iOS 5 : ce qu’Apple doit changer sur l’interface de l’iPad 2

ios5

Motorola et HP ont prouvé qu’il était possible de créer des tablettes avec des interfaces utilisateurs aussi bonnes, sinon meilleures, que l’iPad.

Maintenant, avec l’iPad 2 qui sera présenté la semaine prochaine, c’est Apple qui se retrouve dans la position de devoir se mettre au niveau de la concurrence. Mais est-ce possible sans refondre radicalement iOS?

Le problème d’Apple est qu’au lieu de concevoir une interface spécifiquement pour les tablettes, comme l’a fait Google avec Android 3.0, ils ont simplement enrichi l’interface d’iOS, le système d’exploitation du téléphone maison.

C’était suffisant pour une tablette de première génération, mais maintenant un an a passé et les designers d’interfaces ont eu tout le loisir de regarder les utilisateurs interagir avec leurs tablettes. Du coup l’iPad semble un peu vieux jeu, et un système d’exploitation d’un téléphone ne suffit peut-être plus pour tirer la quintessence d’une tablette tactile. Voici les principaux points à améliorer pour l’iPad 2:

Notifications

Comment se fait-il que l’arrivée d’une notification d’appli ou d’un message instantané vienne interrompre ce que vous êtes en train de faire avec cet horrible fenêtre surgissante (oui, c’est ainsi qu’on devrait désigner un pop-up dans l’informatique molièrisée). C’est la principale récrimination des utilisateurs d’iPad et d’iPhone aujourd’hui (le surgissement intrusif, pas la moliérisation).

HP a trouvé une solution astucieuse en plaçant les notifications en haut à droite.

Les messages et les événements sont affichés sans gêne majeure, vous laissant le loisir de les traiter en bloc ultérieurement.

Vous pouvez aussi les faire disparaitre de l’écran d’un geste s’ils vous ennuient.

.

.

.

La méthode de Google est visuellement plus proéminente, mais propose en contrepartie davantage de fonctionnalités.

N’importe quelle appli a le droit de placer des outils de contrôle sur les pop-ups de notification, de sorte que vous pouvez répondre et interagir avec l’appli sans avoir à basculer vers elle.

Les solutions retenues par HP et Google ne sont pas modales, ce qui signifie que vous n’avez pas à répondre impérativement à la sollicitation du pop-up pour pouvoir continuer à faire ce que vous étiez en train de faire.

Alors comment Apple pourrait améliorer les notifications de son système d’exploitation tactile?

L’appli BiteSMS, disponible pour les machines jailbreakées, fournit une piste intéressante et permettrait d’apporter une forme de réponse sans avoir à refondre l’OS jusqu’à la moelle.

Cela ne rend certes pas les pop-ups moins intrusifs, mais au moins cette solution a le mérite de permettre d’interagir directement depuis la notification.

.

.

.

.

.

Le multitâches

Sur une tablette, basculer entre les tâches n’est pas évident.

Google vous permet d’appuyer sur un bouton et de faire surgir sous forme de vignettes les 5 dernières applis, ce qui est pratique si vous faites tourner un petit nombre d’applis simultanément.

C’est proche de ce qu’iOS propose sous forme d’icônes, avec l’intérêt visuel des miniatures en plus.

De son côté, HP va un peu plus loin et reprend le système vu sur le Palm Pre avec webOS qui permet de scroller horizontalement entre les différentes applis ouvertes.

De plus, le TouchPad vous permet de créer des piles pour réunir différentes instances d’un même appli, ce qui vous permet de gérer par exemple les différentes fenêtres d’un navigateur ou d’un logiciel de messagerie instantanée.

Sans être parfait, le système de gestion du multi-tâches d’Apple est correct. Il montre déjà les 7 applis les plus récentes, mais le nombre de tapotages requis pour basculer entre les tâches est encore trop important: par exemple, lorsque vous rédigez un document, vous vous  servez souvent d’un e-mail ou d’une page web comme référence. Le fait de pouvoir partager l’écran et de juxtaposer les fenêtres des différentes applis serait une amélioration très appréciable.

Apple pourrait aussi choisir de porter Expose, pour un effet analogue à l’appli jailbreakée Multiflow. S’ils parvenaient à combiner l’utilité d’une vue sous forme de vignette à un geste simple permettant de passer en vue Expose, la bascule entre applis en serait grandement facilitée.

La synchronisation

HP a imaginé un système aussi simple que pratique pour les clients qui possèdent à la fois un téléphone HP et une tablette HP: en plaçant le Pre sur le TouchPad, ils peuvent échanger des informations entre eux sans fil.

A l’heure actuelle HP a uniquement permis l’échange d’URL, mais il serait très facile d’implémenter des synchronisations d’applis, des transferts de photos ou des partages de musique.

C’est une fonctionnalité vraiment intéressante au quotidien, et elle en outre le mérite d’inciter les gens à investir dans l’éco-système. Android propose un système analogue en permettant le transfert depuis votre navigateur Chrome vers votre téléphone ou votre tablette.

Autre bonus pour ceux qui possèdent les deux produits HP: vous pouvez répondre aux messages textuels et aux appels depuis la tablette à partir du moment où le téléphone est à proximité.

Apple gagnerait beaucoup à s’inspirer de la simplicité proposée par HP pour les transferts d’applis, de liens, de photos ou de musique entre appareils.

La synchronisation d’applis sans fil

Google a récemment lancé sa Marketplace sur le web, permettant enfin la consultation de son catalogue d’applis depuis un navigateur internet.

Vous pouvez aussi y acheter les applis et les faire envoyer directement et sans fil sur votre téléphone ou votre tablette.

Cette fonctionnalité est tellement évidente et pratique qu’on se demande bien pourquoi Apple ne l’a pas déjà implémentée dans son propre éco-système.

La synchronisation sans fil des applis et de la musique sur iPad sera un vrai plus. S’il pouvait en plus se maintenir à jour en fonction de paramètres choisis dans iTunes, ce serait parfait.


Il est très probable qu’Apple révèle de nouvelles fonctionnalités logicielles pour iOS 5.0 à l’occasion de la présentation de l’iPad 2 la semaine prochaine. Il est également très probable qu’ils abordent la question du multitâches. Mais ce qu’ils proposeront sera-t-il suffisamment convaincant pour rivaliser avec les fonctionnalités proposées par HP et Android sur leurs interfaces pour tablettes? Bénéficier d’une structure d’interface utilisateur unifiée pour à la fois l’iPad et l’iPhone justifie-t-il les limitations placées par Apple sur ses tablettes? La question n’est pas facile à trancher, mais nous saurons bientôt quelle approche a été retenue par Apple pour rester dans la course.

Tags :