Seagate se paie les disques durs Samsung pour 1,3 milliards

samsung-seagate-logo

Oui, quand on veut scier une branche, la coupe a un coût. Quand un industriel tel que Seagate veut se débarrasser d’un de ses principaux concurrents, il met la main à son portefeuille. Et quand on s’attaque à Samsung, on ne sait plus trop qui est le gagnant ou le perdant. Je m’explique…

Seagate a passé un accord avec Samsung. En bref, voici ce que notre envoyé spécial a pu entendre des discussions :

Seagate : « Samsung arrête de fabriquer des disques durs, je te donne 1,3 milliard de dollars, la moitié en cash, l’autre en action, comme ça tu auras 9% de notre capital et tu pourras squatter à la table de notre conseil d’administration. »

Samsung : « OK, mais tu nous fournis en disque dur, et nous on te passe la technologie Flash pour que tu la mettes dans tes SSD et tes disques hybrides. »

Finalement cet accord semble être gagnant/gagnant.

Maintenant le monde des disques durs est réduit à 3 acteurs : Seagate, Western Digital (qui a racheté Hitachi GST), et Toshiba. Dur, on vous l’avait dit. [Silicon]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité