Une planète géante cachée dans notre système solaire?

Tyche

L'idée paraît saugrenue et la question sonne comme un canular. Et pourtant…

Cette planète du nom de Tyche serait même plus grande que la plus grande des planètes connues de notre système solaire. Tyche serait quatre fois plus grosse que Jupiter.
Ce sont deux astrophysiciens, John Matese et Daniel Whitmire de l’université de Louisiane, qui avancent cette idée. Ils se basent sur des données récoltées par le téléscope WISE de la NASA (Wide-field Infrared Survey Explorer) mais qui demandent encore à être décortiquées.
A la question de savoir comment une telle planète n’aurait pas encore été découverte, ils répondent tout simplement qu’elle se trouve aux confins du système solaire dans le nuage de Oort. Parmi les planètes de notre système solaire, Pluton est celle qui est la plus éloignée du soleil. Or Tyche serait 375 plus fois éloignée du soleil que ne l’est Pluton et 14,700 fois plus éloignée du soleil que la Terre ne l’est.
Bien entendu, à une telle distance du soleil la température y serait extrêmement basse.
Tyché (Tyche en Anglais) est la divinité grecque symbolisant fortune et prospérité d’une cité.

[independent et gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
        1. Pitié. Ça marche pour impressionner en cours de physique, mais dans la réalité pratique, non, le grain de poussière situé à 13 milliards d’années lumière ne t’attire en rien vers lui.

        2. pas forcément, meme l’effet de l’atraction ne peut depasser la vitesse de la lumiere…. à 13 milliards a.l , ce grain n’est plus un grain meme que je resens toujours sa force….peut etre qu’il est devenu président ou une arbre ou ….

  1. il me semble que deux astronomes (qui ne se connaissaient pas) en ont tous les deux fait allusion la même année voila bientôt dix ans. elle serait la jumelle de notre soleil (à savoir que dans la plupart des systèmes solaire, le soleil à généralement une jumelle chaude ou froide, comme c’est le cas ici)

  2. Tout à fait, tout est une question de poids (et donc de masse), ce qui rend possible une attraction d’une distance (si) lointaine.
    La preuve avec Pluton, qui est la plus éloignée du soleil avec une masse inférieure à celle de Jupiter!

  3. Par pur hasard, comment se fait-il qu’une planète située 14 700 fois plus loin que la terre du soleil (distance Terre-Soleil = 1 UA = 1.5 * 10^8 km donc 14 700 UA = 14 700 * 1.5 * 10^8 = 2 205 000 000 000 de km soit 2.205 * 10^12 de km) soit considérée comme une planète de notre système solaire ?

    1. @Noucki, ton calcul est bon. Et confirme donc que Tyche fait partie du système solaire puisque le Système Solaire fait 10,000 milliards de km, soit 1E13 km et que Tyche est à 2.2E12 km du Soleil, soit environ 5 fois moins que la « limite » de l’univers.

      1. Personne ne sais ou se trouve la limite de l’univers vu qu’il est en éternel expansion.la grande question est: qu’y a t’il après l’univers?

  4. Et bien pour une fois qu’on a des commentaires intéressants sur Gizmodo (hormis celui-ci j’en conviens, mais bon il fallait le souligner), ça fait plaisir !!

  5. Juste histoire de clarifier certaines choses qui ne sont jamais mise en avant dans le journalisme (sinon ca detruirait les gros titres lol)

    La gravitation agit sur tout corps qu’importe sa taille et sa distance, si vous trouvez que le nuages de Oort c’est loin alors n’essayez meme pas d’imaginer l’immensité du vide qui est entre deux galaxie au risque de faire une syncope ^^

    Le nuage de Oort est une formation autour de notre systeme solaire, enfin c’est plutot l’inverse, le systeme solaire est une formation a l’interieur d’un nuage de gaz, dans ce nuages de gaz il y une zone plus dense, appellé nuage de oort, dans ce nuage de oort il y a une formation rocheuse et gazeuse plus dense encore la ceinture de kuiper, qui borde notre système solaire. Et puis aprés c’est chez nous avec nos plaplanettes cherie qu’on connait pas trop mais mieux que les autres xD
    On ne sait pas vraiment grand chose sur le nuage et de oort et on en sait beaucoup plus sur les etoiles qui sont bien aprés lui, tout simplement car les etoiles emmettent de la lumiere (beaucoup beaucoup) et pas les conglomerat de matiere pas suffisement dense pour activer des reaction de fusion nucleaire.
    Sont appellé planete uniquement les astres de mercure à uranus, ensuite le reste est classé par taille croissance, asteroide < super asteroide < geocroiseur < exoplanete

    Pour finir, le diametre apparent de jupiter est de 49'' d'arc, et pourtant elle est grosse et pas loin, meme le soleil ne parrait pas si gros que ca alors qu'il est juste a coté donc des objets meme de la tailles de jupiter qui se trouveraient dans le nuage de oort on a quasiement aucune chance de les voir ^^
    Pour ce qui est du double des etoiles je n'ai pas connaissance d'une tel theorie mais ca me semble fort probable que chaques etoile soit munis d'un certain nombre d'amas de matiere suffisement important vu que les etoiles naissent dans des "cocons" en grand nombre ( peut etre meme des naines brunes, des etoiles pas vraiment "allumé" )
    Enfin nous jusqu'a nouvel ordre on a pas de naine brunes dans le coin mais peut etre qu'il y a des objets plus petit et donc froid.

    1. C’est clair, j’ai pensé exactement a la même chose ^^
      ça va rajouter de la crédibilité à ceux pensant qu’une planète s’approchera suffisamment de la terre en 2012 pour changer les pôles magnétique et faire entrer la terre dans une nouvelle ère

  6. Pour info Pluton n’est plus considérée par l’UAI (Union Astronomique Internationale) comme une planète depuis 2008, après la découverte d’autre corps aussi gros voir plus gros dans la ceinture de Kuiper. On parle alors d’objets transnéptuniens, ou pour les plus gros, dont Pluton, de planètes naines ou plutoïdes.

    1. Quand on est belge, ça s’impose. Ils auraient appelé cette planète hypothétique « Zob » ou « Popol » que cela m’aurait fait le même effet.

  7. Pluton n es plus considérer comme une planète depuis 3ans, mais une autre l a remplacer, dont je ne trouve plus le nom.
    Le livre sur le big bang des bogdanov, es interressant, facile d’ accès pour les novices( moins a la fin)
    Je vous le conseil pour découvrir l expansion de l univers

  8. Je vois qu’il y a des gens passionnés ici alors je vous pose une petite question qui m’est venue à l’esprit quand j’ai lu la news.
    Il est logique que plus on s’éloigne du soleil plus il fait froid. Et je me demandais jusqu’à quelle température ça descendait?
    Est-on au zéro absolu lorsqu’on est à une certaine distance d’une étoile (soleil)?

        1. Si on est dans le vide absolu, la température tendra vers le degré Kelvin, soit le zéro absolu (-273,15°C) sans jamais l’atteindre car cette température est purement théorique.

          Par contre si on envoie un objet dans l’espace loin de toutes sources de matières ou de rayonnement, c’est les principes de la thermodynamique qui s’appliquent.

          A savoir que la partie de « l’univers » qui sera en interaction avec l’objet envoyé, c’est à dire que la surface de l’objet l’objet considéré est à l’équilibre thermique, c’est-à-dire que la répartition en énergie de ses différents constituants suit une loi bien précise, correspondant à celle obtenue lorsque ceux-ci interagissent suffisamment pour que leurs échanges d’énergie atteignent un point d’équilibre.

          Ce point d’équilibre devrait rejoindre le Kelvin mais sans jamais l’atteindre puisque l’on parle ici de notion d’infini.

          Il est d’ailleurs utile de rappeler que tout ceci n’est que virtuel et théorique, car la notion de froid absolu n’est purement que fictif car l’Homme n’a jamais pu le prouver. La température la plus basse atteinte à ce jour étant celle de 2 mK, c’est à dire 0,002 K qui équivaut à -273,148 degrés Celsius. Nous pouvons donc constater que nous sommes extrêmement près du zéro absolu, sans toutefois pouvoir l’atteindre.

        2. Le zero absolu est une limite inférieure au même titre que la vitesse de la lumière est une limite supérieure. On peut l’approcher mais jamais l’atteindre et certainement pas le dépasser. Le zéro absolu est un zéro, un point de départ. A cette température, aucun mouvement de matière (agitation thermique) ne peut se produire et donc aucune énergie n’est à l’œuvre. Ça c’est loin d’être théorique, c’est un fait. Mais par contre, le fait que ce zéro se situe bien à -273,15°C est effectivement vrai jusqu’à preuve du contraire. Ce qui donne de la crédibilité à cette théorie est que ce nombre tend à vraiment se comporter comme une limite puisque plus on s’en approche, plus la difficulté d’expérimentation augmente de manière exponentielle (le record atteint selon wikipedia est de -273,14999999955°C en 2003).
          Maintenant pourquoi un chiffre aussi bizarre que -273,15°C ? Tout simplement car le Celsius, tout comme le centigrade et le Fahrenheit sont des étalons arbitraires basés sur des phénomènes observables sur terre (le premier est basé sur la fusion de l’eau, le second sur la vaporisation de l’eau et le troisième est la température la plus basse que son auteur homonyme ait enregistré en laboratoire). Le Kelvin est scientifiquement plus approprié puisqu’il rend compte de l’agitation thermique et de l’absence d’énergie et donc de chaleur. Avec le Kelvin c’est simple, il n’y a pas plus froid que le zéro, point barre.
          Et puis quand il s’agit de mesurer la température des astres, pas certain que la température la plus froide enregistrée dans le patelin de Mr Fahrenheit soit très pertinente…

        3. La vitesse de la lumiere est une limite? je ne savais pas… Tu peux developper un peu?

          Pour moi une vitesse est un simple chiffre, on pourra toujours trouver quelque chose qui va plus vite non? Je ne dis pas que nous l’avons trouve, mais je ne vois pas en quoi c’est une limite…

          Si quelqu’un a une explication, je suis preneur…

        4. Et bien oui, la vitesse de la lumière est une vitesse limite et c’est ce que nous apprend la loi de la relativité d’Einstein. A vrai dire la limite n’est pas imposée en soi par la lumière, ça c’est une sorte de coïncidence car il s’avère que les photons lumineux ont une masse nulle et c’est ça qui compte: la masse. En effet, la théorie de la relativité et le fameux E=mc2 nous apprend une chose: il y a un lien direct entre l’Energie (E), la masse (m) et la vitesse (c). Accélerer la matière revient à augmenter la masse de cette matière. Plus on accélère cette matière, plus la masse devient grande et plus l’énergie à fournir pour accélérer cette masse est grande. Il s’avère qu’à la vitesse de la lumière cette masse devient infinie et que l’énergie à fournir est également infinie. Comme l’infini+1 n’existe pas, on ne peut donc dépasser la lumière. Et comme l’infini est impossible à atteindre, et bien on ne peut atteindre la vitesse de la lumière. Cela dit on a contredit cette règle sans jamais la faire mentir. En effet, les tachyons sont capables d’aller à une vitesse supralumineuse mais les tachyons ont précisément une masse imaginaire théorique. Si on a affaire à de la matière, cela n’arrivera pas. Pas pour rien qu’on parle d’années lumière en astronomie, car la vitesse de la lumière est une constante absolue. Il est dit qu’à partir de cette vitesse limite ce ne serait plus l’espace qu’on parcoure mais le temps, ce qui est en fait une dimension à part entière. En effet, plus la masse d’un objet tend vers l’infini, plus il a la capacité d’altérer le temps (l’exemple classique est celui des trous noirs) raison pour laquelle si on s’éloigne de la terre (de masse imposante) on s’extrait de son emprise et le temps ne s’écoule pas de la même manière. L’exemple le plus flagrant sont le décalage entre le temps sur terre et celui sur les sattelites qui doit être constamment corrigé pour être synchrone, mais ça, c’est une autre histoire…

    1. Question bizarre. Toutes les planètes du système solaire ont une ellipse autour du soleil quasi circulaire (toutes sauf Mercure qui est fortement excentrée et qui répond donc à ton critère).
      Dans le cas où tu parlerais d’une étoile autre que le soleil, c’est possible et même plus courant que l’ellipse « circulaire » que connaissent les planètes du système solaire. Plus l’ellipse est aplatie est excentrée, plus les contrastes de températures sur la surface de la planète sera grande lors de sa révolution. Pour répondre sur une plus grand échelle de temps, la force de gravitation et les masse respectives des astres font que tôt ou tard, il y a décrochage ou collision ( ex: la lune s’éloigne de la terre de quelques centimètres tous les ans et finira fatalement par mettre les voiles). Donc je pense que techniquement oui, sur une durée qui dépasse l’entendement, une planète peut changer de trajectoire et se rapprocher de son astre. Faut voir si cela arrivera avant que son étoile ne devienne une naine ou n’explose en super-nova.
      Je dis peut-être des conneries, je ne suis pas astrophysicien ni même amateur super averti . Je lis et je me renseigne un peu et risque donc de dire des âneries. Me corrige qui veut et sans rancune.

  9. C’l’arriver de nibiru la fin du monde est proche rael emene nous avec toiii. C’ est l’armagedon ragnarok. On va tous mourriiirrr. Non je decone c’un belle decouverte

  10. Et sinon, ça choque personne qu’on vous annonce que Pluton est la planète la plus éloignée de notre système solaire? « Sedna » ça ne dit rien à personne? Perso avant de sortir des calculs et d’étaler une pseudo science, un peu de culture ne ferait pas de mal.

    1. Tu parles de pseudo science mais avant de parler, faut être sur aussi de ce que l’on dit :
      1) Pluto n’est plus une planète depuis 2006; déclassée en planète naine; on dit aussi objet transneptunien car situé au delà de l’orbite de Neptune.
      2) Sedna non plus n’est pas une planète mais aussi un objet transneptunien ou planète naine de 1500 km de diamètre.

      Voilà après il est clair que çà fait plaisir de voir des articles sur ce sujet sur Gizmodo; moi qui suis passionné d’astronomie depuis gamin, je ne me lasse pas des merveilles de l’Univers.

  11. Pourquoi ont-ils choisi le nom d’une divinité grecque alors que toutes les autres planètes (à l’exception de la Terre) portent le nom d’une divinité romaine ?

  12. Si je me souviens bien de mes cours de science, pour atteindre la vitesse de la lumière, il faudrait un énergie infinie, ce qui est impossible…d’ou la notion de vitesse limite.

  13. J’ai du mal à y croire mais :
    D’anciens textes nous l’avait annoncée sous d’autres noms.
    Elle est l’annonce de grands évènements à venir.
    Alors préparons nous.

  14. Je vous adore, hein, Gizmodo, mais c’est Tyché, pas Tyche (sinon ça fait quiche), de la déesse grecque du même nom :p !

    @Kaes : non seulement ils le savent, mais l’un des deux bossait justement déjà dessus. J’en cause là http://www.feuillesdevelours.fr/?p=1815 vu que j’ai creusé un peu le sujet…

    @Hacker666 : Nibiru serait soit-disant rouge, alors reste à savoir de quelle couleur est Tyché 😉 ?

  15. @lalex, moi aussi je t’adore; ce sont deux américains qui ont donné le nom à la planète.
    Et en anglais, les ‘é’, ils ne connaissent pas trop.
    Donc c’est Tyche en anglais et non Tyché.

    Et la quiche dans l’histoire, c’est qui du coup?

    1. Tyche en anglais, je suis d’accord. Totalement même. Mais en français, c’est Tyché. Comme la déesse du même nom. Comme Vénus et non Venus 😉 …

      @ Baylock > ^_^

  16. J’espère que les « théories » apocalyptiques se révèleront fausses car cela me ferait mal au c** de me faire défoncer par un « tyche ».
    Et chez nous, ce ne sont pas des quiche qu’on se prend dans la tronche mais bien des tartes.
    Désolé pour les feintes à deux euros mais quand on est belge, on ne s’en lasse pas :-)

    NB: je pense qu’en anglais ça se prononce « Taïky » tout comme la marque Nike se prononce « Naïky ».
    En français ça donne « Tyché » et « (Athena) Niké » .
    Bref, quoi qu’on fasse, pas moyen de monter plus haut que la hauteur du slip…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité