Google poursuivi en justice pour son mouchard dans Android

androidwinphoneblackberrytracking

Il n'y a pas que les utilisateurs d'iPhone qui trainent le fabricant devant les tribunaux à propos du récent scandale des téléphones mouchards: deux utilisateurs d'Android poursuivent Google pour exactement la même raison.

Comme les deux utilisateurs d’iPhone avant eux, ils espèrent que leur démarche débouchera sur une class-action chère au système américain.

Les deux propriétaires de smartphones HTC Inspire 4G sous Android ont déposé plainte le 27 avril à Détroit, affirmant qu’ils ont été suivis à la trace « comme par un appareil de traçage pour lequel l’ordre d’un juge est normalement requis ». Bien sur comme l’affaire se passe aux Etats-Unis, ils réclament 50 millions de dollars de dommages et intérêts, ainsi qu’un jugement du tribunal ordonnant à Google d’arrêter de pister les propriétaires d’appareils sous Android.

Contrairement aux utilisateurs d’iPhone, ils risquent d’avoir du mal à obtenir gain de cause.  Android demande en effet aux utilisateurs par opt-in d’accepter les « recueil, partage et utilisation de la localisation » selon Google qui ajoute que « toutes les données qui sont remontées aux serveurs de Google sont anonymisées et ne peuvent être rattachées à un utilisateur en particulier ». [Bloomberg]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En parlant de Google , quelqu’un a til remarqué le changement (leger) d’apparence de google.com ???
    Mais si en haut regardez bien !!
    Jtrouve ca plutot sympa , je crois que c’est tout nouveau non ?

  2. La grosse différence entre le traçage de iOS et d’Android c’est d’une part, comme l’a dit le newseur, qu’Android demande systématiquement l’accord de l’utilisateur (enfin chaque appli utilisant la localisation le fait); mais surtout le problème soulevé dans l’iphone c’est que le fichier de recueil de données de localisation N’EST PAS PROTÉGÉ et peut donc donner lieu à piratage et utilisation malveillante. C’est ce point précis qui a été soulevé par les deux chercheurs à l’origine de l’affaire, et non pas la localisation en elle même qui n’est pas nouvelle et même rentrée dans les moeurs (dans allo-ciné on vous propose les salles près de là où on est)…
    Encore une fois les média grossissent un truc sans même pointer ce qui est vraiment important dans la nouvelle !

  3. Contrairement aux utilisateurs d’iPhone, ils risquent d’avoir du mal à obtenir gain de cause.  Android demande en effet aux utilisateurs par opt-in d’accepter les « recueil, partage et utilisation de la localisation »

    A chaque nouvelle application mon iPhone 4 me demande « souhaitez vous activer les services de localisàtion » …bref!achetez vous un iPhone chez giz!!!

  4. Mathias, tu n’as jamais installé une appli sur android on dirait… Je te conseille également de tester, avant de donner un conseil.

    J’approuve à moitié leur action, dans le fond. Se faire moucharder, même anonymement, ça m’horripile.

    Par contre demander 50M de dommage et interêt, faut pas non plus pousser, ca dé-crédibilise toute leur action et ça annonce clairement un : « j’suis ***, je veux des $$$ rapidos, merci »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité