Intel arme ses SoC Atom avec la société Silicon Hive

SiliconHive

Intel n'a, jusqu'à présent, pas réussi à être un acteur majeur dans le domaine des SoC pour appareils nomades. Mais le géant de la microélectronique n'a pas dit son dernier mot et compte bien placer du silicium sur les cartes mères des portables et autres tablettes. C'est le but affiché avec la collaboration annoncée cette semaine avec la société Silicon Hive.

Chassez le naturel et il revient au galop; Intel a cette culture de la puissance quel qu’en soit le coût en terme de consommation électrique. C’est ce qui a fait son succès sur les desktops et sur les laptops. Mais plus l’autonomie de la batterie est faible, moins Intel est présent jusqu’à s’effacer totalement dans le domaine des smartphones. Avec les Moorestown, on a bien cru qu’Intel arriverait à concurrencer les architectures ARM mais le pied d’argile du géant reste le very low power.
Silicon Hive conçoit des puces axées multimédia (décodage vidéo, traitement des images prises par l’APN…) qui sont destinées notamment aux smartphones. Ces puces pourraient intégrer les SoC d’Intel à côté de CPU Atom venant ainsi concurrencer les Tegra 2 ou autres OMAP4.
Intel n’a décidément pas fait une croix sur le marché des smartphones. L’an passé, c’est Infineon qui venait enrichir le portfolio de l’américain lui permettant ainsi d’être présent dans le domaine des circuits de transmission/réception de nos téléphones portables.
Silicon Hive pourrait apporter ce savoir-faire absent au sein d’Intel qui marquerait ainsi un essai dans le domaine de la téléphonie en offrant (enfin) un SoC à base de CPU Atom décomplexé face à ceux proposés par TI, NVidia, Samsung ou encore Qualcomm.

[Silicon Hive]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité