Les modifications sur Spotify détaillées

Spotify Logo

Spotify vient de communiquer sur les changements qui vont être mis en place. Nous vous en parlions déjà ce matin mais voici ce qui va effectivement changer.

Tout d’abord, il convient de rassurer ceux qui disposent d’abonnements Unlimited ou Premium puisque ces offres ne sont pas concernées par les changements que Spotify annonce : « …aucun des deux ne sera modifié ». L’utilisation du futur dans la déclaration de Spotify est de nature à rassurer ceux qui utilisent ces deux services.
Ce sont les utilisateurs de Spotify Free (« invités ») et Open (20h/mois actuellement) qui vont être affectés, les plus gros utilisateurs en l’occurence.
Spotify annonce effectivement plusieurs changements. Tout d’abord concernant la durée d’écoute gratuite mensuelle; celle-ci passe de 20h/mois à 10h/mois (6 mois après la création de votre compte).
Enfin, ceux qui ont créé leur compte avant le 1er novembre 2010 et qui bénéficie de la gratuité du service de façon illimitée, pourront écouter chaque titre 5 fois maximum par mois à compter du 1er mai. Enfin, ceux qui ont créé leur compte après cette date verront la même limitation 6 mois après sa création.
Les offres gratuites de Spotify sont donc affectées par ces changements mais elles restent tout de même gratuites et il convient de le noter.
D’aucuns penseront que c’est un moyen pour Spotify de pousser les habitués du service Open à passer au service Unlimited ou bien Premium.
Difficile de blâmer Spotify car le business model de ce genre de site de streaming relève d’un savant dosage. Les marges sont faibles et la marge de manoeuvre réduite alors même que les labels réclament toujours plus.
Proposer un catalogue de 10 millions de titres en illimité pour 9.99euros/mois (service premium) reste tout de même une sacrée gageure et on souhaite que ce prix ne change pas. Les limitations sont d’ailleurs probablement mises en place afin de maintenir ce prix tout en satisfaisant les labels de musique.
Donnez-nous votre avis concernant ces modifications des services gratuits de Spotify.

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je suis abonné Premium depuis presque 2 ans je crois… C’est un des services web dont je suis le plus content. J’en suis même presque fier de payer pour :)

  2. Il y a quelques années, je m’étais promis de ne jamais payer pour un service de « location » de musique.

    Il n’y a que les c*ns qui ne changent pas d’avis, et je suis donc un très heureux abonné premium depuis bientôt un an.

    10 € par mois, c’est finalement assez peu pour avoir la possibilité, quand on veut, où on veut, de sortir une playlist sympa depuis son smartphone… y compris sans connexion réseau.

    Alors certes, le principe de se dire « si j’arrête de payer, je n’ai plus rien » est pénible et je prie pour que Spotify continue de fonctionner, car sa faillite serait la seule raison qui me pousserait à arrêter 😉

    D’un autre côté, si les majors décident que Spotify (ou autre) n’est pas intéressant et doit couler, et bien je repasserais au bon vieux mp3… et ça me coûterait moins cher si vous voyez ce que je veux dire.

    Donc longue vie à Spotify !

  3. j’écoute de la musique occasionnellement, Spotify Open me permettait de le faire légalement.

    Les limitations qui vont être mises en place ne vont pas me permettre de continuer à l’utiliser (6 écoutes par mois).

    Je vais retourner vers l’illégalité, autrement plus simple …

    Merci les labels !

    1. « Merci les labels » Pourquoi crois tu que les labels réclament de l’argent à Spotify et compagnie? C’est justement à cause du piratage. Peu de personnes aujourd’hui continue à acheter des CDs donc ils sont obligés de trouver d’autres moyen pour se rémunérer.

  4. J’ai un abonnement premium que je pense arrêter bientot: je suis obligé de télécharger « illégalement » certains albums que spotify ne propose pas (The Illusion Of Safety & Bumpy ride des Hoosiers, 21 d’Adele, et bien d’autres).

  5. J’ai un abonnement premium depuis plus d’un an, mais j’envisage également de l’arrêter.
    Il manque beaucoup d’artistes majeurs (Goldman, Berger…) et certains titres voir certains albums deviennent inaccessibles du jour au lendemain (par exemple : Jeanne Cherhal ou la Rue Ketanou).
    Apparemment ça serait dû à des requêtes des labels et non de l’artiste. Pour un même artiste, ce sont tous les albums d’un label bien précis qui sont retirés et pas les autres…
    Je restaure donc mes playlists de façon illégale, car acheter des dizaines d’albums pour « boucher les trous » n’est pas financièrement possible pour moi.
    Bilan pour les labels et indirectement les artistes, un manque à gagner !! Pour compenser j’essaye d’aller aux concerts autant que possible mais habitant en province, le budget explose avec le coût du trajet voir de l’hébergement ce qui me limite forcément !!
    Faudrait peut-être qu’ils comprennent qu’à trop vouloir gagner on perd tout !!

  6. Moi je vais gentillement changer de service… C’était deja quasi parfait, je devais juste passer par une vpn pour la belgique.
    Mais si il commencent a tout réduire… non merci.

    C’est tristounet…

  7. La radio est 100% gratuite et uniquement financée par la pub

    Si le même service sur Internet ne parvient pas à réussir le même modèle économique, il y a un problème ….

  8. Là où c’est l’arnaque c’est de payer 5€ par mois et de ne pas avoir accès aux versions haute qualité sonore des musiques…

  9. Bientôt deux ans que je suis utilisateur free. Théoriquement on devait conserver nos droits, malheureusement petit à petit ils sont réduit.
    Une limite de 5 écoutes/mois pour un titre c’est extrêmement limité.
    Vous savez je suis prêts à regarder plusieurs minutes de pub pour bénéficier d’un service gratuit. Je pense que je vais faire plus souvent la navette entre Spotify et Deezer.

    1. Et 5 € par mois pour écouter plus de 5 fois ce titre, tu trouves ça abusé ? Pas moi…
      Nègre a raison : à partir d’un certain nombre d’écoutes, faudrait peut être se dire qu’il serait temps de payer pour. Profiter gratuitement du travail des autres, même avec la pub, je trouve ça mal placé.

      Par contre je partage le même avis que vous pour les titres indispo qui obligent à passer par l’illégal… au risque de se faire prendre, alors qu’à la base tu veux être le plus réglo possible.

  10. Bonsoir,

    Effectivement Spotify est un service de qualité… mais pourquoi dépenser 10€/mois alors qu’il y a la même chose chez Grooveshark ?

    La seule différence ? La gratuité (et plus grande base de données ?). Bref, je ne sais pas si ces modifications feront venir plus de monde. La suite nous le dira.

  11. Après les avoir tous testés, en ce qui me concerne c’est Last.fm, pour 3 € / mois, incomparablement meilleur, dans la richesse de sa bibliothèque et la qualité de l’interface et des fonctionnalités ! (Et il le resterait même s’il était au tarif insolent de 10 € … )

  12. Le modèle gratuit n’est pas mort. DJRadioblog.com parie sur les jeunes talents, les talents en devenir qui proposent des tracks de qualité et en libre streaming.
    L’avenir sur Internet est également le participatif, le collaboratif qui permet aux internautes d’écouter autre chose, sans limitation…
    Toutes les contributions sont les bienvenues..

  13. Moi j’en ai eu marre des limitations de Spotify, du VPN, et des pubs, oui je suis belge… Et j’ai spotify en belgique maintenant ! j’suis passé par le prestataire de paiements http://www.cocotify.com/fr/ qui permet d’avoir un accès unlimited ou premium de partout dans le monde, ils payent à votre place :) c’est une bonne solution pour les belges suisses, etc 😀 Vous savez même créer un compte spotify dessus :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité