Des chercheurs allemands conduisent une voiture par la pensée


Ils n’ont pas encore atteint le niveau du professeur Xavier, mais les chercheurs d’AutoNOMOS Labs en Allemagne ont développé un système qui conduit un véhicule en lisant les ondes cérébrales d’une personne. Voici donc à quoi ressemblera notre futur.

Les chercheurs avaient précédemment construit des voitures qui pouvaient être contrôlées depuis un iPhone. Pour construire une voiture contrôlée par les ondes émises par le cerveau, il a fallu enseigner à un ordinateur la lecture des signaux électromagnétiques émis par des capteurs placés sur la test d’un conducteur/penseur. Pour le moment il peut tourner, accélérer et freiner.

Le système est encore loin d’aller sur une vraie route, comme le montre la vidéo. Puisqu’il y a encore un peu de lag entre la pensée du conducteur et la réaction de la voiture. Mais ça montre que le système fonctionne.

Quelles sont les applications ? L’équipe de recherche a dit à IEEE Spectrum que le système pourrait être utilisé avec un  taxi autonome. Les passagers pourraient indiquer la direction simplement en pensant. Mais il y a un problème, ce n’est pas simple de contrôler ses pensées. Que se passe-t-il si quelqu’un se met à chanter mentalement Le roi de la route des Nonnes Troppo ?

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et si on pense a autre chose que conduire ? gros bide leur projet, faut que tu focalise avec ton cerveau qu’il faut tournée à droite c’est nimp

  2. Voyons réfléchissez un peu, cette vidéo est surement fausse. Pourquoi? tout simplement parce que j’ai du mal à croire que les ondes cérébrales soient si puissantes quelles arrivent à transpercer une coupe de cheveux digne de Justin Bieber. Jusqu’à présent j’était plutôt habitué à ce que l’on fasse entrer en contact l’électrode avec la peau (en rasant par exemple), voir même en utilisant un gel pour favoriser le contact.

    1. « j’ai du mal à croire que les ondes cérébrales soient si puissantes quelles arrivent à transpercer une coupe de cheveux digne de Justin Bieber. »

      J’ai ri 😀

  3. Les ondes eletromagnatiques du cerveau sont à peine plus faible et de la même nature que les stimulus qui font ce contracter la coeur, et ce sont ces stimulus qui sont utilisé pour les Eléctrocardiogrammes, et il ne viendrait à personne l’idée de remétre en cause l’ECG qui est utilisé par tout les médecins du monde, tout les jours à travers le monde lol. On utilise exactement ces stimulus pour les imageries par résonnance magnétique nucléaire (IRM), donc on arrive facilement à les identifier. Ce qui est fascinant sur cette vidéo c’est que le casque est ridiculement petit et simple, un IRM qui détécte cela meusure entre 3 et 4 metres de haut et pése facile plusieur tonnes. C’est une promesse d’amélioration de qualité de vie exceptionnelles pour tout les malades handicapé moteur!! Bravo la science lol

  4. Moi je pense que ça pourrais être pas mal pour le freinage. En cas d’ urgence, cela pourras éliminer le temps de réaction car il suffira de voir le danger pour stopper . Peut etre un petit temps d’ interpretation mais qui seras moindre. Mais il fo que la liaison entre les Ordres données par le cerveau soit casi instane sur le véhicule mais y a de l avenir

  5. Idiot pour conduire une voiture, OK, mais pour un tétraplégique, ce truc c’est le rève ! J’ai déjà vu des essais avec un « bonnet » couvert d’électrodes, donc pas totalement impossible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité