L’AR Drone à la conquête de Mars avec la NASA

image004

Les parents du petit AR Drone peuvent être fiers: leur rejeton a été recruté par la prestigieuse agence spatiale américaine: la NASA.

Un petit pas pour l’homme mais un grand pas pour ce petit drone parti explorer le relief martien, guidé à bonne distance par les gars de Houston.

Les gars de Parrot ont développé un modèle spécial pour répondre aux nombreuses exigences de la NASA, et notamment prendre en contact les interminables délais de transmission d’information entre l’AR Drone et le centre de contrôle de mission.

L’AR Drone a plutôt fier alors avec l’emblème de la NASA sur la coque.

Mais les photos ne permettent pas de bien se rendre compte des spécificités martiennes. En revanche cette vidéo reçue hier soir par les antennes paraboliques de la NASA au Nouveau-Mexique illustrent parfaitement la capacité de l’AR Drone à évoluer au dessus du relief martien:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=SIb_wOtr2XE[/youtube]

Les premiers résultats de l’AR Drone sur le terrain ont suffisamment impressionné les spécialistes de la NASA pour qu’une déclinaison soit déjà envisagée afin d’explorer le relief de Mercure.

Autant vous dire qu’à la rédac de Giz, nous sommes particulièrement fiers de voir le succès de l’AR Drone, qu’on a connu tout petit et qu’on a fait sauter sur nos genoux en lui racontant des histoires de piou-piou intergalactique.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et mince… j’y croyais presque a fond…
    la ou ça peche surtout c’est le drone qui est filmé. A moins que la nasa envoi 2 sonde en même temps ce qui m’étonnerai, la seconde ne servirai pas juste de camerabot.

  2. Il n’y a pas d’air sur Mars, donc pas de sustentation.
    Faire un poisson d’avril de ce type sur un site GEEK c’est vraiment prendre les lecteurs pour des grosses billes.

    1. Enfin si, il y a de « l’air » sur Mars, juste pas la même composition que sur Terre et surtout 100 fois moins dense ^^.

    2. Enfin y a les geek qui s y connaissent un peu en astronomie et les autres, comme toi 😉 (car il y a une atmosphère sur mars)

    3. En fait cette idée n’est pas si débile.

      l’ar drone a des chances de pouvoir voler, car meme si la densité de l’air est 100 fois plus faible et donc que y’a bcp moins de portance pour ses hélices, la gravité est aussi bcp plus faible!
      je ne rappelle d’un projet (suedois si je ne m’abuse) de mini drones en essaim qui ne volaient pas sur terre car trop lourd, mais concu pour mars.

      bon par contre le lancement/voyage dans la nuit, la qualification de l’ia qui a elle seule prendrait des années, ainsi que la photo en POV (meme si la nasa est friande de reconstitution pour mettre en valeur ses projets)

      bref.

  3. De toute façon vu les spécs de l’AR Drone, c’est certainement pas ça qu’ils enverraient. Plus un Draganfly X8 qui est quand même largement mieux foutu qu’un truc à 300€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité