Qui a dit que les boxeurs n’avaient rien dans le sac ?

xlarge_pl_art_kalish_f

Si vous vous intéressez à la boxe, vous connaissez ce visage: c’est celui d’un monument de la boxe anglaise. D’un boxeur qui a aujourd’hui raccroché les gants, mais qui en avait dans le sac.

Vous l’aviez reconnu, il s’agit bien sur de Mohamed Ali, alias Cassius Clay.

Son portrait a été réalisé à partir de 1.300 sacs de frappe en forme de poires destinées à travailler la vitesse en boxe. Ces poires de vitesse sont suspendues à un cadre en tubes d’aluminium par des kilomètres de câbles d’acier. L’ensemble compose un portrait pixelisé de ce monument vivant de la boxe.

Regardez de profil à quoi ressemble cette installation:

On doit cette originale création artistique à Michael Kalish. Elle est actuellement visible sur la Nokia Plaza de Los Angeles. [Wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Encore un qui sait tout et qui c’est rien ! C’est : Mohamed Ali ou en anglais Muhammad Ali. Et pas un mixte des deux ob1 kennedy… Sinon c’est superbe. Du grand art je trouve.

      1. Tout a fait d’accord mais j’ai redigé mon texte depuis mon iPhone et son problème est qu’il écrit les mots qu’il veut pour la correction et mon problème est que je n’ai pas vérifié derrière.mille pardons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité