L’invasion des méduses géantes approche

medium_divlstta5vk

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=divLsTtA5vk&feature=player_embedded[/youtube]

En décembre dernier, nous vous présentions en Test l’Avitron, un avion bionique radio commandé qui reproduisait le vol battu pour se propulser et se diriger dans les airs.

Les oiseaux ne sont pas les seuls à inspirer les ingénieurs dans de nouvelles façons de se déplacer dans les airs, en témoigne cette gigantesque impressionnante méduse mécanique.Le fait de voir une méduse géante dans le ciel pourrait effrayer certain, heureusement il n’en sera rien avec celle-ci tant ses déplacements offrent un spectacle poétique.

Ont doit cette création originale à des ingénieurs Allemands qui ont réussi à reproduire une structure proche de la méduse marine se déplaçant sur un principe quasi similaire à l’animal.

Si la « tête » de la méduse est bien composée d’un énorme ballon d’hélium, ce sont ses 8 tentacules motorisés qui lui permettent de se déplacer avec grâce dans les airs.

L’idée de cette conception est née de simples questions :  » Le déplacement de la méduse dans l’eau peut-il servir comme moyen de propulsion dans les airs ? Est-il possible de se déplacer dans les airs comme une méduse dans l’eau ? « 

Après tout, le corps de la méduse est composé à 99% d’eau, il était logique que le corps de sa réplique aérienne soit constitué de gaz.

Rien ne dit si le procédé sera appliqué par la suite à d’autres usages que celui du divertissement ou de la pure création artistique. Nous sommes loin de voir débarquer ces méduses sous forme de drones de surveillance non ? Qui pour fabriquer un Bob l’éponge RC de 20 mètres de haut maintenant ? [Talking Science via Katie Linendoll via Biz Stone]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Le déplacement de la méduse dans l’eau peut-il servir comme moyen de propulsion dans les airs ? »

    Sauf que la méduse ne se déplace pas comme ça. Elle se déplace majoritairement en se laissant simplement porter par les courants marins.

    La c’est plus une espece de pieuvre sans siphon qu’ils ont fait.

    ‘fin bref c’est joli, mais ça n’imite pas du tout la méduse, et ça sert à rien.

    1. A oui, et quand je dis qu’elle se déplace majoritairement en se laissant porter par les courants marins, ça ne veut pas dire que pour la minorité elle se déplace comme sur la vidéo.
      Pour la minorité elle se déplace en contractant son « corps » qui serait ici le ballon.

      Rien avoir avec des tentacules comme ici, elle n’en possède même pas. (filaments)

  2. On sen fou de ta méduse Monsieur professionnel de la faune et des courants marins . Ici cest simplement les ingénieurs qui réussisent un deplacement par battement d’air ,et c’est ça la protease

  3. Il y a pas de courant marin dans les aquariums, et la il y avait pas de courant d’air.

    Très chouette en tout cas :)
    faudrait les rendre autonome avec le soleil et des capteur d’altitude pour remonter un peu, les lâcher dans les airs et laisser errer un peuple mécanique ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité