HDTV Samsung 3D sans lunettes de 55″

Exif_JPEG_PICTURE

Du 15 au 17 mars se tient le FPD China 2011 à Shangaï. Le coréen Samsung en a profité pour y dévoiler une HDTV 3D sans lunettes auto-stéréoscopique de 55". Elle vient ajouter à la confusion qui règne sur le marché des tv 3D. Essayons d'y voir plus clair et projetons-nous dans cette troisième dimension.

Cette tv est la première de son genre à être présentée avec un écran de cette dimension. C’est donc la preuve que les progrès dans le domaine de l’affichage auto-stéréoscopique vont à vitesse grand v. Mais présenter un produit ne signifie pas forcément qu’il corresponde aux attentes du grand public. Est-ce le cas pour cette tv?
En terme de taille d’écran, c’est évident. Et puisque le grand public s’est désormais habitué aux écrans de plus de 40″, il paraitt impossible de lui proposer une tv 3D de moins de 40″ quand bien même elle offre l’avantage de ne pas nécessiter de lunettes.
L’image 3D reste malgré tout reconstituée en 9 points différents et on ne peut donc pas se placer n’importe où pour la voir. Quant à la distance à respecter, elle répond à un usage courant puisqu’il faut être situé entre 2.5m et 6m de l’écran.
La haute définition est également au rendez-vous avec un affichage de 1920 par 1080 pixels (essentiel pour un écran de cette taille) assuré même en 3D. Car ce modèle peut aussi être utilisé « normalement » en 2D. Deux dalles sont superposées l’une sur l’autre (ça aura un impact substantiel sur son prix) : l’une affiche l’image et celle située au-dessus oriente l’image alternant l’affichage sur un oeil puis sur l’autre.
Les autres caractéristiques sont: une luminosité de 500 candela/m2 et un contraste de 4,000:1. Le rétro-éclairage est assuré par des néons mais Samsung affirme qu’il peut sans aucun problème être changé par un rétro-éclairage LED. La 3D reste tout de même affaire de goût et certains préfèreront une 3D « sortante » plutôt qu’une 3D en profondeur comme c’est plus le cas avec l’auto-stéréoscopie.
S’il ne s’agit que d’un prototype, la société coréenne assure qu’il ne lui faudra que trois ans pour le commercialiser.
Comptez-vous investir dans un écran HDTV 3D (à lunettes actives ou à lunettes passives comme c’est le cas avec de nombreuses HDTV LG) ou préférez-vous attendre que de nouvelles technologies émergent vous affranchissant du port de lunettes?

[techon]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bon, juste une petite question, la différence entre la 3D active et passive c’est quoi ? Ca un rapport avec la 3D « sortante » ou « rentrante » ? Quelqu’un peut-il m’éclairer svp ? Merci =)

    1. Hello,
      pour la passive ce sont des verres polarisés sur les lunettes mais la resolution du film est divisé par deux par contre avec l active les lunettes sont clignotantes alternativement ce qui permet a l oeil gauche de voir l image gauche sur la tv (l oeil droit etant rendu aveugle par les lunettes)et vice et versa? PAS DE PERTE DE RESOLUTION
      j espere avoir repondu à ta question

      1. Exact la techno sortante est reservé à ce type de rendu (avec lunette) la rentrante, qui est moins immergeante à mon goût, et optenu avec l’auto-stéréoscopique (le relief est uniquement dernière l’écran donc bof (à moins d’avoir un ecran très très grand)

      2. La perte de Résolution n’a absolument rien à voir avec la technologie utilisée.

        Pour le système standard, c’est à dire les TV 3D actuelles, les lunettes deviennent alternativement opaques, afin que seul un oeil puisse voir l’image à l’écran.
        Ainsi, si l’image gauche apparait, l’oeil droit ne voit plus rien et inversement.

        Sur le type d’écran présenté dans cet article, c’est directement la télévision qui fait office de lunettes:
        Alternativement, une image puis l’autre sera masquée sur un oeil. Pour que cela soit possible, il faut se placer à un des 9 endroits prévus pour que cela fonctionne, car la dalle supérieure ne s’occupe que de masquer l’image pour certaines zones (diffraction des rayons lumineux), sur une précision du coup de quelques centimètres (l’écartement des yeux).
        Je doute que ce type de technologie soit très pratique, notamment quand on souhaite se mettre à l’aise autour d’une table, et s’avancer de temps en temps pour prendre sa bière.

        Pour ce qui est de la Résolution, celle ci est divisée par 2 pour les 2 écrans car les formats d’images sur BD, ou autres supports ne dépassent jamais le 1920x1080p, tandis que pour avoir une image FULL HD 3D, il faudrait le double (en débit, et donc en Résolution également). Pour des raisons évidente, la technique actuelle consiste à faire passer les 2 images dans une résolution 2D standard.

        Ce qui est très important en revanche, c’est la Fréquence de rafraichissement, et surtout, celle de la transition entre 2 images: Une fréquence minimale de 120Hz (60Hz* 2 images) laisse une impression de clignotement encore (à cause du noir, qui n’est pas présent habituellement pour une image 60hz), mais si le LCD n’est pas capable d’enchainer les images suffisamment rapidement (1 ms, voire beaucoup moins serait l’idéal), alors on aura un rendu Flou, et une rémanence de l’image qui ferait que l’image de gauche perçoit un peu celle de droite, et vice-versa.

        Pour la différence entre 3D « rentrante » et « sortante », helloWorld semble avoir fait le tour du sujet.

    2. Je suis pas bien sur que le dispositif de visionnage des images est une influence sur la façon dont on perçoit le relief, en tout cas pas a ce point la. Quelque soit le système le but est toujours le même : Un oeil voit une image et l’autre en voit une autre avec un point de vue légèrement diffèrent. Il n y a pas vraiment de raison que la technologie utilise altère l’image au point d’en inverser le « sens » de la valeur de parallaxe. Qui plus est sur seulement une seule partie de l’image.

      Sur quoi se base ces observations ? J’ai lu beaucoup de commentaires sur la 3DS a ce sujet. Dans ce cas précis je ne pense pas qui cela est quelques chose a voir avec le système utilise par la 3DS mais plutôt avec la stratégie des éditeur de jeux, probablement héritée de Nintendo, de produire des images qui ne pénétre pas l’espace entre le joueur et l’écran. Sans doute pour éviter les problèmes inhérents au fait que a la fois l’écran et les bords de l’écran sont en permanence dans le champs de vision du joueur. Au cinema ce problème est traite en ajoutant des « faux bord d’écran » a l’image (appelle « floating window » pour les curieux). Si c’est relativement aise de faire ça sur un film lors de la conformation finale, cela semble plus complique sur un jeu dont le point de vue change en temps réel a chaque instant.

      Le moyens de visionnage peuvent avoir un effet sur la perception que l’on a de la profondeur, par exemple, la valeur de parallaxe entre les 2 images augmentent de manière significative avec la taille des écrans de projections, mais de la a pousser l’image vers l’intérieur, il faudrait les déplacer l’une sur l’autre, ce qui ne manquerait pas de déplaire a tous les entreprises qui fabriquent du contenus pour ce genre de système. Le premier point dans le cahier des charge de Samsung est sans doute de garantir le restitution des images telles qu’elles ont été fabriquées.

  2. Perso, j’attends les tv 3d sans lunettes,pour l’instant il y a tellement de technologies et de certifications differentes que pour etre compatible quasiment tout doit etre de la meme marque et pour les films c’est pareils, selon la technologie de la tv on peut pas prendre ce qu’on veut.
    Enfin le top ca serait quand meme un videoprojecteur 3d sans lunnettes full hd, ca sera certainement ca qui remplacera mon z3000, parce que les tv c’est bien mais c’est tout petit quand meme!

  3. Quelles sont les differences de technologies entre un 3D dans l’écran et un 3D vers le spectateur? (profondeur du 3D) au cinéma, j’ai l’impression que limage et devant et derrière l’écran et les tv 3D du commerce, limage et dans la boiboite, vrai?

  4. « Comptez-vous investir dans un écran HDTV 3D (à lunettes actives ou à lunettes passives comme c’est le cas avec de nombreuses HDTV LG) ou préférez-vous attendre que de nouvelles technologies émergent vous affranchissant du port de lunettes? »
    Ben c’est surtout que, avec ou sans lunettes, de la 3D je n’en ai guère vue. juste une superposition de plans qui m’a fait penser à ces livres pour enfant qui déplient un « objet » (maison, château, etc.) quand on les ouvre (cela a un nom ce genre delivre mais je ne m’en souviens plus). Bref, selon moi, il est urgent d’attendre.

  5. Pour info, si vous avez l’occasion d’aller en Chine, arrètez-vous à Shanghai et profiter de leurs mètro. Vous y trouverez depuis 2006, des écrans en 3D sans Lunettes de 40″. La qualité est extraordinaire et de toutes beautés. Ceci y est tellement commun qu’on n’a tendance à oublier que cela existe déjà. Alors quand à savoir ce qui est le plus rentable ou non, faisable ou non, reste plutôt à savoir qui est le dindon de la farce..^^

  6. Bah, déjà que je suis pas fan de la 3D au ciné, alors c’est pas pour m’embêter avec des lunettes à la maison ou devoir regarder la télé le dos parfaitement droit à seulement quelques endroits précis …

    Comment on fait lorsqu’on veut être allongé sur le canapé ?!? Faut se choper un torticolis ?

    1. Tu viens de soulever une question très intéressante, qui concerne la 3D, toutes technologies comprises (même celles qui ne sont pas encore sorties).

      En effet, la Stéréoscopie reproduite nécessite une Horizontalité obligatoire pour être correctement perçue.
      En effet, tous les films / jeux / etc… sont crées à partir de 2 caméras séparées de la taille des yeux (ou un peu plus pour accroitre l’effet de 3D mais aussi de miniaturisation…). Ces caméras sont placées horizontalement.

      Si l’on observe ces images en étant allongé, donc les yeux alignés verticalement, alors les points de vue ne correspondent plus: On observerait l’image telle que nous la verrions si d’un seul coup nous avions les yeux l’un au dessus de l’autre…
      … Cela provoquera surement un drôle d’effet au cerveau, qui a toujours eu l’habitude de calculer la profondeur horizontalement.
      Après, probablement qu’il parviendra à faire correspondre les points de vue, en tout cas, je suis quasiment sûr que cela n’est pas adapté.

      Si l’on résume, avec cet écran: Tête droit, et immobile. Ah, et comme la technologie n’est pas suffisamment adaptée (fréquence, rémanence des images), on voit flou, et ça clignote.

      Vous Voulez toujours un écran 3D, ou vous attendrez les Vrais écrans ?

      Remarque: Je n’ai pas encore vu d’écrans polarisés, genre: 2 dalles de LCD en simultanée, avec certains pixels polarisés gauche, d’autres polarisés droits.
      C’est probablement compliqué à faire, mais d’après moi, si l’on sait polariser de la lumière, on n’a plus à se faire ch*er avec des lunettes énormes, et électronique, juste 2 verres polarisants et le tout est joué, pas de rémanence, pas de clignotements, et pas de problème de Point de vue (excepté Vertical/horizontal), et le mieux c’est que une fois les lunettes enlevées, ont voit les 2 types de pixels: Il suffit simplement d’augmenter la résolution de l’écran pour qu’il en accepte le double (en terme de DPI).

      A moins que justement, cette technologie existe, mais qu’elle n’est pas commercialisée pour des raisons évidentes: Des lunettes polarisées, ca coute moins de 5€ à fabriquer, et grâce au cinéma, beaucoup de gens en ont déjà chez eux (Rappelez vous les lunettes presque normales, que vous jetez à la sortie des films 3D).

  7. TV 3D : maintenant ou plus tard ?

    Il est URGENT d’attendre.

    Je viens de changer un plasma 2D (Wiimote powaaa) par un LCD … 2D
    Laissons les « early-adopters » essuyer les plâtres, attendons l’émergence d’un standard (généralement le plus mauvais..) et la démocratisation..

    La TV LCD « 2D » est devenu comme le téléphone portable : un produit de grande consommation. Attendons le tour de la 3D…

  8. Je confirme également que les blu-ray 3D dans le commerce peuvent être lu sur n’importe qu’elle platine blu-ray, qu’elle soit compatible 3D où non.
    La seule exception que je connaisse (et encore c’est pas sûr), c’est le blu-ray d’Avatar distribué en exclu Panasonic qui apparemment ne serait pas lisible partout (mais de toute façon cette version n’est pas en vente)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité