Le stylo à bille ne passera pas à la spirale

spiral_ink

Beaucoup de personnes pensent ( certainement à juste raison ) que la généralisation des voitures électriques est actuellement freinée par le lobby pétrolier, forçant ainsi les consommateurs à rester dépendant des énergies fossiles.

Mais question forcing au niveau consommation, d’autres enseignes très connues peuvent également être soupçonnées de fournir le minimum en faisant payer le Maximum.

C’est certainement avec cette idée en tête que Han Chi-hoon, Kim Yeon-soo, Park Byong-gon and Kim Sung-geun ont étudié ce stylo à bille avec une recharge en spirale.Que les stylos à bille soient jetables est une chose, mais pourquoi alors ne pas maximiser leur autonomie en fournissant plus d’encre ?

Impossible ? Certainement pas, preuve en est de cette recharge en spirale qui double la quantité d’encre d’un stylo des plus courants.

Faire payer l’encre à prix d’or, les fabricants d’imprimantes le font depuis longtemps et ont largement été pointés du doigt, mais concernant les fabricants de stylos voilà quelque chose d’un peu nouveau.

Cette nouvelle recharge n’est pas énormément plus écologique, puisque jetable, mais elle propose tout de même de doubler l’espérance de vie d’un stylo avant de le voir emprunter le chemin du recyclage ou de l’incinérateur .

Pas certain pour autant que les Pointures de la fabrication de stylos prennent exemple sur le procédé, tant que les consommateurs continueront de payer l’encre plus cher que le caviar, le lobby de l’encre a encore de beaux jours et de solides revenus en perspective… [ Yanko Design ]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En considérant un tube de 1 mm de diamètre sur une hauteur de 10 cm et la recharge d’encre à 20 cts, ça fait quand même 6369 € le litre d’encre… Quand même

  2. Avant de lire le titre, je croyais que c’était un révolutionnaire Stylo-tire-bouchon.

    Pour le coup, je trouve ça moins excitant.

    D’autant que hé, vous êtes déjà arrivé à l’épuisement d’encre d’un stylo BIC, vous, hein?

    Faut quand même écrire des kilomètres de mots avant d’y arriver, alors franchement…

  3. moi depuis l’histoire des américains qui ont dépensé des sommes hallucinant $ pour développer un stylo qui puisse écrire à l’envers à fin d’être utilisé en apesanteur dans l’espace…

    et que les Russes ont règle le problème en utilisant des CRAYONS à PAPIER………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

    je n’écris plus qu’au crayon à papier….

  4. Mais euh faut peut-être pas voir le complot partout. C’est peut-être simplement parce-que c’est bien plus compliqué de fabriquer un tube en spirale q’un tube droit. Le stylo bic est calculé pour qu’il soit le moins cher possible à fabriquer. S’il y avait eu une utilité à faire des cartouches un peu plus larges ils l’auraient fait. Mais en effet on le perd avant, c’est le principe.
    à ce sujet je vous conseille l’excellent podcast de l’émission « La saga des marques » de BFM à propos de l’histoire de la société Bic : http://www.radiobfm.com/podcast/podcast.php?id=165&start=1

  5. oui j’en ai un stylo fait pour l espace et même sous l’eau. C’est une mine particulière et franchement un truc trop nul :p qui souvent dechir le papier si il est trop fin et il est lourd.

    Bon lourd oui dans l espace osef et sous l eau aussi mais bon je suis ni dans l un ni dans l autre 😀

  6. c’est pas une légende urbaine, ce stylot existe vraiment, mon cousin en a un et il vaut déjà son petit prix, et je ne parle pas du prix directement de l’objet mais du prix de développement… et oui les russes utilisent les crayons à papier ce qui règle le problème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité