DOOM II s’invite sur PocketBook 360

doomebook

Pour beaucoup d'entre vous, les livres électroniques ne sont que des Galaxy Tab ou iPad en version noir et blanc dénuées de tout intérêt .

Et pour pas mal de livres électroniques, les fonctions sont effectivement limitées au téléchargement de romans ou revues et à la lecture de ceux-ci.  C’était sans compter sur les développeurs de PocketBook, qui ont réussi le tour de force de proposer Doom II sur un prototype de PocketBook 360.[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QOPZrVsCEHg&feature=player_embedded[/youtube].

Bon, il est vrai que nous sommes loin d’un Crysis 2, et que la fluidité laisse un peu à désirer, mais rappelez-vous qu’il s’agit avant tout d’un livre électronique censé n’afficher que des textes fixes ou de légères animations.

Le portage est l’occasion pour la marque de faire un peu de buzz pour aider la sortie prochaine de la version « Plus » de son lecteur sans annoncer aucun autre détail sur la configuration interne de celui-ci.

Pas certain que les joueurs soient réellement sensibles au portage d’un jeu , aussi mythique soit-il ,dans une version en niveaux de gris et sur une plateforme offrant une prise en main aussi médiocre.

Ceci étant, il est intéressant de voir comment les encres électroniques ont évolué depuis les premières versions, car même si la réactivité de l’ensemble n’est pas digne d’un écran LCD, nous sommes à des lustres des premiers écrans qui nécessitaient plusieurs secondes avant d’afficher le moindre texte. [the-ebook-reader via Technabob]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est pas super super fluide quand même.
    Conclusion : Le PocketBook est à peu près aussi performant qu’un 486 DX 33 Mhz, un ordi d’il y a près de 20 ans. C’est déjà ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité