Facebook est une fille !

facebook-egypte

Vous le savez, les réseaux sociaux ont joué un rôle important dans la révolution en Égypte. Hélas pour Twitter, YouTube ou Google, l’histoire semble ne vouloir retenir que Facebook. Pour exprimer leur gratitude envers les réseaux sociaux, des graffs « Merci Facebook » fleurissent sur les murs de la ville. Pour Jamal Ibrahim, peindre un mur n’était pas suffisant. Il a choisi de prénommer sa fille Facebook. Ne criez pas au scandale…

Avant on appelait ses enfants « guillotine »,  « échafaud », « pavé » ou « Molotov » pour remercier ces objets de la vie courante qui ont facilité nos révolutions… Comme quoi, Il y a une évolution dans la révolution ! Sérieusement, je plains la jeune fille qui, dans 15 ans, quand elle voudra draguer et qu’on lui demandera son prénom, elle verra systématiquement sortir des téléphones portables pour être prêt à la demander en amie. [El Arham via Techcrunch via Rue89]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouah.. Ceux là n étaient pas prêt de l’appeller « intelligence » ou « livre ». La connerie est bien une échelle ouverte, ça c’est sur !

  2. Déjà je ne pige pas qu’on puisse se connecter sur votre site via facebook alors que vous ne faites que l’incendier et encourager à le supprimer…
    Malgé tous ses défauts, business is business, c’est quand même un outil formidable.
    Concernant le prénom de la gamine, je trouve le symbole plutôt beau, il y a eu bien pire dans l’histoire des prénoms et c’est toujours plus intelligent que de donner à son gosse un prénom issu de loft story ou de amour gloire et beauté, pour ne citer que 2 exemples, comme j’en ai tant vus dans les écoles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité