L’iPad 2 est une « actualisation de produit » par excellence

ipad21

Bien que l'iPad 2 n'ait pas généré autant de buzz que son prédécesseur, c'est toujours l'un des plus gros lancement de 2011 (à ce jour, l'année ne fait que commencer). Beaucoup de personnes nous ont demandé "qu'est-ce qu'il y a de nouveau", non parce qu'elles n'ont pas vu ce qui est nouveau, mais parce qu'elles pensaient qu'elles avaient raté quelque chose.

Mais ce n’est pas le cas, il n’y en avait pas tant de nouvelles choses que ça: en un mot, l’iPad 2 est plus rapide, plus petit, meilleur — pour le même prix. C’est l’actualisation de produit par excellence dans le monde de l’électronique grand public. Apple a amplifié les points forts de l’iPad (taille, design, interface utilisateur), tout en ayant répondu aux demandes (APN, performance, boîtier moins mastoc, lecture en sans fil…).

Le prix de l’iPad reste également remarquable. A 499$, la version WiFi est toujours incroyablement challenging par rapport à la concurrence. En termes simples: c’est extrêmement difficile pour les autres de concevoir, fabriquer et vendre un produit comme ceci – en faisant des bénéfices. Aujourd’hui, seul Apple peut le faire parce que leur équipe de design prend de bonnes décisions, crée de super designs – et s’engage pour des volumes énormes.

Si vous regardez de plus près, Apple a déjà perdu la bataille des « spécifications », mais Apple sait également que les spécifications par elles-mêmes ne font pas vendre les tablets. L’ensemble de l’expérience utilisateur (à un prix correct) le fait, et Apple a toujours une longueur d’avance ici. Gagner le combat des « specs » à n’importe quel prix est mauvais pour le business.

Ce sera très intéressant de comparer le Motorola Xoom à l’iPad 2. Ce dernier sera très bien, mais c’est également la première fois qu’Apple n’a pas largué le reste de l’industrie mobile le jour du lancement du produit. C’était une « pause » ou un signe qu’Apple devrait l’améliorer un tout petit peu? Ce n’est pas très clair pour le moment.

Pour résumer, Apple a suffisamment les moyens pour que l’iPad reste en tête, probablement jusqu’à la fin de l’année – mais il gardera un oeil sur la concurrence, particulièrement sur Google. Apple n’a pas besoin de proposer un hardware extraordinaire. Tant que les utilisateurs finaux préfèrent iOS à Android, tout ira bien.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité