[Open Planet Ideas] Sony présente les avancées de Greenbook

greenbook-reseau-social-ecolos-L-UJC8WD-175x130

Le 4 Mars dernier avait lieu de Development Day, une réunion dans les locaux de Sony à Londres où était présenté officiellement le projet d'Open Planet Ideas sélectionné par la firme : Greenbook.

Nous vous avions demandé de participer au projet qui se veut avant tout collaboratif et nous avions désigné Alexandre comme Reporter pour représenter Gizmodo à cet événement et couvrir les activités et conférences chez Sony.

Si la plateforme sociale verte de Sony a encore du chemin avant de se rendre disponible, les conférences ont permis d’en savoir un peu plus sur les orientations des ingénieurs de la marque et sur la présentation globale de la plateforme.Paul Frigout, le concepteur de Greenbook était de la partie également et a rappelé que son concept était avant tout basé sur celui d’un magazine déjà existant, porté dans une version « réseau social  » qui permettra de combiner les efforts de bénévoles pour mener des actions vertes de façon régulière et spontanée.

Premier obstacle, le terme Greenbook est déjà utilisé, le logiciel devra donc se trouver un nouveau nom au moment de sa diffusion.

Sur cette plateforme l’objectif est de mobiliser la génération Facebook, pour ce faire les ingénieurs de Sony ont largement étudié diverses plateformes sociales dont ils comptent s’inspirer pour toucher un maximum de personnes tout en profitant de l’effet mobilisateur de la technologie et de l’Internet.

Des modèles sont ont ainsi été évoqués comme Path,qui accepte 50 amis maximum, Kickstarter, Bottle Bank Arcade mais surtout Foursquare qui revient sans cesse dans les discussions.

L’objectif est simple : donner un côté social et ludique à des actions qui ne sont pas toujours naturelles pour un ensemble de populations.

L’idée serait de gagner des points par son action, et prouver son action par des photos, une identification par code barre par le responsable de l’événement, mais on veut que ça reste aussi low-tech que possible.
Pour engager des gens, on lance l’idée d’un multiplicateur : plus on fait de parrainages, plus son score augmente vite. Pour réaliser les actions, il faut savoir comment s’y prendre. Il y aurait donc sur Greenbook des tutoriels vidéo, et peu à peu, une base de données sur les connaissances.

Le tout sera basé sur le Bénévolat, autre terme qui est revenu régulièrement lors des présentations et devra se rendre accessible facilement:

L’idée, c’est d’avoir sur son smartphone ou sa PSP une liste des actions de bénévolat que l’on peut faire, en fonction :

– du temps de que l’on dispose (5min / 5heures / 5jours)
– des centres d’intérêt
– des compétences
– de sa localisation

On s’approche donc du concept de sparked. « J’attends mon bus, j’ai 20 minutes devant moi, je suis à tel endroit, j’aime tel sujet, j’ai des compétences dans tel domaine : comment puis-je me rendre utile auprès de quelqu’un qui aurait besoin de moi ? »

Greenbook reste finalement un concept complexe à mettre en place et à délimiter, il reste toujours quelques questions importantes à régler , concernant la législation sur les rassemblements et la responsabilité en cas d’incident,  savoir finalement si le logiciel sera une plateforme sociale à part entière ou s’intégrera en tant que module dans une plateforme déjà existante. Reste aussi à éclaircir le système de récompenses, mais surtout également la vérification des actions menées pour éviter les abus …

Autant de points qui seront éclaircis dans les mois qui viennent par Sony qui a affirmé tenir particulièrement à la réalisation de ce projet très ambitieux.

[Merci Alexandre ! ] [www.openplanetideas.com , www.facebook.com/openplanetideas ][Photos Alexandre C.]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Bonsoir Henry,
      j’ai tapé ma réponse (qui était assez courte en fait) sans en garder une copie lors de la saisie sur le site.
      Je n’ai donc pas de traces. Mon idée était de donner des points aux personnes qui agissaient pour telle ou telle oeuvre, tout en géolocalisant les actions.
      Par exemple, sur un trajet en tramway plutôt qu’en voiture, on trace le trajet sur la carte et on y met comme attributs les points gagnés, la date, le prénom de l’acteur, etc.
      Si tu souhaites d’autres détails -> nikos.fighter@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité