Un QR Code en guise d’épitaphe

QR code pierre tombale

On le sait, les Japonais sont à la pointe de la technologie dans bien des domaines . Et si les urnes funéraires en forme de fantômes que nous vous proposions il y a quelques semaines ne vous paraissent pas suffisantes pour continuer à reste geek dans l'autre monde, peut être que ces pierres tombales ornées de QR Codes sauront vous satisfaire.C'est le fabricant japonais de pierres tombales Ishinokoe ( voix de la pierre en japonais) qui propose ce concept de stèles accompagnées de QR Code à ses clients depuis quelque temps.

Pour rappel, le QR Code est un code-barre en 2 dimensions qui permet de crypter bien plus de données que ce dernier, incluant des adresses internet, des messages SMS ou des numéros de téléphone, des photos, de la vidéo ou une biographie complète. Les codes QR sont capables de stocker jusqu’à 7 089 caractères numériques ou 4 296 caractères alphanumériques, de quoi agrémenter davantage les courtes épitaphes qu’il est d’usage de graver sur les pierres.

Du fait que le QR Code peut renvoyer automatiquement vers une page Web, il est tout à fait concevable de rediriger vers une biographie complète relatant l’histoire du défunt, ainsi qu’un ensemble de données sur sa famille ou ses amis ( pourquoi pas son compte Facebook  ?)

Lors d’une visite, il suffit de scanner le code à l’aide de son smartphone équipé d’un lecteur compatible, et les données cryptées s’affichent automatiquement.

Si cette technologie peut nous paraitre avancée, les QR Codes sont largement utilisés depuis la fin de l’année 2000 sur l’archipel nippon et dans les milieux industriels et leur utilisation est déjà sur le déclin puisqu’actuellement, c’est la technologie RFID qui tend à remplacer les codes bidimensionnels pour le stockage d’information et la logistique . [Japantrend]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. mouai le problème c’est qu’une pierre tombale c’est « éternel » alors que le code QR dans 10 ans on aura plus rien pour le lire…

    1. Il n’y a rien de crypté dans ce genre matrice, tu peux le lire à la main, faut simplement un bloc note et s’armer d’un minimum de patience !

  2. En fait au japon cela existe depuis 17 ans alors c’est peut être normal qu’au bout d’un moment il y est une possibilité d’un lien not found qui était surement un site privé et si le QR code fonctionne au japon depuis deja 17 ans à mon avis il durera plus longtemps encore car c’est à peine connu en Europe et amérique, on a du chemin a faire pour suivre leur évolution…..

  3. Bonjour,

    En effet, les japonais sont bien en avance sur nous en ce qui concerne l’utilisation des QRcodes.
    Je rejoins Loic sur le fait que les QRcodes n’arrivant qu’à peine en france, ils ont de beaux jours devant eux.
    Enfin, l’article indique que le RFID tend à remplacer les QRcodes, mais le coût de cette technologie est encore pour beaucoup un facteur bloquant.
    En effet, comparez le coût d’un système de traçabilité utilisant du RFID et un modèle basé sur des QRcodes…
    Enfin les applications ne sont pas toutes identiques.

    Respectueusement,

    François

  4. Je n’en reviens pas!
    Vous avez posté cet article en 2011?
    Comme quoi on est en retard en France et ailleurs.
    Comme vous l’écrivez, le code QR commémoratif est utilisé il y a plus de dix ans au Japon.
    C’est vrai que les téléphones intelligents sont très répandus en Orient et donc, c’est logique qu’ils utilisent le code QR couramment.
    Quant à la pérennité du code QR, on s’adaptera aux nouvelles technologies à mesure qu’elle feront leur apparition. Le code QR sur une pierre tombale sera éventuellement remplacé par un autre support de code.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité