La consumérisation du numérique exposée par Microsoft [Conférence]

Jeudi 28 avril, Microsoft France a convié une trentaine de journalistes dans ses locaux d’Issy-les-Moulineaux pour assister à une matinée placée sous le signe de l’innovation.

Les enquêtes, lorsqu’elles sont bien réalisées, et c’est le cas ici, IPSOS oblige, sont riches d’enseignement. Et la démarche de Microsoft est intéressante puisqu’elle observe les besoins et les attentes, et tente d’y répondre avec ses solutions logicielles.

Etude menée avec ISPSOS sur la «consumérisation du numérique» :
Un mot un peu savant mais qui a pour objectif de montrer une photo de la relation qu’entretiennent les actifs et les étudiants français avec le numérique. On sait qu’il existe plusieurs fractures du numérique en France mais existe-t-il une fracture ou plutôt une ligne de démarcation entre les us et coutumes liées au numérique en usage « domestique » et celles en entreprise.

Nicolas Petit et Nikolaz Foucaud, tous deux directeurs marketing de Microsoft France, le premier pour la division Internet et Grand Public et le second pour la division Entreprises, accompagnés de Brice Teinturier directeur général d’IPSOS, nous ont dévoilé les résultats de la 3ème édition du baromètre enjeux numériques. S’en est suivie une présentation des différents outils personnels (Messenger, Skydrive, Windows 7, Mech) et professionnels  (Link, Internet Explorer 9, Bitlocker …), que Microsoft pouvait offrir au grand public et aux entreprises.

Cette étude a été menée du 14 au 20 avril 2011 sur un échantillon de 300 étudiants âgés de 16 à 29 ans et un échantillon représentatif de 700 actifs âgés de 18 à 65 ans.

Quelques éléments et chiffres à retenir :

  • Près d’un actif sur 2 considère que le numérique fait autant partie de sa vie privée que de sa vie professionnelle.
  • 71% des actifs ont commencé à utiliser des technologies dans la vie privée avant de s’y mettre dans la vie professionnelle (73% en ce qui concerne Internet par exemple)
  • 53% des actifs considèrent qu’avoir utilisé différentes technologies dans la vie privée permet un plus grand confort de travail et 49% une meilleure efficacité.
  • 89% des actifs ont fait l’apprentissage de la plupart des technologies numériques qu’ils maitrisent, seuls à la maison.
  • 80% des actifs et 96% des étudiants n’imaginent pas travailler sans accès à Internet
  • Les étudiants se révèlent prêts à être exigeants pour accepter un poste ; ainsi, 77% d’entre eux souhaitent un ordinateur afin d’accepter un poste et 66 % souhaitent une connexion Internet. Plus étonnant, 22 % des étudiants interrogés considèrent que se voir offrir un smartphone connecté à Internet en illimité est nécessaire pour accepter un poste.
  • Pour les étudiants qui ne sont pas encore prêts à entrer dans la vie professionnelle :
  • 79% des étudiants équipés n’imaginent pas travailler sans leur smartphone
  • 50% sans une messagerie instantanée
  • 49% sans une application pour lire des vidéos.
  • 43% sans leur compte sur un réseau social.

L’enquête conclut en exposant les 4 enjeux principaux pour le futur qui sont:

  • La fluidité
  • La mobilité
  • La collaboration et le partage à distance
  • La protection des données

Le Workshop :

La société a laissé à notre disposition différents netbooks, tablettes et ordinateurs portables pour que nous puissions les tester. L’occasion de satisfaire une curiosité et un intérêt certains, notamment pour deux appareils :

Acer Iconia

Acer Iconia

L’ordinateur tactile d’Acer aux deux écrans permet une expérience vraiment unique. Il présente un clavier virtuel affiché sur un écran et mise sur les médias sociaux grâce à SocialJogger qui vous permet de regrouper au même endroit les mises à jour de votre Facebook, Youtube et Flickr.

Cet ordinateur totalement paramétrable et personnalisable ravira les plus geeks d’entre vous. Un bémol peut être sur son autonomie de 2 h qui est cependant compréhensible puisque la batterie doit alimenter deux écrans.

Emulator – Smithson Martin, des beats avec des bits

Comment dire? La nuit dernière, aucun DJ n’a sauvé ma vie mais l’émulateur table DJ présent ici, à défaut de sauver la vie de qui que ce soit, devrait faire briller l’œil de n’importe quel DJ qui se respecte et de tout geek, c’est certain.

Emulator - Smithson Martin

L’Emulator est une table de DJ tactile et transparente créée par la société canadienne Smithson Martin sur la base de la technologie Windows 7 ; il attire forcément l’œil. Il s’agit d’une tablette grand format (32 ou 42 pouces) qui est la première interface multi-touch pour le DJing et la production musicale.

Elle permet au DJ d’accéder à des fonctions clés comme le mix, les effets, le sampling mais aussi de partager pleinement son expérience avec le public en diffusant des images, de la vidéo et du texte en temps réel.

Le CEO de Smithson Martin dans une démonstration de l’Emulator:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=H1Y3c8c_p0w&feature=fvwrel[/youtube]

Microsoft est numéro un du logiciel dans le monde, on le sait, mais la société américaine tient à démontrer qu’il s’agit d’une omniprésence. Quel que soit « l’objet numérique », Microsoft répond présent. On attend désormais avec impatience Windows 8, point d’orgue des versions de Windows qui répondra à de nombreuses attentes et permettra enfin à Windows d’être présent sur les tablettes de façon optimale.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité