Une calculatrice bien inspirée pour la prochaine TI

Ti-Nspire Wifi

On connait les actuelles calculatrices Texas Instrument de la gamme Nspire, mais TI devrait dévoiler d'ici quelques jours la TI-Nspire CX CAS. Il s'agit d'un modèle sans concession dévoilé avec cette photo.

Que peut-on apporter de plus aux calculatrices graphiques qui disposent déjà d’un grand écran et de mémoire permettant d’y enregistrer des données et des programmes?
TI va y répondre dans quelques jours en dévoilant les caractéristiques de la TI-Nspire CX CAS (CAS pour Computer Algebra System). Elle devrait prendre des couleurs avec son écran couleur rétro-éclairé, mais aussi une batterie rechargeable indispensable avec un écran rétro-éclairé. On imagine bien l’apport de la couleur pour l’affichage de graphiques en 3D. Bien entendu, des homebrews vont rapidement être développés et tireront profit de l’écran couleur.
Elle pourrait également incorporer un module Wifi b/g. A moins que celui-ci n’arrive avec le ‘CX Navigator’ qui se connectera au bas des calculatrices de la gamme Nspire (photo ci-dessous).

Merci à Alex, fidèle lecteur de Gizmodo, pour cette information.
[via ti.bank]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Nooon! Comment ils ont osé?? Ils ont mis un clavier abcdef pour leur calto…
    Une honte.

    En plus, il y a le Wi-Fi donc inutilisable pour le Bac… Ah, cette technologie… (vous allez me dire: « comment un lycéen peut s’acheter un tel joujou pour les cours? ». J’en sais rien… )

    1. Le clavier ne peut pas être azerty, ou alors il faudrait aussi un qwerty, ce qui augmenterait le coût de production …
      Cet engin vaudrait $140 (à moins que ce soit le prix réservé aux profs ?)
      Seul hic : les possibilités de programmation trop limitées à mon goût sur l’OS 2.2 (l’OS 3 doit sortir avec cette nouvelle TI nspire CX, espérons des innovations.)

  2. déja au lycée au bac et autre on pouvait « triché » avec une ti89 en mettant des programmes et tout
    mais alors avec le wifi en plus le bac et les concours vont etre plus faciles :)

  3. Le clavier est abcdef, comme toutes les calculatrices TI. Cela évite les conflits entre les clavier azerty, qwerty, etc.
    Comme expliqué sur TI-Bank, le wifi s’utilise seulement à partir d’un dock, et la TI-Nspire CX est donc acceptable pour un examen type bac. Le but n’est pas essentiellement que l’élève achète une calculatrice, mais plutôt que l’établissement investisse dans l’achat de celles ci, comme outil pour les cours.

    @bleno : c’est déjà assez exagéré de sortir une calculatrice… presque tablette, à ce prix là il vaudrait mieux prendre un archos. Sauf que l’archos n’est pas autorisé pendant les examens.

    @KazKaz : il est vrai que le langage par défaut implémenté est assez limité, mais l’arrivée de Ndless permet de débloquer énormément de possibilité, et tout devient possible avec l’assembleur.

  4. Tient en parlant des calculatrices!
    Moi je suis au lycée (1eSi) et j’ai vraiment l’impression de me faire cou***onner quand je dois changer ma calculette. Dites moi si j’ai tort mais payer 70€ pour un processeur pourri comparé a ce qu’on fait aujourd’hui, un écran en pixel noir de 30×60, un os qui est juste la pour pouvoir rentrer tes calculs, mais surtout une mémoire qui se compte en KO!!!!
    100KO!!!!! On est a l’epoque de la disquette ou quoi?
    Ils vont où la les 70€??? Dans l’écran acheté en masse a 12centime l’un? Dans le plastique vert?

    1. J’avoue que je suis du même avis que toi, moi qui m’étais ruiné 120 pièces pour une graph 65 il y a 3/4 ans. Si quelqu’un a la réponse qu’il m’envoie un mail merci.

    2. J’y vais de mon hypothèse que si les calculatrices TI et Casio « classiques » (TI 82,83… ou Graph 35,65…) sont limitées par une mémoire comptée en Ko et un écran à cristaux liquides monochrome, c’est à mon avis à cause de l’alimentation. Vos calculatrices fonctionnent pour la plupart avec 4 piles + une pile plate interne. Comparée à une batterie de Smartphone, c’est quand même bien faible.
      D’autant plus qu’avec quatre piles, elle doit supporter des calculs parfois lourds. D’ailleurs on peut faire des petits programmes bien sympatiques pour peu qu’on s’y intéresse mais n’essayez pas de comparer une calculette avec un PC (quand j’ai lu « on est a époque de la disquette ou quoi », ça m’a fait sourire).

      Mais sinon, classe cette TI !!

      1. Ah ouais j’avais pas pensé à l’autonomie…
        Mais bon je pense pas que c’est ça qui les ruine^^
        Mais quand je parle de disquette c’est pas vraiment pour comparer mais c’est juste que je trouve qu’en 2011 , parler de KO c’est comme parler de machine à écrire (a mon avis); surtout qu’aujourd’hui on peut caller 8 go (soit 8 MILLIONS de KO) dans une micro-sd…
        Merci pour vos réponse!

      1. Enorme le lien ^^
        c’est exactement ça!
        A mon avis ça viens du fait que 2 marques ont quasiment le monopole des Calculatrices scientifique du coup c’est dans leur avantage respectif de garder des prix bien hauts (vu que personne propose moins cher!)

  5. Le prix intègre aussi le logiciel maison interne qui est franchement bien (en tout cas sur TI89) pour les calculs.

    Après c’est vrais que le prix ne descendent pas très vite par rapport au monde de l’info. Avec seulement 2 acteurs majeurs, on comprend vite pourquoi…

  6. Concernant les calculatrices, depuis la 2nde je n’ai que eu des HP.
    Pour ceux qui font une section scientifique, je recommande vivement la HP 40gs qui intègre beaucoup plus de fonctions que les équivalent (en terme de prix) chez TI et Casio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité