Paul Allen estime avoir été trahi par Bill Gates et Steve Ballmer

72005638

Créer une entreprise avec un ami? Ce n'est pas toujours une bonne idée.

Demandez un peu à Paul Allen ce qu’il en pense.

Le co-fondateur de Microsoft et ami d’enfance de Bill Gates n’en garde pas précisément un bon souvenir.

Paul Allen n’est pas à plaindre: multimilliardaire et 57e fortune mondiale, il fait des ronds dans l’eau en Méditerranée à bord de ses méga-yachts. Mais il n’a pas vraiment digéré les coups bas de Bill Gates du temps où ils étaient associés de Microsoft. Paul Allen le raconte dans un livre à paraître le 17 avril prochain en anglais: « Idea Man: A Memoir by the Co-founder of Microsoft ».

Dans son livre, il écorne le mythe de Bill Gates et rappelle ses apports déterminants, notamment sur le plan des idées, qui ont ensuite été attribué à son partenaire d’affaires.

Il raconte aussi que Bill Gates et Steve Ballmer ont cherché à le pousser dehors parce qu’il ne travaillait pas assez alors qu’il était atteint de la maladie de Hodgkin.

« J’avais contribué au démarrage de l’entreprise et j’étais encore un membre actif du management, même si j’étais limité par ma maladie, et mon partenaire et mon collègue essayaient de m’arnaquer. C’était de l’opportunisme mercenaire, ni plus ni moins« .

Lorsque Paul Allen, guéri et travaillant à nouveau à rythme normal après sa victoire sur le cancer, a demandé à Bill Gates une augmentation du nombre de parts de Microsoft, son ami d’enfance a refusé.

« A ce moment là, quelque chose était mort pour moi. J’avais cru que notre partenariat était basé sur l’équité, mais maintenant je voyais que l’intérêt de Bill prenait le pas sur toute autre considération. Mon partenaire avait décidé de se tailler la part du lion […] et c’était quelque chose que je ne pouvais pas accepter.« 

Avec une fortune d’environ 13 milliards de dollars, il est largement à l’abri du besoin. Mais cela ne l’empêche pas d’avoir gardé de la rancœur envers l’ami qui l’a trahi. [WSJ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je crois que ce cher Paul Allen a un sérieux problème d’égo, puisque déja quelques mois auparavant il avait poursuivi en justice des tres grands noms de l’IT tels que Apple, et Google si je me rapelle bien.
    d’autant qu’en étant 57 eme fortune mondiale, le bonhomme n’a pas été laissé sur le carreau. Bref, il cherche encore à faire parler de lui, et plutôt que de critiquer ses associés, il ferait mieux de créer l’association humanitaire la plus riche au monde (ce que bill gates a fait) pour faire de ce monde, un monde meilleur, et faire parler de lui à juste titre.

  2. Être laissé sur le carreau après avoir vaincu un cancer et avec 13 Milliards d’argent de poche … Moi je veux bien … On signe où ?

  3. Eh oui les plus fortunés ont aussi leurs souffrances , une belle leçon d’humilité pour ces prolos toujours prets a jalouser leurs contemporains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité