Une définition parfaite de Facebook

facebook-est-une-prison

Une définition anonyme de Facebook. Et une définition parfaite de ce qu’est Facebook. Parce que tout est vrai.

En attendant de devenir fan de la future saison de Facebook Break, vous pouvez toujours négocier avec les gardiens un peu de temps de parloir supplémentaire pour aller faire un commentaire au Gizmodo Café en face de la prison.

Oh, et pour ceux d’entre vous qui ont des compagnons de cellules anglophones, voici la version anglaise de la définition.

[Merci Karl!]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Tout à fait d’accord.

    Facebook finira par sombrer parce que ce n’est qu’une accumulation d’outils qui existaient déjà avant lui.

  2. mais bon sang qu’est-ce qu’ils sont pénibles ces antis facebook. qQ’ils n’y aillent pas et passent à autre chose plutot que de polluer le net à débattre dans le vide.

    1. Moi je les aime bien, les anti-facebook qui mettent des boutons « Share », « I like », « Connect with Facebook » etc partout autour des billets où ils disent que FB c’est mal !
      Et je les aime aussi, les 50 qui ont cliqué sur « J’aime » sur ce billet !

  3. facebook est pas une prison, tout dépend de l’utilisation qu’ont en fait, si certain ci son senti prisonnier c’est bien parce que leur capacité intellectuelle sont trop limitée, et maintenant ils tentent de nous transmettre leur limitation intellectuelles. ********** facebook peu changer le monde: la tunisie est l’égypte n’en sont que les premieres exemples et ce n’est qu’un début, lorsque la majoritée des gens vont se rendre compte de ce que leur gouvernement fait réellement derrieres les portes clos, c’est dire favoriser les riches qui les maintiennet au pouvoir, la révolte va suivre et on va peu etre pouvoir mettre fin a la richesse extrême qui gengraine l’humanité et mieux partagez la richesse afin de réaliser des choses plus grandes que l’enrichissement personnelle

    P.s. pardonnez les fautes d’orthographes :)

    1. Et qu’est-ce qu’on s’en fout de la Tunisie et de l’Egypte ! Pays de merd* gangrénés par la corruption et/ou menacés par l’intégrisme musulman… D’autres ont fait des révolutions sans FB, et au vu de ce qui se déroule, nul doute que ces pays retourneront à l’arriérisme…

  4. Dîtes ça aux égyptiens… ça leur a été utile, pendant un certain temps. Au delà du vision personnelle et simpliste, facebook est un outils de communication permettant une diffusion de l’information très rapide, au même titre que twitter ou autres… une prison? j’ai des doutes…

    1. Même si il faut nuancer ces propos, ils restent quand même très amusants.
      Quant aux égyptiens, si ces malheureux doivent compter sur leurs milliards d’amis virtuels…

  5. Dear All,

    I’ve helped you and people remember your birthday.
    I’ve helped you find old friends, new friends, even maybe helped you have children.
    I’ve helped you get in contact with people you don’t and will never know.

    I’ve helped you get humiliated at school, work, and even lose your job.
    I’ve helped people show indecent pictures of you after parties with friends.

    I’ve helped you become even more selfish, more stupid, more retarded.
    I’ve helped you exhibit your intimacy, your private life.
    I’ve helped you hide your anima and create a fake personae.

    I’ve told, shown, sold your personal information to major companies.
    I’ve helped you waste precious time.

    I’ve helped pedophiles fuck young children.
    I’ve helped ex-girlfriends, ex-boyfriends follow you, hassle you, hunt you down and rape you.

    I’ve made you addicted to me.

    But what I am most proud of is the racism, the xenophobia, the hunger and poverty still going on.

    Never forget, I own you.

    Yours Sincerely, Faithfully

    FACEBOOK.

  6. Encore une fois, une énième fois, ce n’es pas le site qui est mis en cause mais les utilisateurs !! oui faut bien dire qu’on perd notre temps là dessus a écrire de la merde et a jouer a des quizz débilus profondius et arretez avec vos arguments kikoololesque a base de : « oui mais vous savez quoiii eh ben un jour grace a FB on va pouvoir dévier la météorite qui va tout défoncer sur terre en 2012 oui je sais je l’ai vu dans le film, et bien moi je vous dit non !! non car il existe facebook et avec cet outil formidable, on va pouvoir appeler touuut le monde sur terre instantanément et leur dire de lancer un pet gigantesque en direction du ciel pour dévier c’ grota de pierre et voilà merci qui ? »

    non mais ca va 5 min quoi les excuses bidon, deja pas besoin de ce truc pour couvrir les informations filtrés dans le monde, il existe deja le telephone, le portable, le fax, les sattelites, la téloche, les journalistes, les economistes, ect, ect, ect…dites que vous aimez perdre du temps là dessus c’est tout !

  7. La version anglaise est encore meilleure, car « poke », ici traduit par aborder, à un double sens, celui d’aborder, comme dans la traduction, et to poke signifit aussi « fourrer » en référence aux mecs qui se font fourrer par des inconnus dans les douches :-)

  8. Facebook est effectivement un outil qui « pourrait » être un bon outil, comme il existe tant de bons outils.
    Le problème selon moi est que cet outil rend les gens dépendant d’une seule chose et ne voient plus la diversité alentour.
    Voir occupation double une seule fois est ok, ca détend d’une journée difficile et le côté débile de cette série permet de penser à autre chose. Mais resté scotché là dessus et y voir une émission incontournable me rend… disons… sceptique.

    Sans faire l’apologie de l’intellectuel, être sur facebook ne vous donne plus l’envie d’aller voir ailleurs, de découvrir les (autres) richesses de l’internet, et pourquoi pas, les autres richesses tout court. Parcourir un musée, découvrir un spectacle, lire un livre, apprendre quelque chose qui vous branche, tout ceci existe.

    Facebook est pour moi la nourriture virtuelle que je qualifierais de quantifiée, aseptisée, stéréotypée, conditionnée… Relisez (ou lisez, c’est selon) 1984 d’Orwell ou le meilleur des mondes de Huxley.

    Internet devrait rester un outil formidable permettant d’améliorer nos facultés. Qu’elles soient scientifiques, artistiques, livresques, scolaires, Internet est une véritable mine. Mais dans la mine, souvent on trouve du rebus… Mais bon, sans rebus, point de gemme à trouver !

  9. de temps en temps, gizmodo met des articles comme ça pour que les gens qui veulent se foutre sur la gueule viennent se battre et troller. grace à ca, les autres articles se portent bien.

  10. fessebook est un site bienveillant mais utilisé par des gens malsains; regardez les débats qui se forment sur les pages de fb ( je parle de débat comme sur larret du nucléire). participer a des débats comme ca vont evoluer les consiences mais les gens sont bien trop bêtes et méchants pour apercevoir cela…

  11. Moi je suis pas du tout contre, c’est un service comme un autre.
    Ca me permet de voir toutes les photos de ma famille à l’autre bout du monde et de discuter avec eux sans passer par 15 emails qui mettent 10mn à charger avec les photos et dont on perd la trace en 2 jours. Je suis bien content d’utiliser un tel service, qui plus est gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité