Nintendo 3DS : vers de nouveaux gameplay ?

ghost-recon-tactics-nintendo-3ds

[caption id="attachment_26194" align="aligncenter" width="640" caption="L’effet “Wii” (c’est simple et “révolutionnaire”) est de nouveau en marche"]ghost-recon-tactics-nintendo-3ds[/caption]

La promesse d’un jeu 3D sans lunettes a clairement marqué les esprits… mais est-ce suffisant… On parle déjà de gadget… c’est vrai, la 3D c’est bien joli, mais même au cinéma, franchement, vous comptez combien de films dont l’utilisation de la 3D est justifiée.. Prenez votre temps…. Alors, des jeux qui justifient la 3D ? Je suis très impatient, mais je doute un peu… on risque pendant longtemps de voir défiler toute une ribambelle de portages qui utilisent la “caméra” 3D existante avec juste un effet de profondeur… Certes c’est joli quand c’est bien fait.

Les chiens (et désormais les chats) de Nintendogs + Cats sont plus vrais que nature, surtout quand ils viennent lécher l’écran 3D. Dans Ghost Recon, on analyse parfaitement la hauteur des crevasses, dans Splinter Cell on voit clairement la profondeur et à la distance des ennemis… Par contre Rayman 3D fait vraiment dans le minimum à peine acceptable : simple portage de Rayman 2, sorti en 1999… un jeu certes très propre mais qui ne vaut pas les 40 euros demandés, même pour y ajouter un peu de 3D qui dans ce cas, reste un gadget cosmétique puisque le gameplay a été pensé sans cet effet de relief… Autre problème : ce même jeu est disponible depuis quelques mois dans l’Apple Store pour quelques euros seulement… Franchement, êtes-vous prêts à mettre 40 euros pour un bonus cosmétique ?

monkey ball 3ds

"...injouable en 3D et à vomir - littéralement, j’ai eu mal au ventre instantanément"

Verra t-on émerger des gameplay pensé pour la 3D ? On l’espère, mais une demande émanent de Nintendo envers les éditeurs laisse pantois : il faut que les jeux qui sortent sur 3DS soit utilisables à la fois en 3D et en 2D…. Ah, alors, là, comment dire… faire un gameplay se basant uniquement sur la 3D devient donc impossible… Dommage. Et puis, avouons le, un tel gameplay sur 3DS tendrait forcément vers le casual… Car il faut pas se leurrer, on na va pas jouer des heures d’affilées avec la 3D activée….

Car, certes, tout dépend de la mise en scène, mais la cinétose (mot savant découvert dans le manuel de la 3DS désignant le mal au yeux/bide/envie de vomir…en clair, le “mal de la 3D”), bref, la cinétose vous guette dans tous les cas, et ce dans un délais variant de quelques secondes pour les jeux les plus mal mis en scène (je pense très fort à Monkey Ball…. injouable en 3D et à vomir – littéralement, j’ai eu mal au ventre instantanément -) à plusieurs bonnes dizaines de minutes… j’ai joué plus d’une heure d’affilée à Super Street Fighter 4 ou Ghost Recon sans souffrir d’un mal atroce (et ce même dans le noir, j’avoue)

Une cinétose qui interdit d’ailleurs la 3DS aux enfants…. Ah… c’est dommage quand même… Certes le joueur moyen a dépassé la trentaine … j’en suis beaucoup moins sûr pour le joueur moyen sur DS… Quoi que, avec toute la vague des séniors (merci Kawashima) et des jeunes filles en fleur (merci Léa), on est plus sûr de rien…. L’utilisation de la 3DS est donc fortement déconseillée aux moins de 6 ans… Histoire de pas faire trop mal à une vision pas tout à fait définitive…car oui, la 3DS vous fait loucher, c’est physique, c’est le fonctionnement même de cette 3D sans lunettes…

Bon, d’après mon médecin et mon ophtalmologiste, 10 ans serait une limite plus sage…. Mais pas de problèmes, il suffit de désactiver la 3D dans l’utilitaire de contrôle parental.. à condition que 1- les parents sachent qu’il existe, 2- les parents sachent l’utiliser et accessoirement 3- que les enfants n’arrivent pas à le contourner… Et puis franchement, c’est un peu comme offrir un gros pot de confiture à un gamin en lui disant, “ah bein non, t’as pas le droit de l’ouvrir… mais tu peut regarder l’étiquette si tu veux…”

Qu’on se le dise : la 3DS ce n’est pas pour les enfants, non mais ! En tout cas le line-up des jeux de lancement fait plaisir au gamers. Le carton toute catégorie reviendra sans nul doute à Super Street Fighter 4 3D Edition. Bien qu’édité par Capcom et non par Nintendo lui-même, il est le premier jeu à utiliser pleinement toutes les nouvelles fonctionnalités de la console. A commencer par une 3D ici justifiée par un nouveau mode de jeu. La caméra se place de trois-quart derrière vous avec votre opposant en diagonale. Une nouvelle approche du jeu de combat où le relief donne de nouvelles sensations. Une 3D qui n’est donc pas que cosmétique. L’utilisation des fonctionnalités en ligne automatiques sont aussi parfaitement intégrées. Grâce au “StreetPass” on peut facilement commencer une partie avec un autre possesseur de 3DS dans les environs, mais surtout, deux 3DS peuvent échanger des figurines récoltées au cours du jeu et engager un combat automatique.

Au final, il est clair que la 3D a un effet extrêmement puissant de viralité auprès du grand public. Test en grandeur nature : tous mes amis qui l’ont eu entre les mains ont été stupéfaits et après quelques minutes “Wouw, c’est trop bien, j’en veux une”… L’effet “Wii” (c’est simple et “révolutionnaire”) est de nouveau en marche. Espérons que la 3DS ne souffrent pas elle aussi du syndrome de la raclette… Passé la surprise de la 3D, on ne la voit plus que comme un gadget. On nous promet du contenu 3D de qualité (court-métrages, émissions…) régulièrement envoyé sur les 3DS, c’est une première piste intéressante. Mais au delà de la 3D, le succès de la 3DS s’enracinera beaucoup plus profondément avec toutes ses autres fonctionnalités au premier rang desquelles la réalité augmentée et le connexion permanente. Aux développeurs maintenant de nous prouver qu’ils ont assez d’imagination pour utiliser ces nouveaux outils réunis pour la première fois dans une console portable. Car quoi qu’on en dise et depuis le début de cette industrie : ce sont bien les jeux et non les machines qui font le succès sur le long terme… Quoi que…  mais c’est une autre histoire…

guillaume delalandeGuillaume Delalande est un Reporter High Tech qui anime LCI GameClub et participe à la création du magazine « Plein Ecran » qui traite de l’actualité High Tech. Passionné de jeu vidéo depuis toujours, son but avoué est d’arriver à en faire un média aussi respecté que les livres, les films ou la musique. Guillaume est diplômé de SciencesPo Lyon et du Centre de Formation des Journalistes (CFJ – Promo 2004). Twitter: twitter.com/gdelalande
Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité