôt dicté par des motifs insuffisants qui finiront par le faire replonger.

Pour se faire, le cerveau du patient est étudié alors que les chercheurs lui diffusent des spots publicitaires antitabac.

Suivant l’activité provoquée dans la région frontale du cerveau du patient, les relevés confirment si oui ou non le patient a été sensible au sujet et s’il est donc prêt à arrêter définitivement la cigarette.

Quand on sait que la volonté représente 50% du chemin dans les processus de sevrages , l’expérience est un indice supplémentaire pouvant encourager davantage le patient dans sa désintoxication. Et vous, vous arrêtez quand ?  [AFP]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je préfère honnêtement mourir d’un horrible cancer du fumeur à 50 ans, plutôt que souffrir d’une névrose profonde parce que j’arrive pas à brancher un adaptateur TNT à ma boite à images et VPC.

  2. @ « machin » qui traite les gens d ignares…!!!! Les accords sont bien masculins non ? Quand on ne sait pas de quoi on parle on se tait..heu « machin »……!!!

  3. Espérons que ça marche…
    En tout cas, je doute que la sécu rembourse ce type d’examen compte tenu de son prix, du faible nombre d’IRM en France et surtout de la manne financière qu’est devenu le tabac ces dernières années.
    On peut même imaginer que cette technique est adaptée pour soigner les accros aux jeux du type Loto, Bingo, Millionnaire, etc.

  4. Et la cigarette « électronique » marche très bien. J’ai arrêté grâce à ça.
    C’est un simple vaporisateur chauffant de nicotine liquide. Goût et sensations voisins (mais pas identiques) de la cigarette. En tout cas, bien plus efficace que patchs et gommes à mâcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité