Non madame, Facebook n’est pas un chewing gum mental

office_01

A force de vivre la tête en bas, les Australiens finiraient-ils par la perdre?

C’est apparemment le cas de cette assistante parlementaire qui réclamait un « accès internet étendu » sur son ordinateur de travail. Pourquoi?

Pour pouvoir jouer aux jeux Facebook. Voilà pourquoi.

Caroline Beinke était 100% sérieuse lorsqu’elle a formulé sa demande et sollicité une exception aux filtrages web applicables à la plupart des ordinateurs des fonctionnaires australiens.

La raison qu’elle a mise en avant? Les jeux Facebook sont pour elle « une sorte de chewing gum mental » qui l’occupe lors des longues conversations téléphoniques avec les administrés.

Pire encore, son patron, le parlementaire Victor Dominello, a soutenu sa demande: « mon équipe travaille très dur. S’ils s’accordent un break de 15 minutes assis à leur bureau, cela ne me pose pas de problème ».

Le président du parlement est intervenu avant que Caroline Beinke ne puisse mâchouiller son chewing gum mental, déclarant: « je n’ai pas vu cette demande en particulier mais je peux dire ceci: je mets en place des filtres pour empêcher les gens d’accéder aux sites web inappropriés depuis le parlement et je ne pense pas que nous devions payer les gens pour jouer à des jeux ».

Tous les administrateurs réseaux vous le diront: les utilisateurs sont aussi irresponsables qu’incorrigibles. [news.com.au via Game Politics]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Apparemment, son chewing-gum mental lui a plus englué le cerveau qu’autre chose. Il y a vraiment des gens qui en tiennent une couche pour faire des demandes pareilles…

  2. C’est n’importe quoi… Faut les avoir bien accrochées pour réclamer ça..
    Sinon, bien la photo (même si Dwight n’est pas le genre de type à jouer pendant les heures de bureau ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité