60 images par seconde pour les films 3D?

Blu-ray And DVD Release Of "Avatar" Earth Day Tree Planting Ceremony

Les lunettes 3D enlèvent de la luminosité aux images 3D que vous pouvez voir. Ainsi afin d'améliorer la qualité de la 3D, James Cameron voudrait que les films 3D adoptent un framerate allant de 48 à 60 images par secondes.

Il est soutenu en ça par le producteur Jon Landau qui précise qu’en 3D, les défauts d’une diffusion à 24 images par seconde sautent aux yeux car le temps de fermeture des filtres des lunettes est trop long réduisant ainsi la « quantité » de lumière apportée à chaque oeil.
Mais le cinéma a le 24 images par seconde chevillé au corps. C’est aussi un des charmes du cinéma que de voir certains défauts (comme des saccades sur certains plans). Toutefois, techniquement rien n’empêche de filmer à des framerates plus élevés. Les caméras peuvent saisir 48 ou bien 60 images par seconde sans problème. C’est d’ailleurs le cas, lorsqu’une scène est ensuite destinée à être diffusée au ralenti.
Si cela peut améliorer l’expérience 3D, c’est une bonne chose mais pour les films 2D, le charme des films cinéma risque d’en pâtir puisqu’on passerait d’une diffusion en salle à 24 images par seconde à une diffusion à 48 ou 60 images par seconde.

[hollywoodreporter]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Encore une technologie pseudo revolutionnaire qui vas drastiquement nous inciter dans quelques mois au travers de pub multisupports alienantes à changer l’ensemble de nos appareils multimedia flambant neuf 😀

  2. 24 images par secondes c’est dépassé. A l’auteur de cet article qui évoque par deux fois le soit-disant « charme » du cinéma en 24 images par secondes je lui répond que heureseument qu’on évolue et que le génie de James CAMERON pourrait nous aider à améliorer le cinéma en supprimant cet horrible effet saccade sur les traveling horizontaux alors que tout le monde trouve ça beau… Vive la technologie, vive les téléviseurs 200Hz, vive la couleur, la 3D et le son 7.1.
    Je suis contre le fait de rester en 24 images par secondes au cinema alors qu’il pourrait être tellement plus beau et plus fluide si on bousculait nos vieilles habitudes qui consistent à dire que le 24 images par secondes/retromovie c’est plein de « charme ».

    1. @Marc, pas d’accord avec toi. Sincèrement, j’ai une bravia et un lecteur BR. Regarde un BR en motion flow (100 images par seconde sur mon ma HDTV 100Hz). C’est horrible, on dirait un reportage pour la télé.

      Par contre, je trouve ça très bien pour le sport par exemple.

      Mais l’effet « Taratata » au cinéma, non merci…

      1. @Tirpse
        Ton BR en motion flow est dégueulasse parce que c’est ton lecteur BR ou ta télé qui adaptent ton BR à la volé, s’il avait été tourné à 200 images par secondes il aurait été magnifique …

        1. @Raphael, nada, la qualité est excellente.
          C’est l’effet, le rendu qui ne me plaisent pas.

        2. Cela me fait penser aux gens qui criaient à l’hérésie quand le cinema est passé au parlant et aux levés de bouclier quand celui-ci est passé à la couleur bien plus tard. Faut évoluer les gars 😉

        1. Vous êtes grave, on a maintenant une technologie qui permet une meilleure immersion, ca fait réel comme si ca se déroulait là tout de suite en direct, mais non, vous préférez l’ancienne technologie qui crée un détachement …

    2. Je travaille dans le motion graphics et les VFX et je confirme que James Cameron a raison. Plus d’images par secondes permet d’avoir une fluidité à l’image qui est beaucoup plus plaisante. C’est encore plus important à mon avis que la course à la résolution (meme s’il sera necessaire de passer à du 8k pour la 3D… mais c’est un autre sujet)

      Ensuite il ne faut pas confondre ce qui fait « le charme » du cinema. C’est tout simplement la pellicule et ses défauts, points barre. Maintenant avec les dernieres cameras cinema digitales comme la Epic, on a tout simplement une image plus belles qu’avec n’importe quelle pellicule. Avant on avait aussi une « meilleure » image mais ca faisat trop digital et du coup ca plaisait moins. Maintenant c’est autre chose.

      Et il ne faut pas confondre le « motion flow » et toutes ces technologies « gadgets » des televiseurs/lecteurs qui consistent principalement à enlever le Motion Blur (le flou de mouvement) des images, et c’est ca qui nous fait bizarre. Certains l’apprécient pour le sport, d’autres comme moi ne l’apprécient pour rien du tout. En vfx on rajoute toujours du MB pour rendre les mouvements plus naturels (parce que plus familier pour nous).

      Qu’est-ce que vous attendez pour vendre votre voiture et vous acheter un cheval?

      1. Au point de vu de la luminosité pour la 3D je n’en doute pas, mais sinon pour un film en 2D, je suis désolé mais c’est horrible, cela se rapproche trop au caméscope amateur.
        Donc si c’est pour aller voir des films de vacance au cinéma, je dis non merci !

        Et juste comme ça en passant, on dit une caméra « numérique » et non « digitale »…

      2. Entièrement d’accord pour privilégier le nombre d’images en priorité par rapport à la résolution. Marre de ne voir que du floue sur les scènes rapides (quand un cheval court on ne voit même pas ces jambes).

        Depuis que j’ai vu il y a des années du 60 im/s au Futuroscope, je suis tombé amoureux. On dirait une fenêtre ouverte sur la réalitée.

    1. Il ferait surtout mieux de réaliser Gunnm !!!

      A quoi ça sert de racheter les droits d’un des plus formidable manga si c’est pour laisser le projet prendre la poussière dans des cartons !!!

      1. vu la daube qu’est le scenraio d’avatar, je préfère qu’il laisse Gunnm tranquille. Cameron etait mon realisateur préféré mais faut bien avoué qu’il a pris un coup de vieux et un coup de mou, du coup il n’est plus dans le coup. :)

    2. Tout-à-fait : Sortir des pocahontas bleus fluo et appeler ça le film du siècle…

      On doit lui reconnaitre UNE chose :

      Cameron produit des navets en série et les markète pour en faire des block busters (un peu trop) « grand-public ».

      S’il mettait ne serait-ce que 0,1% du budget effet spéciaux dans le scénario, ça serait du pur bonheur…

      En attendant, je m’ennuie ferme en regardant ses films.

      Je viens de jeter un oeil à sa filmo, c’est une belle collec de bouses quand même…

      Bref, vous l’aurez compris : j’aime pas

  3. regarder un BR avec le motionflow?!

    j ai un bravia NX avec lecteur BR sony 100 hrtz et l’image est juste parfaite, le motionflow n’est que pour le sport.

    Evite aussi avec les consoles

  4. Tient on a la possibilité de surfer sur Internet à 100Mega mais bon vous comprenez, j’aime le bruit de connection de mon modem 56K alors je reste dessus parce que ça a « plus de charme »…

  5. … On vous balance déjà vachement plus d’images que vous ne le pensez dans les yeux.

    http://www.manice.org/rubrique_glos.php?id_rubrique=59#51

    Enfin, l’idée que les film en relief son plus ternes à cause des lunettes est problème qui n’existe pas. En effet le projecteur compense la perte de lumière des lunettes simplement en envoyant plus de lumière que pour un film classique.

    Vous aurez donc plus de chance de retrouver vos popcorns tombés sous le siège, pendant une séance relief.

  6. Il n’y a qu’a fournir des lunettes spéciales qui masquent une image sur 2 (sans assombrir, en faisant durer l’image pecedente), pour les nostalgiques du « charme » des 24 images seconde.
    Pour ma part je trouve ça très désagréable, et même insupportable lors des travelling ou des scènes d’action.
    En parlant d’effet reportage, ce qui est horripilant c’est ces films qui font expres d’avoir une image qui tremble soit disant pour dinamyser ou rendre plus « réaliste » (non dans la réalité le monde ne tremble pas en permanence !)

    1. Le sumum dans le genre film qui tremble c’est bien jason bourne, la mémoire dans la peau. Je pouvais même plus poser les yeux sur l’écran tellement sa donner envi de vomir, autant regarder un film de jackie chan, au moins les plans sont stables la plupart du temps.

  7. Vive le « charme » du 24 i/s !

    D’ailleurs moi je convertis tous mes Blu-rays en cassette VHS… c’est tellement plus « charmant » !

    Nan mais n’importe quoi ! ^^

  8. Le framerate à 60 i/s aura aussi son « charme » dans quelques décennies alors qu’on sera depuis passés à la 3D holographique

  9. Les films en 60 image par sec donne beaucoup plus de profondeur de champ et un immersif bien meilleur, faite le teste avec un projo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité