Le Karotz montre ses quenottes dès aujourd’hui

Karotz_a

Vous vous souvenez du Nabaztag, ce petit lapin intelligent et communiquant (le mot 'Nabaztag' signifie en fait 'lièvre' en arménien). Aujourd'hui, il fait son grand retour sous le nom de Karotz. C'est la société Mindscape qui a conçu et qui distribue cette nouvelle version. Voyons en détails ce qu'il cache derrière ses grandes oreilles.

Historique du lapin :
Le Nabaztag est sorti en 2005 et une deuxième version, le Nabaztag Tag, est sortie en 2006. Cette dernière version intégrait la technologie RFID. 150 000 Nabaztag ont été vendus mais la société française Violet qui l’a développé, a été mise en redressement judiciaire en 2009. C’est la société Mindscape, éditeur de logiciels, qui a racheté la branche Nabaztag de la société Violet. Et voici donc le Karotz. Les carottes sont donc loin d’être cuites et c’est un lapin loin d’être crétin que vous pourrez inviter chez vous.

Plus en détails :
Le Karotz (à gauche sur les photos) garde exactement le même aspect et c’est tant mieux puisqu’il était vraiment réussi ; vous pourrez tout de même le parer de nouvelles oreilles (fluorescentes, marinières) et d’une queue/clef usb. Du haut de ses 27 cm, le Karotz prend donc vie dès aujourd’hui et c’est tout un écosystème qui va l’accompagner.
La technologie RFID est toujours présente et vous pouvez lui associer divers petits lapins intégrant une puce RFID. S’il garde le même look que son prédécesseur, le son est désormais de meilleure qualité avec un haut-parleur plus puissant et situé judicieusement dans le dos alors qu’il se trouvait sous le Nabaztag auparavant. On regrettera malgré tout que la sortie jack, permettant de le relier à une chaîne hifi par exemple, ait disparu. Il dispose également de deux ports usb (un mini et un classique), tous deux situés au dos.
A la place du micro (il se situe entre les oreilles), il y a désormais une webcam qui vous permettra de prendre des photos.
La reconnaissance vocale est également au rendez-vous et il vous suffit d’appuyer sur un bouton situé entre les oreilles, puis de prononcer le mot désiré (associé à une appli) pour qu’il s’exécute.
Les oreilles sont amovibles et fixées grâce à des aimants. Cela permet de les changer avec d’autres oreilles au look différent et vendues sur le store du Karotz. Car c’est aussi tout un écosystème de produits qui va graviter autour du petit lapin : une queue clef usb de 4Go, un kit d’enceintes, des portes clefs RFID, les Nanoztag… Il existe également un lecteur de puces RFID qui se branche en USB sur un ordinateur. On peut dès lors utiliser les Flatnanoz et Nanoztag avec ce dernier.


Le RFID :
Le Nabaztag Tag avait intégré le RFID et le Karotz conserve cela. En l’état, on peut utiliser des Flatnanoz (des mini lapins plats dont 2 sont fournis avec le Karotz) qui sont reconnus par le Karotz lorsqu’on les approche. Une action que vous aurez au préalable associée au Flatnanoz se déclenche alors. On peut par exemple associer l’envoi d’un email et confier le Flatnanoz à un enfant qui le passera devant le Karotz dès qu’il sera rentré de l’école. Vous serez alors informé par email de son retour. Mais d’autres applis peuvent aussi être associées à un petit lapin RFID.
On peut également imaginer que les smartphones intégrant la technologie NFC (Nokia N8, Google Nexus S…) pourront rapidement communiquer avec le Karotz.

Le Karotz depuis son smartphone ou sa tablette :
Il est possible de commander son Karotz depuis un appareil iOS (iPad, iPhone ou iPod Touch) grâce à l’appli gratuite Karotz Controller. Celle-ci va également bientôt arriver sur l’Android Market. Elle vous permet de sélectionner une radio, d’envoyer des messages (qui seront transcrits vocalement par le Karotz), de prendre des photos à distance depuis votre Karotz, de jouer des fichiers mp3 en gérant les playlists (ceux-ci seront ceux d’une clef usb) de changer la couleur sur le ventre du lapin et de déplacer indépendamment les oreilles du bout du doigt.

Les applis :
C’est finalement la vocation du lapin malin. A l’instar de l’Android Market ou de l’iTunes Store, le site de Karotz vous permet de télécharger des applis. Celles-ci sont gratuites et elles vous permettront de suivre vos flux RSS, de connaître la météo, de lire des mp3, d’avoir des bulletins d’informations de grands groupes de presse (Le Monde, Libération, L’équipe…) et de radios (France Inter, RTL, Europe 1…), d’écouter des webRadios…

Le Karotz, un lapin sociable :
L’aspect communautaire est aussi une des spécificités du Nabaztag et désormais du Karotz. Ce dernier a sa page Facebook et un compte twitter. Une appli twitter va d’ailleurs rapidement être proposée et vous permettra de suivre la timeline de votre compte twitter. Le World Karotz Club vous permet de bénéficier d’avantages sur les accessoires notamment.

A venir :
Il sera possible de téléphoner grâce à une appli : de Karotz à Karotz, depuis un smartphone vers un Karotz…
De nouvelles applis vont également voir le jour avec notamment l’appli twitter.

Installation :
Elle se fait en moins de 10 minutes. Il faut relier le Karotz depuis son port mini usb au port usb de votre ordinateur et télécharger un logiciel d’installation (existe pour les différents OS : MacOS X, Windows…). Il faut également préciser le réseau Wifi avec la clé associée. Il faudra donc une dizaine de minutes avant que le ventre de votre lapin préféré ne devienne vert.

Prix et disponibilité :
Le Karotz peut être commandé sur le site karotz et à partir d’aujourd’hui il sera livré dans toutes les chaumières où une commande aura été passée. Le Karotz n’est toutefois pas à la portée de toutes les bourses puisqu’il est vendu 199.90€ , mais c’est à la fois un jouet de geek, un appareil qui peut se révéler pratique et ludique ainsi qu’un objet design de décoration. Ceux qui disposent déjà d’un Nabaztag peuvent le commander pour 149.90€ au lieu de 199.90€.

Nous reviendrons dessus après l’avoir utilisé de façon complète durant un certain temps.

[karotz]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ayant discuté avec le chef de projet, je pense que la techno est cohérente (enfin un os dans le lapin).

    Maintenant il faut qu’il y ai de nombreuses VRAIES application. Bon parce que 50 flux RSS en text to speech c’est pas des appli pour moi…. c’est du marketing

  2. on m’a donné un ancien qui ne fonctionnait plus.. je l’ai vite bricolé pour en faire une veilleuse pour enfant..
    la premiére fois que je l’avais vu dans le commerce, je pensais que c’était une petite lampe de bureau pour enfant à 10€.. ^^’ et quand tu approches et vois le prix.. oO tu le reposes aussi sec..

    j’imagine la tête du gosse qui à Noel attendant une console wii ou ds, psp, ipod.. il reçoit ça -.- »

    pour dire que je vois pas vraiment de grandes révolutions par rapport à l’ancien. le truc qui aurait été bien, c’est d’en faire aussi un modem/routeur wifi.. ou alors qu’un opérateur en face sa box (light).

  3. 200 € pour un lapin qui lit des mails !

    L’idée est sympathique mais bien cher pour un produit qui n’a jamais fait ses preuves suite à des erreurs de marketing.

    Wait and see

  4. Moi j’en n’ai un , le V2 , et franchement c’est bien sympa surtout a bidouiller en cherchant sur le web on peut trouver plein de bidouille a faire comme contrôler sont ordi grace au puces rfid ou modifier son profile facebook et plein d’autre c’est geek et un peut inutile mais c’est ça qui est bon

  5. Petites erreurs, la reconnaissance vocale est présente depuis le premier modèle…ce n’est donc pas une nouveauté.

    Les oreilles étaient aussi changeables dès le premier…

    C’est dommage qu’ils obligent maintenant à se relier à un ordi pour faire la config…avant, on démarrait le lapin en appuyant sur la tête et le lapin était accessible sur un réseau WiFi en Ad-hoc, avec page web pour le configurer

  6. En gros c’est un smartphone « immobile », sans fonction téléphone et sans écran ni clavier (mais avec des vraies applis)…

    On passe le lapin mort au défibrillateur, on lui administre une dose d’adrénaline et on espère le ramener à la vie ?
    C’est un easter bunny, hein?

  7. Ses devanciers Nabaztag et Nabaztag:tag ont eu des coupures de serveurs temporaires mais jusqu’au 27 juillet dernier Mindscape maintenait le service des serveurs (même si ces derniers fonctionnaient moins bien que sous l’ère Violet)

    Le 27 juillet, Mindscape à cours de tréso s’est résolue à abandonner les Nabaztag fautr de pouvoir payer la location de serveurs. Les Nabaztag n’ont donc plus de serveurs officiels. Par contre, les Nabaztag:tag peuvent dorénavant se connecter à des serveurs alternatifs et continuer à vivre et frétiller des oreilles.

    Pour le moment seuls les Nabaztag de première génération sont donc devenus des presses papier design…

  8. Et sinon concrètement à quoi il sert ce lapin à part écouter la radio et écouter de la musique ? 200 euros pour si peu ça me semble trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité