La naissance d’une lame en Bronze.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=eEWIuyeNp2k&feature=player_embedded[/youtube]

Bien avant que les forgerons n’en viennent à devoir frapper le métal pour forger des lames en fer, le Bronze était largement rependu pour confectionner des épées et autres armes solides.

La particularité du bronze est que son alliage permettait de traiter directement les métaux extraits à l’époque, d’être ciselé plus finement et donc de devenir plus tranchant .

Mais l’un des aspects souvent oubliés lorsque l’on évoque le Bronze dans son utilisation à des fins militaires est également le fait qu’il puisse être coulé assez facilement et donc de disposer rapidement de grandes quantités d’armes.Des spécialistes en métallurgie se sont donc prêtés à l’expérience pour reproduire une lame dans des conditions quasi similaires à ce qu’il se faisait à l’époque de la découverte de cet alliage de cuivre et d’étain.

Et force est de constater que la réalisation d’une épée était finalement assez rapide en comparaison des heures de travail nécessaires à la forge d’une lame en Acier. Évidemment, par la suite le Fer et surtout l’acier ont rapidement remplacé le bronze principalement pour des questions de solidité et de flexibilité , d’autant que le Bronze souffre beaucoup des problèmes de corrosion.

L’opération de coulée reste néanmoins un élément magique et permet de reproduire à l’identique et avec peu de retouches de grandes quantités de pièces.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sauf qu’une lame d’épée, à l’époque, faisait entre 90cm et 1m20. Pas ce ridicule glaive de romain.
    Du moins dans les standards gaulois.

  2. Ca donnerait presque envie de faire un voyage dans le temps ..
    Dommage ouais qu’ils ne la montrent pas totalement finie 😮

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité